Restaurants

La Table d'Ôste, à Auch

juin 27, 2013

Dernièrement, je vous parlais de mes vacances en région Midi-Pyrénées et je terminais en vous disant qu'après avoir été dans le pire des pires restaurants, j'avais fait la découverte d'un établissement qui m'avait réconcilié avec les restaurants. ^^

Cet établissement, c'est La Table d'Ôste, à Auch, dans le département du Gers. C'est un restaurant aux allures rustiques et classiques à la fois : la décoration est assez campagnarde avec une vieille pendule dans un angle, des casseroles en cuivre accrochées au mur, etc., et les tables sont dressées avec de jolies chemins de table bordeaux sur des nappes blanches.


La présentation des plats est sans prétention, mais la qualité des produits et le goût des mets sont incontestables. Les produits cuisinés sont frais et de saison, souvent issus de marchés et de fermes locaux. D'ailleurs, chose rarissime, cela est indiqué sur la devanture du restaurant, près des menus. On y voit ainsi écrit « Fromages de la ferme X », « Canards de chez XY », etc.

La salle est petite mais conviviale, on s'y sent bien. Quant à l'accueil et au service, ils sont incomparables. La gentillesse et l'attention de la serveuse qui, si j'ai bien compris, est la femme du cuisinier - tous deux étant les patrons, déjà d'un certain âge, du restaurant - m'ont beaucoup touchée. Cette dame est tout bonnement formidable : elle est aux petits soins de chaque client, on sent qu'elle aime son métier et les gens, tout simplement. J'ai été étonnée de la voir arriver à une table d'étrangers, portant un gros morceau de viande, pour leur faire comprendre de quoi il s'agissait. Dans ce restaurant, il semble que l'on n'ait pas peur de montrer la marchandise, car visiblement l'on n'a rien à cacher.

La jeune serveuse qui la secondait est tout aussi compétente et aimable. Toutes deux ne font attendre personne : les plats sont rapidement servis ; il manque du pain ou de l'eau, qu'elles vont de suite en chercher pour nous en ramener avant même que nous ne nous soyons aperçus que l'on manquait de quelque chose ! Et ça c'est très fort. ^^

Et, si l'on est proches de la cuisine, on peut entendre l'huile qui frétille dans les poêles, et non la sonnerie d'un micro-ondes. ;)

Et maintenant, passons aux choses sérieuses : les plats ! J'ai opté pour le menu à 21 €, qui se compose d'une salade de chèvre chaud, d'une cuisse de canard confite et du dessert surprise du chef. Quant au Doudou, il a choisi le menu à 26,50 €, qui comprend une entrée de foie gras mi-cuit, un magret de canard sauce à la moutarde de Gascogne et un pastis gascon.

Voici les photos, désolée pour la qualité, il faisait sombre...

Mon entrée : salade de chèvre chaud.
Un mélange de crudités de saison très frais et harmonieux au niveau des goûts. Du chèvre frais dans la salade, plus la belle tartine toastée avec deux beaux chèvre chauds, que quand tu coupes ça coule. ^^ Bon, le tout petit mini bémol, c'est que pour moi ça fait quand même un peu trop de fromage, mais sinon, rien à redire. ;)


L'entrée du Doudou : le foie gras mi-cuit.
Son foie gras est accompagné de différentes sortes de pains - dont du pain brioché et du pain d'épices -  et, à peu de choses près, de la même salade de crudités que moi. Pour y avoir goûté, c'était délicieux. Moi qui avais des a priori sur le foie gras mi-cuit, beh ils ont disparu. ;)


