Tourtes et tartes salées

Ma pizza qui déchire !

mai 25, 2011

Il y a quelques jours, ma mère m'a fait (re-)goûter des cœurs d'artichauts à l'huile et au persil. Elle m'a dit qu'elle en avait fait 2 pots et que si j'aimais (car jusqu'à présent, je n'ai jamais été fan des artichauts, mais bon, je retente régulièrement de goûter à des choses que je n'aime pas, on sait jamais, ça peut changer !), elle m'en donnerait un, sinon ils allaient s'abimer car ils n'étaient pas stérilisés. J'ai donc goûté. C'était pas mauvais. Mais tout un bocal, comme ça, je savais pas si ça passerait bien. Et puis, tout d'un coup, il m'est venue l'idée d'une pizza jambon cru-cœurs d'artichauts et j'ai dit banco !

Quelques jours plus tard, me voici donc en train de préparer ma pizza ;).
Tout d'abord, la pâte : je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal à la travailler et à la disposer convenablement dans le plat, et en plus, elle n'a pas réussi à lever ! Ne me demandez pas pourquoi, ma mère, avec la même recette, sa pâte lève toujours, mais moi, une fois sur deux, ça marche pas ! Soit il fait pas assez chaud, soit le temps de levée est trop court, soit je pétris mal, je sais pas, mais y a toujours un truc ;). Et pourtant, je devrais commencer à avoir l'habitude vu que maintenant je fais régulièrement mon pain moi-même. Mais bon, j'ai pas dit mon dernier mot : il me faut un peu de temps, mais j'arriverai un jour à réussir ma pâte à pain à chaque fois ;). Bref, pâte pas levée, mais pâte très bonne quand même, c'est l'essentiel :). Et voici donc sa recette :

Pour un moule de 30 cm de diamètre, voire plus sans problème, car il m'est resté un peu de pâte :

  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulangerie (env. 8 g)
  • env. 15 cl d'eau
  • 1 cuil. à café de sel
  • 2 cuil. à soupe d'huile d'olive

Délayez la levure dans un fond d'eau tiède, mais surtout pas chaude, sinon ça tue la levure.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients et ajoutez la levure.

Mélangez bien à l'aide d'une cuillère, puis pétrissez avec les mains pendant au moins 10 min.

Laissez reposer env. 1 h 30-2 h dans le saladier couvert d'un linge (et d'un vêtement en laine, le must), dans un endroit chaud et sans courant d'air.

Et voici ce que j'ai utilisé comme garniture
:
  • sauce tomate aux champignons maison, que j'avais au congélateur et que je décongèle en la faisant chauffer 5 min à feu doux. Pratique.
  • quelques coeurs d'artichauts à l'huile et au persil de Mamounette
  • quelques tranches fines de jambon cru fumé au bois de sapin, siouplait ;)
  • quelques olives noires de Nice
  • herbes de Provence (facultatif, uniquement s'il n'y en a pas dans la sauce tomate maison, ou s'il y en a très peu, mais si le goût est déjà bien prononcé, ce n'est pas la peine d'en rajouter)
  • un peu de gruyère râpé

Préchauffez le four à 210 °C (th. 7).

Une fois que la pâte a levé - si elle daigne bien le faire ;) - étalez-la au rouleau et déposez-la délicatement dans un plat préalablement graissé ou recouvert de papier cuisson.

Répartissez la sauce tomate aux champignons, un peu d'herbes de Provence si nécessaire, un peu de gruyère râpé et les olives.

Enfournez pendant env. 25 min. À mi-cuisson, sortez la pizza du four et ajoutez-y les tranches de jambon et les cœurs d'artichauts. Parsemez à nouveau légèrement de fromage râpé et terminez la cuisson.

Une pizza super goûteuse dont la pâte, même si elle n'a pas levé, était craquante au niveau de la croûte et moelleuse au niveau de la garniture, et très facile à couper. J'ai résisté à la tentation d'ajouter du basilic (j'en mettrais partout si je m'écoutais) car il y avait déjà le persil des artichauts, et j'ai bien fait car le persil suffisait amplement ; le dosage de tous les ingrédients était parfait, les goûts se sont très bien mariés, aucun ne l'a emporté sur l'autre, une belle harmonie.

Bref, vous l'aurez compris, c'était une tuerie ! LOL
En plus, moi qui ne raffole pas des artichauts, voilà une manière de me les faire pleinement apprécier. Comme quoi, je l'ai toujours dit, on peut ne pas aimer un légume - ou autre - d'une certaine façon, et l'apprécier d'une autre. Tout dépend du dosage et de la façon de cuisiner les choses.

Et comme il me restait un peu de pâte, j'ai voulu faire plaisir à mon Doudou en faisant une petite flammenkeuche ! Une pâte bien étalée, un peu d'oignons revenus 5 min. dans de l'huile d'olive, quelques lardons préalablement ébouillantés et dégraissés à l'aide d'un couteau et d'une fourchette, un peu de crème fraîche (mix de crème épaisse et de crème liquide allégées), un peu de sel, de poivre, et pour finir, un peu de fromage râpé et le tour est joué ! Miam, c'était succulent, absolument rien à envier à celles qu'on achète ;).

Vous en voulez une part ?

Vous aimerez peut-être aussi...

5 commentaires

  1. Ah oui, je veux bien croire qu'elle soit excellente !

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, oui, oui, troooop bonne, les deux d'ailleurs :)

    RépondreSupprimer
  3. Je veux bien croire que ta pizza était bonne ! j'adore les pizzas maison ! par contre dans la pâte à tarte flambée ya pas de levure ! sacrilège !!

    RépondreSupprimer
  4. elle a vraiment fière allure ta pizza!!la prochaine fois , je m 'invite!!et aussi pour la flamenkeuche .

    RépondreSupprimer
  5. @Anaïs : Bah de toute façon la pâte a pas levé, donc c'est comme si y avait pas eu de levure ! ;) Et puis je l'ai étalé très finement... Oliv' a dit que c'était parfait, tout comme il faut, comme les vraies :):)

    RépondreSupprimer