Plat principal

Moules à la marinière... et accessoirement à la Fourme d'Ambert !

novembre 02, 2012

Je connaissais - très bien - les moules à la marinière ; je connaissais - un peu - les moules au roquefort, et j'ai eu envie de faire un mix des deux, mais à la place du roquefort, j'ai opté pour de la Fourme d'Ambert, plus douce.

Concernant ma recette, il s'agit de la recette de moules à la marinière de ma mère, à laquelle j'ai simplement ajouté un petit bout de Fourme d'Ambert dans la sauce. Vous pouvez ainsi suivre cette recette, que vous choisissiez de préparer des moules à la marinière classiques ou à la Fourme d'Ambert. D'autant que les moules à la marinière de Mamounette, c'est les meilleures que je connaisse, elles déchirent !

En effet, je n'aime pas celles que l'on nous sert au restaurant, où il n'y a pas de sauce à proprement parler mais juste de l'eau (peut-être agrémenté d'un peu de vin blanc) avec des oignons « lavasses » et du persil juste sur le dessus, même pas mélangé aux moules. Je ne dis pas que tous les restaurants sont pareils mais bon, moi j'ai été déçue.

Bref, ce que j'aime, c'est une sauce goûteuse, parfumée et liée... comme celle de ma mère, quoi ! ^^



Pour 2 pers. :

  • 1 kg de moules de Bouchon
  • 1 oignon pas trop gros
  • 1/2 verre de vin blanc sec
  • +/- 2 cuil. à soupe de farine
  • 1 peu de jus de citron
  • persil
  • huile
  • sel, poivre
  • env. 15 g de Fourme d'Ambert (facultatif)

Nettoyez/grattez les moules et rincez-les à l'eau froide.

Mettez-les dans une casserole avec couvercle sur feu vif pour qu'elles s'ouvrent (env. 5 min).


Pour remuer, il paraît qu'il ne faut pas touiller avec un ustensile mais simplement agiter la casserole. Moi, j'avoue utiliser quand même un peu une grosse cuillère, délicatement, car je trouve qu'on mélange mieux ainsi malgré tout. Mais bon, si vous voulez faire dans les règles de l'art, pas d'ustensile. ^^

Quand les moules sont ouvertes, éteignez le feu, retirez les moules de la casserole et filtrez l'eau rendue, notamment si celle-ci est un peu sableuse ou comporte de petites particules. Remettez uniquement les moules dans la casserole.

Préparez la marinière :

Hachez l'oignon.

Dans une petite casserole à fond épais, faites chauffer un peu d'huile d'olive et faites-y dorer l'oignon quelques minutes.

Pendant ce temps, préparez le roux dans un petit saladier : délayez 2 cuil. à soupe de farine dans un demi-verre de vin blanc sec (ou plus selon les goûts). Versez ensuite sur les oignons. Touillez bien.

Ajoutez du jus (eau) que les moules ont rendu en cuisant et facultativement un petit bout de Fourme d'Ambert émietté : très peu suffit à donner du goût. S'il y a trop d'eau, ne conservez pas tout, on ne fait pas une soupe, juste une sauce. 😉 Ajustez la quantité et l'épaisseur de la sauce à votre goût en ajoutant de la farine ou de l'eau des moules.



Poivrez, ajoutez du persil ciselé et un peu de jus de citron. Versez sur les moules. Mélangez.

Goûtez pour voir s'il faut rectifier l'assaisonnement.

Réchauffez quelques instants. C'est prêt.


Se dégustent avec des frites ou avec du riz, que vous napperez de sauce. Vous pouvez ajouter un peu de persil frais juste au moment de servir, à l'assiette, pour donner un côté bien frais, bien vert. ^^

Conclusion : si vous testez les moules à la marinière de Mamounette, vous ne verrez plus jamais les moules comme avant !





Vous aimerez peut-être aussi...

3 commentaires

  1. elles ont l 'air au top ces moules mariniéres !!une belle couleur jaune orangée , signe de fraicheur!!et tu as raison , la recette de Mamounette c 'est la meilleure!!!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai testé cette recette avec des grosses moules d'Espagne et ta fameuse sauce (sans la fourme d'ambert) et franchement c'était terrible ! Merci pour ce partage !

    RépondreSupprimer
  3. Ah ! Ravie que ça t'ait plu ! ^^ Et merci pour ce commentaire ;)

    RépondreSupprimer