Plat principal

Risotto poivron-chorizo-calamar et sa chips de chorizo

septembre 25, 2012

Je crois que celui-ci, c'est mon risotto préféré jusqu'à ce jour. L'association poivron, chorizo et calamar fonctionne à merveille. Un délice. La chips de chorizo apporte du croquant. Que dire de plus ? Eh bien que c'est parti pour la recette ! ^^

Pour 2 pers. :
  • 200 g de riz spécial risotto
  • 1 gros tube d'encornet (sans tentacules)
  • 1 oignon
  • 1 morceau de poivron rouge
  • env. 5 cl de vin blanc sec
  • 50 cl de bouillon (= 50 cl d'eau bouillante + 2 cuil. à café de bouillon de poule ou de légumes en poudre ou à défaut un cube de bouillon)
  • env. 10 cl de crème soja
  • 4 larges tranches de chorizo ultra-fines + 2 autres identiques pour faire des chips
  • huile d'olive
  • sel, poivre
Émincez l'oignon et coupez le poivron en petits morceaux. Faites-les revenir quelques minutes dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

Ajoutez-y ensuite le calamar coupé en petits morceaux également.

Laissez cuire environ 6 minutes. Salez, poivrez.

Vers la fin de la cuisson, ajoutez les 4 tranches de chorizo coupées en petits bouts.

Éteignez le feu et couvrez pour laisser reposer le calamar et l'attendrir.

Faites chauffer un fond d'huile dans une sauteuse et jetez-y le riz. Laissez-le devenir translucide (2 minutes).

Ajoutez le vin blanc et laissez le riz l'absorber.

Puis ajoutez le bouillon par petites quantités : chaque fois qu'il est absorbé par le riz, rajoutez-en un peu. Salez, poivrez.

Pendant que le riz cuit, vous pouvez faire griller 2 tranches de chorizo au four et les réserver pour le dressage.

Quand c'est cuit (env. 17 min) et que toute l'eau a été absorbée, versez la préparation aux calamars dedans ainsi que la crème de soja.

Mélangez bien et servez aussitôt.

Note : vous pouvez si vous le souhaitez ajouter un peu de parmesan râpé.


Vous aimerez peut-être aussi...

1 commentaires

  1. Je pense m'en tenir au chorizo poivron, je n'aime pas trop le calamar.Ca fait un moment que j'ai envie de cuisiner du chorizo, c'est l'occasion !

    RépondreSupprimer