Restaurants

Retour sur la Fête « Tous au restaurant », ou perdre l'odorat et le goût ce jour-là !

octobre 07, 2013

Du 16 au 22 septembre s'est déroulée la fête « Tous au restaurant » pour la quatrième année consécutive. Le but ? Rendre la gastronomie accessible au plus grand nombre le temps d'une semaine, en proposant un repas offert pour un repas acheté. Cela permet ainsi de faire découvrir de grands restaurants dont les prix d'ordinaire ne permettent pas forcément toujours que l'on s'y rende.

À cette occasion, j'avais donc décidé de tester le restaurant Parcours Live, situé à Falicon, au dessus de Nice. J'en ai toujours entendu du bien, on m'a souvent conseillé d'y aller car - de ce que l'on m'a dit - la nourriture est vraiment fine et goûteuse, et les plats joliment présentés. En outre, le petit plus de ce restaurant est que, grâce à des écrans placés dans la salle de restauration, nous pouvons voir ce qui se passe en cuisine.

Bref, je réserve donc une dizaine de jours à l'avance, pour quatre : oui, car j'avais proposé à Grenadine et son sorcier de nous accompagner le Doudou et moi-même. ^^ J'étais toute contente car l'année dernière je m'y étais prise trop tard et tout était complet. C'est donc la première année que je profite de cette fête.

Je m'y suis prise à l'avance, on a notre table de réservée pour 20 h 30 dans le restaurant que je voulais découvrir depuis longtemps (nous avions déjà pu nous faire une idée de la cuisine proposée à deux reprises {clic et clic}, à la Fête du port de Nice). Tout va bien, j'ai hâte. ^^

Et le jour J arrive. Et là, c'est le drame : j'ai chopé une bonne grosse crève depuis plusieurs jours, je pensais que ça allait passer d'ici là, mais point du tout ! Ça a même été l'un des pires jours de la maladie : complètement K.O., et surtout, plus du tout d'odorat... et donc de goût ! J'hésite à annuler, mais non, je VEUX aller manger dans ce restaurant, je ne veux pas abandonner mes amis, donc j'y vais !


Voici donc le menu Tous au restaurant auquel nous avons eu droit :

  • Duo de foie gras de canard : le pressé en fine gelée aigre-douce de figue de pays, biscuit moelleux aux amandes et l'espuma de foie gras en crumble de fruits secs
OU
  • Contraste chaud-froid d'une raviole de homard bleu au fenouil et citron de Menton confit et d'une crème glacée à la bisque, le tout arrosé d'un consommé de crustacé bouillant infusé à la citronnelle et au galanga
***
  •  Dos d'ombrine braisé, petits légumes niçois dans un jus citronné au basilic
OU
  • Filet mignon de cochon cuit en basse température en écrin d'herbes, tarte fine au caviar d'aubergine épicé et tombée de girolles, polenta dorée et sucs d'oignons doux caramélisés
***
  • Douceur choco-caramel à la poire Williams, joconde aux noisettes
OU
  • Tarte au citron meringuée revisitée : coque de meringue aux zestes de citron vert, émulsion crémeuse de citron-verveine, parfait glacé au sablé breton, grata-queca de limoncello 


[Comme d'habitude, je m'excuse pour la qualité des photos, mais il faisait très sombre. ]


En amuse-bouche, un petit velouté de courge, qui nous a beaucoup fait parler. ^^ En effet, aucun d'entre nous n'est parvenu à reconnaître le légume à la base de ce velouté : artichaut ? Céleri ? Petits pois ? Et non ! ;)



En entrée, Grenadine a opté pour la raviole de homard bleu :


Le reste d'entre nous a choisi le duo de foie gras, présenté comme des desserts, une bien jolie idée, très réussie :


Ensuite, nous avons tous pris le filet mignon :


Et enfin, Grenadine et Doudou se sont laissés tenter par la tarte au citron revisitée : le dessus de la sphère est de la glace au sablé breton, et quand vous l'ôtez pour voir ce qui se cache en dessous, vous découvrez une meringue creuse, avec à l'intérieur de la crème au citron.


Quant au sorcier et moi-même, c'est la douceur choco-caramel qui nous a fait de l'œil. ;)


Verdict ? Eh bien, je ne saurais quoi vous dire ! J'ai pu profiter du visuel et des textures, j'ai apprécié la juste cuisson et la tendreté de la viande, mais sinon, niveau saveur, rien de rien ! Le néant ! Je vous dis pas la haine...