Mon plat : la cuisse de canard confite.
Je ne partais pas franchement confiante quant au fait de manger de la viande, et en particulier du canard car je n'en raffole pas, je trouve ça un peu fort, voire un peu écœurant à mon goût. Mais je me disais que, quand même, venir dans le Gers et ne pas goûter au moins une fois à du canard de là-bas, c'était comme insulter le Gers et ne pas y faire honneur. Donc, même si je préfère manger des plats végétariens d'ordinaire, j'ai pris du canard. Et j'ai tout mangé ! Super bon, tendre et ferme à la fois (oui, oui !), une sauce au goût... je ne sais pas comment dire, un bon goût de barbecue, de grillé, mais attention, pas du grillé cramé ! ;)
Et les accompagnements, qui me semblaient petits de prime abord, ont amplement suffi et se mariaient très bien au canard. Je n'ai pas eu le détail de ces derniers mais il s'agissait en gros d'une demi asperge coupée dans la longueur, d'une bouchée ressemblant à un gratin dauphinois aux oignons, d'un petit flan aux légumes et d'une dernière bouchée dont je n'ai pas réussi à reconnaître les ingrédients, un goût auquel mon palais n'est pas du tout habitué ! ^^ Je voulais demander mais voyant que les serveuses étaient très occupées, je n'ai pas osé les déranger. Tant pis !


Le plat du Doudou : le magret de canard sauce à la moutarde de Gascogne.
Son plat était accompagné des mêmes petites bouchées que moi. Je n'y ai pas goûté, mais il s'est régalé.


Mon dessert : la surprise du chef.
En fait, ce n'est pas un dessert, mais trois ! Alors, oui, en effet, c'est une surprise. ^^ J'ai donc eu droit à une part de gâteau au chocolat bien chocolaté (miam !) et qui, si je ne dis pas n'importe quoi, semblait contenir des myrtilles ; une petite crème brûlée qui me semblait avoir été flambée avec un alcool ; et un pastis gascon, spécialité gersoise aux pommes et à l'armagnac, avec une pâte ultra fine, comme du papier à cigarette, et toute « froissée » sur le dessus !
Le verdict : eh bien je n'avais déjà plus faim avant l'arrivée du des desserts mais j'ai quand même tout fini ! Bon sauf que pour moi, le pastis gascon est une pâtisserie assez grasse quand même, un peu comme certaines pâtisserie orientales, mais bien contente d'y avoir goûté quand même.


Et enfin, le dessert du Doudou : ce ne devait être qu'un pastis gascon, mais là aussi il a eu la surprise de voir arriver une assiette de trois desserts : un pastis gascon plus gros que le mien, une crêpe au chocolat fourrée à la compote et une salade de fruits. Bon ben, est-ce bien la peine de préciser qu'il a lui aussi tout dévoré ? ^^


Ce que je retiens outre le fait que ce soit bon et frais, c'est qu'il n'y a pas trente-six choix de plats ou d'accompagnements. Quelques plats bien préparés et des accompagnements identiques ou presque. C'est une très bonne chose, car qui dit moults choix, dit anguille sous roche...

Pour conclure, je dirais qu'il s'agit d'une très belle découverte. Un restaurant sans chichi, convivial, recommandé par de nombreux guides, où je vous conseille vivement d'aller manger si vous habitez dans le coin ou, comme moi, si vous êtes en vacances dans la région.

Le restaurant a d'ailleurs un site Internet si ça vous intéresse.

Merci encore à l'accueil très chaleureux de la patronne-serveuse. J'ai rarement vu un accueil comme celui-là.

La Table d'Oste 
7 Rue Lamartine 
32000 Auch


Vous aimerez peut-être aussi...

4 commentaires

  1. Je confirme, ce resto est une pure merveille ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. waouh, ça a l'air excellent tout ça ! Ca me rappelle la cuisine de chez moi, j'adore le confit de canard, et la viande de canard en général, c'est vraiment fin et tellement bon ! (sans parler du foie gras...)
    Belle adresse que je retiens si je vais par là bas un jour !

    RépondreSupprimer
  3. C'est un bel article que tu as écris, tu devrais leur envoyer un mail, ça fait toujours plaisir !

    RépondreSupprimer
  4. Grenadine, je leur ai déjà envoyé un mail et oui, ça leur a fait très plaisir ^^ Ils m'ont remercié d'avoir compris qu'ils travaillaient avec leur cœur, et qu'ils étaient très touchés.

    RépondreSupprimer