Plat principal

Risotto à la purée de noix de cajou et au poireau, petite note sucrée

avril 13, 2012

Et oui, encore un p'tit risotto. ^^ C'est que j'en ai tout plein en réserve, alors je les dissémine au fur et à mesure ;). Celui-ci je l'ai fait il y a déjà plusieurs mois, peut-être un an même. Pour tout vous dire, c'est l'un de mes premiers risottos :). Et oui, cela ne fait qu'un an environ que je me suis attaquée au risotto, non pas parce que c'est quelque chose de difficile à réaliser, bien au contraire, mais parce que je n'en avais pas jusque là ressenti l'envie. Tout simplement. Moi je marche comme ça. J'ai envie, je fais, j'ai pas envie, je fais pas ! Et depuis que j'ai testé, on ne m'a plus arrêtée ;). Enfin, en fait si, je me suis un peu calmée ces derniers temps, je crois que je fais une petite overdose... LOL Mais j'ai tellement de recettes d'avance, que vous allez encore en entendre parler du risotto !

Pour 2 personnes :
  • 150 g de riz arborio
  • 1 gros oignon
  • 1 poireau
  • env. 30 g de purée de noix de cajou bio Perl'Amande
  • env. 10 cl de crème liquide 15 %
  • env. 25-30 g de parmesan
  • 10 cl de vin blanc sec
  • sel, poivre
  • huile d'olive
  • env. 40 cl d'eau
  • 1 bonne cuillère à soupe de sirop d'érable

Faites revenir l'oignon et le poireau émincés dans un peu d'huile d'olive.

Ajoutez ensuite le riz. Laissez cuire environ 3 minutes en remuant de temps en temps.

Ajoutez le vin blanc, salez et poivrez.

Quand le vin est absorbé, ajoutez l'eau au fur et à mesure de son absorption, jusqu'à ce que le riz soit cuit. Personnellement, je mets un couvercle pour accélérer la cuisson.

Quand le riz est cuit, ajoutez la crème, la purée de noix de cajou, le parmesan râpé et le sirop d'érable.

Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire et servez.
Verdict : vraiment très bon. Le goût de la noix de cajou est très léger et la touche sucrée du sirop d'érable est fort appréciable et s'associe très bien au poireau.

Note : je sais que dans toutes les recettes de risotto, l'eau - ou le bouillon - est toujours versée chaude : elle est laissée sur le feu durant toute la préparation. Personnellement, que ce soit pour l'eau ou pour le bouillon, je ne m'embête pas, je verse à froid et ça ne m'a jamais posé de problème. Lorsque j'utilise du bouillon, je verse de l'eau dans mon riz, j'ajoute mon bouillon qui est en poudre et je mélange bien. Je suppose que pour les puristes c'est sacrilège et qu'ils doivent s'horrifier à chaque fois que je publie une recette de risotto s'ils me lisent ^^. Y a-t-il vraiment une différence de goût ou de texture avec du bouillon chaud ? Car il me semble avoir déjà essayé, sans justement noter de différence... Vos avis m'intéressent !


Vous aimerez peut-être aussi...

6 commentaires

  1. sympa la petite touche sucrée!! je suis volontiers tentée par ton risotto! ;) bonne soirée. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire :) Je ne me répèterai jamais assez : j'aime le sucré-salé !

    RépondreSupprimer
  3. mon premier risotto m 'a fortement déçue , je n 'ai pas retrouvé la texture de celui de la brasserie -que j 'avais adoré-,alors je pense que je te piquerai une recette -tu en as plein les tiroirs!-si ça marche , je serai réconciliée avec le risotto !!!et sucré salé ça me plait bien.

    RépondreSupprimer
  4. En adepte du risotto moi aussi, je pense que l'avantage du bouillon versé chaud c'est que tu gagnes du temps pour la cuisson du riz, sinon il faut attendre que le liquide se réchauffe, puis cuise le riz. Ca évite aussi que le riz "baigne" trop longtemps et devienne pateux. Cela dit, je gouterais bien ton risotto pas académique^^

    RépondreSupprimer
  5. Ah ben en voilà une réponse explicative qui me convient. Bon, la prochaine fois, je réessayerai avec le bouillon chaud et j'essaierai vraiment de voir si la texture change ou pas. Si je vois pas de différence, je continue froid ;)

    RépondreSupprimer
  6. un délicieux risotto comme j'aime =)

    RépondreSupprimer