Divers

L'info du jour !

mai 24, 2011

Ce week-end je suis allée au salon des vins des vignerons indépendants, à Nice. Je ne suis pas une amatrice de vin, et encore moins une connaisseuse, mais j'ai reçu une invitation et j'avais envie d'en apprendre un peu plus sur le sujet.

Ainsi, j'ai adoré quand les vignerons nous ont décrit à ma moitié et moi-même les vins qu'ils nous faisaient goûter, avec des mots bien de leur jargon dont seul un connaisseur connaît le sens. ;)
Nous, poliment, acquiescions de la tête, comme si l'on comprenait. ^^ C'est que nous ne voulions pas montrer notre inculture en la matière, nous voulions donner le change. ^^

J'ai notamment retenu deux expressions, d'où cette publication aujourd'hui.

La première : « Ce vin a une très belle minéralité ».
Hein ? Qu'est-ce qu'il dit le monsieur ?
En effectuant mes petites recherches de retour chez moi, il s'avère qu'un vin minéral est un vin qui a un goût de pierre, de craie, de terre ou encore de pétrole. Charmant hein ? Vous imaginez le même monsieur qui nous dit : « Ce vin a un excellent goût de pétrole » ?!? Ça le fait moins de suite. ;)

Et la deuxième chose que j'ai apprise c'est que l'on parle d'élevage du vin. Comme les animaux. Il y a deux grands types d'élevage : l'élevage en cuve et l'élevage en barrique.

L'élevage est constitué de plusieurs étapes qui se situent entre la fin de la fermentation et la mise en bouteille :

  • la cuvaison, ou cuvage pour le vin rouge : période pendant laquelle le moût et les parties solides du raisin noir résident dans la cuve de fermentation ;
  • l'épalement : c'est la vérification par l'administration pertinente de la capacité (contenance) des récipients ;
  • la macération carbonique : technique de vinification, essentiellement pour les vins rouges primeurs ;
  • l'ouillage : c'est le remplissage périodique des fûts en cave afin de toujours conserver leur niveau de vin au plus haut, pour éviter l'oxydation ;
  • le soutirage : on change le vin de récipient pour retirer les lies qui se sont déposées au fond ;
  • la stabilisation tartrique : sert à éliminer les dépôts dans le vin ;
  • la thermolisation : traitement thermique du vin pour obtenir la stabilisation microbiologique de ce dernier. Cette technique est aujourd'hui remplacée par ce que l'on appelle la flash pasteurisation.

Voilou ! Vous savez tout. Aaah, ben je sais pas vous, mais moi je me sens moins bête de suite. ^^

(Merci à Wikipédia pour toutes ces infos ^^)
 

Vous aimerez peut-être aussi...

2 commentaires

  1. 7 ans de vendanges en boulot d'été et je ne savais pas tout ça ! Faut dire que mon truc c'était plutôt le travail dans les vignes, après la fabrication du vin et la dégustation, je n'y connais rien... La honte, une Bordelaise qui n'apprécie pas le vin^^ Mais les levers de soleil sur les parcelles de vigne, qu'est-ce que ça me manque !

    RépondreSupprimer
  2. hi hi hi !
    Oui, le lever du soleil sur les vignes, ça doit être super joli.

    RépondreSupprimer