Plat principal

Gnocchi de pomme de terre

avril 06, 2012

Aaah, les gnocchi, qu'est-ce que c'est bon ! Quand j'entends « gnocchi », je pense tout de suite à un plat familial, traditionnel, qu'il fait bon partager. C'est la première fois que j'en fais et, pour une première, mis à part la forme, je suis plutôt très satisfaite du résultat :).

La préparation demande un peu de temps mais c'est ultra simple et économique. Je sais que certaines recettes disent d'ajouter de l’œuf. Moi je n'en mets pas. On n'en a jamais mis dans la famille et j'ai lu quelque part que la recette italienne traditionnelle se ferait sans œuf.


Pour 6 pers. :
- 1 kg de pommes de terre
- Entre 250 et 300 g de farine de blé, selon le taux d'humidité
- Sel


Faites cuire les pommes de terre à l'eau bouillante. Épluchez-les encore chaudes et réduisez-les en purée au moulin à légumes.

Placez-les dans un grand saladier ou sur un plan de travail fariné, ajoutez la farine en plusieurs fois ainsi que le sel. Mélangez bien avec les mains jusqu'à obtention d'une pâte souple bien homogène (inutile de mélanger longtemps, et même, selon ma mère, ce serait déconseillé car ça alourdirait les gnocchi). Selon l'humidité des gnocchi, il faudra plus ou moins de farine, c'est pour cela que je préconise de ne pas tout mettre d'un coup.

Farinez votre plan de travail ou votre planche à pétrir, prélevez des morceaux de pâte et confectionnez de longs boudins de l'épaisseur d'un doigt environ. Coupez vos boudins en petits bouts d'environ 2 cm de long.

Roulez les gnocchi sur les dents d'une fourchette, pour leur donner leur forme caractéristique. Il existe aussi des planches à gnocchi pour réaliser cette étape, planches que je ne connaissais d'ailleurs pas jusque-là, je ne connaissais que la méthode traditionnelle. ;)

Disposez les gnocchi sur un endroit fariné (plan de travail, planche, plat...).




Faites-les cuire dans de l'eau bouillante salée. Dès qu'ils remontent à la surface (quelques minutes), ils sont cuits !

Sortez-les de l'eau à l'aide d'une écumoire, déposez-les au fur et à mesure dans un plat et servez immédiatement avec la sauce de votre choix.



Verdict : mes gnocchi ont certes une forme assez compacte, on ne voit pas bien les stries sur le dessus, mais ne jugez pas selon les apparences ! Car ils étaient juste trop bons, on s'est régalés ! Surtout avec la délicieuse daube qui les accompagnait. ^^ Mais la prochaine fois, promis, j'améliore le côté esthétique. ;)

Note : utilisez des pommes de terre dites vieilles, à chair farineuse, et non des pommes de terre nouvelles.

Conseil : je vous conseille de les congeler, bien séparés sur des plateaux, puis, une fois durcis par le froid, de les réunir dans des sacs de congélation. Ils seront alors très pratiques à manipuler et à cuire encore congelés, sans risquer de coller entre eux.


Vous aimerez peut-être aussi...

4 commentaires

  1. Alors là tu me ravis ! Étant d'origine italienne, j'en fais souvent avec ma famille. Les tiens ont l'air très bon !

    RépondreSupprimer
  2. hihi ! Merci ! Ma mère en a toujours fait, alors fallait bien que je m'y mette un jour aussi ^^

    RépondreSupprimer
  3. je ne savais pas que ça se congelait!( super pratique du coup!) En les cuisant congeler , ils ne bougent pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont peut-être un mini chouya moins bien que frais, mais franchement, moi ça ne me dérange absolument pas ! Ils sont très bons quand même, et surtout, beaucoup plus facile à manipuler ! Et parfaits pour un repas à l'improviste ;)

      Supprimer