Tourtes et tartes salées

La semaine des cucurbitacées - la tarte au potiron salée

novembre 17, 2011

À manger tiède ou froide, avec une bonne salade verte, cette tarte au potiron est une incontournable de la saison - oui, oui, j'en mange tous les automnes !

La recette originelle me vient de la famille de ma belle-sœur (la femme de mon frère) il me semble... Après, je ne leur ai jamais demandé la liste exacte des ingrédients, ni les quantités, je fais à l'instinct, et ça donne une tarte qui me plaît, c'est l'essentiel !^^


Pour un moule de 30 cm de diamètre :
  • 1 pâte brisée
  • env. 800 g de potiron nettoyé, égrainé et coupé
  • 3 oignons
  • sel, poivre
  • huile d'olive
  • olives noires
  • chapelure

Émincez les oignons et coupez le potiron en cubes.

Faites revenir les oignons dans l'huile d'olive 5 minutes, puis ajoutez le potiron. Salez, poivrez.

Laissez revenir ainsi quelques minutes supplémentaires, puis couvrez et laissez cuire à feu doux jusqu'à ce que le potiron soit fondant.

Attention, le potiron rend de l'eau, donc vers la fin de la cuisson, enlevez le couvercle pour que l'eau s'évapore.

Quand c'est cuit, écrasez grossièrement les légumes à la fourchette et réservez.

Préparez la pâte brisée. Étalez-la et piquez le fond avec une fourchette.

Versez les légumes dessus. Répartissez bien.

Parsemez de chapelure et décorez de quelques olives noires - personnellement, c'est cette association potiron-olives que j'adore !

Versez un léger filet d'huile et enfournez dans un four préchauffé à 210 °C pendant environ 40 minutes.


Note : ne jetez pas les graines de potiron ! Récupérez-les, lavez-les, essuyez-les bien et faites-les griller dans une poêle avec un peu de sel et sans matière grasse. Et surtout, n'oubliez pas de mettre un couvercle car ça peut parfois péter comme du pop-corn ! ^^ À déguster avec ou sans la « coque » à l'apéro, en saupoudrage sur une soupe ou un plat, à incorporer sans la coque dans du pain maison, etc. Se conservent dans un bocal hermétique (enfin, c'est ce qui se dit, je n'ai encore jamais réussi à les garder bien longtemps, je les mange trop vite ^^).




Vous aimerez peut-être aussi...

7 commentaires

  1. c 'est tout à fait la recette !, avec du potiron du potager ,de la bonne huile d 'olive et des olives salées maison!!par contre , les graines de potiron , j'avoue mon inculture , j 'ignorais qu'elles se mangeaient!!!

    RépondreSupprimer
  2. Mmh moi je serais bien curieuse d'y goûter ! ^^
    Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je retiens ta recette, j'adore le potiron, c'est mon trésor d'automne ! Cette année j'en ai fait plein de pots de confiture, mais si j'arrive à en sauver un, j'en ferai une tarte (mais sans les olives pour moi, en revanche avec des noisettes grillées, miam !)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ton commentaire Amélie ! @Géraldine : oui, les noisettes ça ira bien avec je pense ; d'ailleurs, pour tout te dire, j'envisage de faire aujourd'hui un crumble potiron-noisettes, c'est fou comme on a souvent les mêmes idées ^^ Mais bon, j'hésite avec mettre des raisins secs...ou tout autre chose, j'ai pas encore bien décidé ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Oh oui oh oui, un crumble potimarron noisette, super ! Tu mettrais les noisettes hâchées dans la pâte à crumble ? et il serait sucré ou salé ?

    RépondreSupprimer
  6. A yéééé, j'ai publié ma recette de crumble ;) Beh en fait j'ai opté pour les raisins secs uniquement. Mais si ça avait été avec les noisettes, je les aurais grossièrement hachées et mises avec le potiron, pas dans la pâte, pour donner du croquant au potiron moelleux.

    RépondreSupprimer