Restaurants

L'Union, restaurant aux couleurs locales

avril 10, 2011

Dernièrement, mon compagnon et moi-même avons été invités au restaurant L'Union. Je ne peux donc m'empêcher de vous donner mes impressions, les bonnes comme les mauvaises. ^^

Tout d'abord, il faut savoir que c'est un restaurant qui ne propose que des spécialités niçoises, donc avis aux amateurs ou aux curieux qui ne connaissent pas cette cuisine exceptionnelle qu'est la cuisine nissarte. ;)

Au début, j'étais un peu réticente, car étant niçoise de pure souche et connaissant très bien cette cuisine vu que ma mère la « pratique » fort bien, je n'ai jamais voulu aller manger dans un restaurant de cuisine traditionnelle niçoise de peur d'être déçue, mais également car j'y suis très habituée et donc je préfère plutôt découvrir d'autres saveurs lorsque je vais au restaurant.

Mais là, on est invités, je n'ai pas le choix, et puis je me dis que ce sera l'occasion de tester. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue ! C'était très bon, du début à la fin (sauf sur deux points, dont je parlerai plus loin). Et je pense que pour un touriste ne connaissant pas cette cuisine, cela peut être une bonne adresse à noter. D'autant que ce n'est pas cher, c'est un restaurant convivial, simple, bon et copieux. Que demander de plus.

En fait, d'après ce que j'ai cru comprendre, ils n'ont qu'un seul menu, à 22 euros, mais avec de nombreux choix d'entrées, de plats et de desserts. Donc vous trouverez toujours quelque chose qui vous plaira. Sinon, ils proposent également un menu du jour, uniquement le midi et en semaine, à 12,50 euros, comprenant le plat du jour, un dessert et un café Expresso.

Bon, parlons maintenant de ce que nous avons commandé ma moitié et moi-même.

J'ai pris en entrée l'assiette de spécialités niçoises composée de mesclun (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un mélange de jeunes pousses de salades diverses), de tapenade (et là survient le premier tout petit bémol car c'était en fait des olives trop grossièrement concassées à mon goût, et je n'ai pas eu l'impression que c'était des olives de Nice mais plutôt des olives grecques... Je peux me tromper mais bon... Je préfère largement la pâte d'olives que fait mon frère, mais si vous n'avez pas de quoi comparer, peut-être vous régalerez-vous), un peu de ratatouille, des poivrons grillés, des artichauts marinés (moi qui n'aime pas ça, je les ai trouvés très bons), de la coppa et une part de pissaladière tiède. Personnellement, je me suis régalée globalement avec cette entrée.



Olivier, quant à lui, a choisi la terrine campagnarde maison avec confiture d'oignons et mesclun. Je n'ai pas goûté mais ça avait l'air très bon.



Pour le plat, j'ai pris le dos de cabillaud rôti avec sa ratatouille et c'est là qu'est arrivé le gros point noir du repas pour moi : je suis très difficile sur la ratatouille, j'aime quand les légumes sont coupés en gros morceaux, pas trop cuits, et surtout qu'il n'y ait pas tout plein de graines (de tomates entre autres) éparpillées partout ! Ça, c'est mon plus gros calvaire culinaire ! ^^ J'ai donc été extrêmement déçue de voir arriver une assiette bien remplie d'une espèce de purée de légumes « graineuse », tellement les légumes étaient coupés archi petits. Du coup, j'ai essayé tant bien que mal de trier quelques rares morceaux de légumes un peu consistants pour accompagner mon poisson et sa sauce qui étaient, eux, fort goûteux. D'ailleurs, je tiens à souligner que la ratatouille, en soi, avait bon goût. C'est juste que sa texture ne passe pas pour moi, mais ça, chacun ses goûts, peut-être que ça ne vous dérangera pas si vous y allez et que vous y goûtez.



Olivier a pris le lapin à la provençale avec des gnocchi. Et comme nous étions très nombreux à ce repas, ceux qui avaient choisi le poisson comme moi, étaient servis à l'assiette, et ceux qui avaient opté pour le même plat qu'Olivier, ont eu droit à des plats sur la table et se sont servis comme ils voulaient. C'est un peu à la bonne franquette. ;) Et il en est même resté.




Et enfin, last but not least (!), pour le dessert j'ai commandé un craquant au chocolat et sa crème anglaise, très bon, rien à redire, si ce n'est que j'en aurais bien repris ! Et mon compagnon a pris une tarte tatin tiède surmontée d'une boule de glace au caramel. Ça avait l'air également très appétissant. J'ai d'ailleurs discrètement goûté un peu de sa glace pendant qu'il parlait à son voisin de table. Hi hi ! Mais chut ! Faut pas le dire ! ^^





Pour conclure, malgré deux petits points négatifs pour moi, je recommande ce restaurant qui fleure bon Nice ! Le serveur était très agréable, on n'a pas attendu des heures pour être servis. Je ne saurais dire s'il fait partie des meilleurs restaurants traditionnels de Nice, vu que, je vous le rappelle, je ne mange jamais dans des restaurants niçois et ne peux donc me permettre d'effectuer une comparaison, mais en tout cas je sais qu'il a une bonne réputation. Alors, si vous avez envie de manger une bonne daube accompagnée de raviolis, une salade niçoise ou encore des tripes à la niçoise pour les plus téméraires (!), n'hésitez pas ! Pensez cependant à réserver à l'avance, surtout si vous venez à plusieurs.

Adresse :
Brasserie L'Union
1 rue Michelet (quartier Borriglione)
06100 Nice
Tél. : 04 93 84 65 27


Vous aimerez peut-être aussi...

1 commentaires

  1. merci pour la cuisine nicoise préparée par maman!!!j 'apprécie , mais il est vrai que cette adresse me tente!!!qui sait peut-etre un jour...

    RépondreSupprimer