Boulange

Youhouhou !!! J'ai ENFIN réussi mon pain !

décembre 11, 2011

Cela fait maintenant des mois que je m'escrime à essayer de faire du bon pain maison, bien aéré et qu'à chaque fois je me heurte à un mur. Aujourd'hui, j'ai décidé de retenter l'expérience avec la toute première recette que j'ai utilisée pour apprendre à faire du pain, celle que j'avais trouvée sur le site de Jean-Pierre Coffe, réalisée par un boulanger-pâtissier et illustrée d'une vidéo. Je suis retombée dessus en potassant mes marques-pages Internet. Eh ben vous savez quoi ? Ça a marché cette fois. J'ai juste effectué quelques modifications pour ne pas refaire les mêmes erreurs que la première fois, et j'ai obtenu le meilleur pain que j'ai pu faire jusqu'à présent. Je ne dis pas qu'il est excellent, mais j'en suis quand même assez fière (comparé à certains « pavés » que j'ai pu réaliser !). Comme quoi, après le nombre incalculable de recettes que j'ai pu tester, il a fallu que j'en revienne à la toute première pour que ça marche finalement ! C'est fou...

Allez, je vous copie la recette ici ; elle est pour 6 baguettes à la base, mais comme je ne voulais qu'en faire 3, j'ai divisé les doses par deux, à l'exception de la levure (ne pas refaire les mêmes erreurs, j'ai dit !^^) : j'ai mis un sachet entier de levure du boulanger Briochin, et j'ai également mis très légèrement moins d'eau.

Pour 3 baguettes :

  • 500 g de farine (type 55)
  • 10 g de sel fin (au pif en ce qui me concerne, mais c'était parfait ^^)
  • 1 sachet de levure du boulanger Briochin
  • env. 35 cl d’eau tiède
Dans un grand saladier, délayez la levure (au fouet) avec 3 cuillères à soupe d’eau tiède pour dissoudre tous les grains, puis ajoutez la farine et le sel – ne jamais mélanger le sel et la levure.

Mettez le reste d’eau et mélangez le tout d'abord à la spatule puis à la main ou au robot jusqu’à ce que la pâte se détache du saladier (je n'ai pas eu besoin de mélanger longtemps).

Laissez reposer 1h – au minimum – dans le récipient couvert d’un linge à température ambiante (personnellement j'ai disposé le saladier recouvert du torchon dans le four) - c’est le temps de pousse.

Au bout d’une heure, farinez le dessus de la pâte, retournez-la et sur une planche, pliez-la en quatre – c’est faire un tour. Laissez reposer à nouveau recouvert d'un linge pendant 30 minutes.

Farinez la pâte, un torchon et la balance, faites des pâtons (morceaux) de 250 à 300 g : personnellement je n'ai pas fariné de balance, j'ai coupé mes pâtons au pifomètre ;).

Prenez un pâton, pliez-le deux fois, roulez-le pour former une baguette.

Posez sur le torchon fariné, saupoudrez la baguette de farine puis recommencez l’opération avec le reste des pâtons.

Couvrez le tout d’un film plastique pendant 30 minutes. Cette opération permet une croûte fine et de belle couleur.

Au bout de 15 minutes, préchauffez le four à 240°C avec la plaque à l’intérieur et un ramequin d’eau pour l’humidité. En ce qui me concerne, j'ai préchauffé mon four bien avant le laps de temps indiqué car il ne chauffe pas bien.

Sortez la plaque du four, posez les baguettes dessus et avec une lame coupez la baguette dans sa longueur.

Enfournez pour 18 minutes. Pour moi, ça a été bien 25 bonnes minutes.

Sortez du four, laissez refroidir.

Une recette très simple car je n'ai pas eu à pétrir la pâte pendant de très longues minutes contrairement aux autres recettes (quand on n'a pas de machine et qu'on pétrit à la main - surtout en s'étant fait mal au poignet quelques jours auparavant - eh bien c'est un détail qui compte énormément !), et je n'ai pas eu non plus à changer la température du four durant la cuisson. En plus, pour une fois, mon pain a gonflé dans les temps, je n'ai pas eu à attendre des heures. Et la croûte est bien croustillante. Bref, tout s'est super bien déroulé pour cette fois, je ne sais pas à quoi c'est dû, mais j'espère bien que ce sera tout le temps comme ça dorénavant ! Maintenant, reste plus qu'à voir si le pain va supporter la congélation ;).

Et si vous voulez voir la vidéo qui aide beaucoup pour faire les bons gestes, c'est sur le blog de Jean-Pierre Coffe !

Merci Jean-Pierre Coffe !


Vous aimerez peut-être aussi...

5 commentaires

  1. Waouh, il sont beaux tes pains, on les croirait sortis de la boulangerie ! Je vais m'incruster chez toi un de ces jours pour goûter, moi qui adore le pain !

    RépondreSupprimer
  2. Hihi ! Pas de problème mais alors faut que je sois sûre du résultat ^^

    RépondreSupprimer
  3. bravo la boulangère!!!tu as peut etre trouvé la recette miracle!!
    Pourvu que ça dure , il me fait bien envie ton pain , une belle couleur , une croute dorée a point , tout ce que j 'aime !!!!la persévérance a du bon !!!

    RépondreSupprimer
  4. bravo ^^
    j'en ai fait ce week end et ça ne ressemblait pas du tout à ceci ^^

    RépondreSupprimer