J'ai ainsi demandé aux personnes avec moi tout au long de la soirée ce qu'elles pensaient des plats, si elles aimaient, si c'était fade ou non, si c'était épicé, etc. J'ai essayé d'obtenir le goût par procuration.

Et, d'une manière générale voici ce qui en est ressorti : l'entrée au foie gras était délicieuse, surtout pour le Doudou qui s'est régalé, le sorcier un peu moins. Grenadine y a goûté et a dit qu'elle aurait préféré cette entrée plutôt que la sienne finalement.

Le filet mignon et ses accompagnements, tout le monde a bien aimé, si je ne m'abuse (bon, le sorcier a sans doute émis une petite critique, mais nous n'y prêterons pas attention, il paraît qu'il n'est jamais satisfait au restaurant ^^).

La tarte au citron a fait un tabac ! Grenadine et Doudou n'en ont fait que des éloges. ;) Quant à la douceur choco-caramel, j'ai eu l'impression que ça aurait pu être très très bon si j'avais eu du goût. ^^ En tout cas j'ai ressenti une agréable fraîcheur.

Ah, et finalement, le petit plus des écrans permettant de voir la cuisine en direct s'est avéré être un petit bémol : en fait, on ne voit pas grand chose de ce qu'il s'y passe, les écrans ne sont pas très grands ni très bien orientés, et l'image est en noir et blanc...

Ceci étant, je n'ai pas dit mon dernier mot ! Vu que cette année, je n'ai malheureusement pas pu me faire une idée objective du restaurant et de la cuisine proposée, j'y retournerai lors d'une autre fête « Tous au restaurant » ! Peut-être pas l'année prochaine, car j'ai envie de découvrir d'autres tables, mais j'y retournerai, foi de Nanie. ;)

Le mot de la fin : ben c'est vraiment dur de manger sans goût... sans ce dernier, il n'y a plus de plaisir, c'est très étrange comme sensation... on ne se nourrit alors plus que parce qu'il faut. Et, note pour plus tard : ne plus aller au restaurant dans ces conditions. ;)



Vous aimerez peut-être aussi...

4 commentaires

  1. Le Sorcier ne saurait tolérer que la populace ai de lui l'impression qu'il est un éternel insatisfait !
    Non, non et non !

    Le Sorcier a seulement l'esprit critique : en dehors de la cuisine de sa Sorcière (et de certaines de ses consœurs de Sabbat), rien ne saurait être assez bon !
    Et croyez bien que cette opinion s'est forgée en toute objectivité, bien évidemment... !

    RépondreSupprimer
  2. Mon avis aussi : je confirme que le dessert était vraiment génial, excellent et la présentation au top. Mon entrée m'a modérément convaincue (la raviole), mais le peu que j'ai goûté de celle au foie gras m'a beaucoup plu. J'ai juste trouvé dommage qu'on ne nous apporte pas de pain pour accompagner l'entrée... Le plat était très bon : bonne viande bien cuite (peut-être un peu sèche, aurait supporté une petite sauce), la "frite" de polenta délicieuse bien qu'un poil grasse, et le petit feuilleté aux girolles très réussi. Pour conclure, je dirais que c'était vraiment pas mal, mais pas éblouissant non plus, en tout cas pas au prix d'origine de 50 euros le menu.
    Cela dit, c'était une très bonne soirée en bonne compagnie ;)

    RépondreSupprimer
  3. Alors, alors : Preum's, nul doute que ton opinion est objective ;)
    Grenadine, bizarrement, moi je n'ai pas trouvé la frite de polenta grasse, et pourtant, je n'aime pas quand c'est gras ! ;) Peut-être est-ce dû au fait que j'étais malade... Pour ce qui est du prix, il est clair que si nous avions dû payer 50 euros par personne (et non 25) j'aurais été très déçue, ne serait-ce que par rapport aux quantités. Mais pour 25 euros, dans un restaurant gastronomique, c'est plutôt correct pour du foie gras et du homard ;)

    RépondreSupprimer
  4. à voir les photos , c est joliment présenté!!mais au point de vue quantité , je trouve extrémement léger pour le tarif!!!!je suis pas certaine que les quantités augmentent au plein tarif !j'ai entendu des personnes dire que c 'était pas assez copieux .

    RépondreSupprimer