Desserts & gourmandises sucrées

Les ganses de Môman

février 25, 2014

Pour la petite histoire, on réalise généralement des ganses à l'occasion de Carnaval et de Mardi Gras... en même temps, ça tombe bien, c'est gras, bien riche, parfait pour affronter le Carême qui suit !

Les ganses, ce sont les beignets de chez nous, dans la région niçoise. Elles sont aux niçois ce que sont les donuts aux américains. ^^

La tradition veut que l'on fasse un nœud, ou « ganse », avec les lanières de pâte. Aujourd'hui, on retrouve les ganses sous diverses formes, et personnellement, je trouve qu'elles cuisent mieux sans nœud, ce dernier, plus épais, ayant tendance à cuire moins facilement que le reste de la pâte.

Selon les recettes, la pâte peut être parfumée au citron, à la fleur d'oranger ou bien aux deux. Ma mère aime à la parfumer uniquement au citron. C'est donc sa recette que je vous livre aujourd'hui, recette qui m'a bercée depuis ma plus tendre enfance, qu'elle réalise en de nombreuses occasions, et pas seulement pour Carnaval.


Ingrédients :

  • 250 g de farine de blé
  • 70 g de beurre ramolli
  • 2 œufs
  • 1 cuil. à café de levure chimique
  • 50 g de sucre en poudre
  • 2 ou 3 cuil. à soupe de lait ou d'eau
  • 1 pincée de sel
  • zeste d'un beau citron
  • sucre glace
  • huile de friture


Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sucre, et le sel.

Faites une fontaine et ajoutez en son centre le beurre en petits dés, les œufs battus, le lait (ou l'eau) et le zeste de citron.

Pétrissez quelques minutes, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et souple.

Laissez reposer 1 à 2 h recouvert d'un torchon.

Coupez votre boule de pâte en 3 ou 4.

Étalez le premier morceau sur environ 3 mm d'épaisseur. Coupez des lanières ou autres formes de votre choix à l'aide d'un couteau ou d'une roulette crantée. Réitérez l'opération avec tous les morceaux de pâte.




Faites cuire les ganses dans de l'huile bien chaude (mais pas trop non plus !), puis égouttez-les sur du papier absorbant. La cuisson est très rapide, restez bien devant à surveiller.

Laissez un peu refroidir et saupoudrez de sucre glace.

Note : lorsque vous étalez votre pâte, ne farinez pas trop le plan de travail, car la farine a tendance à faire mousser l'huile de cuisson. Mon astuce pour retirer l'excédent de farine sur les ganses, c'est que je les époussette à l'aide d'un pinceau avant de les mettre à frire.



Vous aimerez peut-être aussi...

17 commentaires

  1. Mais sers-toi, je t'en prie, il en reste encore quelques-unes :)

    RépondreSupprimer
  2. j 'ai toujours dit que l 'éléve a surpassé le maitre!!!encore une fois c 'est vérifié!!faudra que je teste pour le gout!!!

    RépondreSupprimer
  3. Chez nous, à Bordeaux, on appelle ça des merveilles, et c'est vrai que c'est merveilleusement bon ! Ma recette à moi elle vient de ma mamie, c'est aussi ma recette au goût d'enfance... Elles sont très appétissantes les tiennes, et les photos très réussies !

    RépondreSupprimer
  4. Alors moi je confirme que ce fut un régal !! Et oui j'ai la chance d'avoir goûté ces 'merveilles' ^^ ! La cuisson était parfaite, elles n'étaient pas grasses du tout (mais pas sèches non plus attention), sucrées comme il faut et le goût discrètement parfumé à l'agrume. Bref rien à redire, et en plus c'était la première fois que je goutais des ganses 'maison', alors je te dis bravo et merci !!

    RépondreSupprimer
  5. Oh ben dis donc, ça c'est un sacrément gentil commentaire ! ^^ Merci Florence !

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas. Merci de la découverte

    RépondreSupprimer
  7. Je connaissais les bugnes et les merveilles mais pas les "ganses"! Elles ont l'air très bonnes :) Personnellement je trouve que le "noeud" les rend plus croustillantes, mais c'est peut-être une impression. Je découvre ton blog, ton univers est vraiment sympa :)

    RépondreSupprimer
  8. Merci Myrtille ! Et bien du coup j'en ai profité pour faire un petit tour par chez toi (je ne connaissais pas non plus !) et j'ai vu que tu avais également posté une jolie recette de... bugnes ! ^^ Elles ressemblent beaucoup à mes ganses ;)

    RépondreSupprimer
  9. Stéphanie dans la Nièvre25 février 2016 à 19:14

    Moi, c'est ma grand-mère qui en faisait... des saladiers et des saladiers ! Au retour de l'école, on s'arrêtait chez elle, dans sa petite maison près de al rivière, et on se régalait ! Un très beau souvenir d'enfance.

    Chez nous, à Dijon, on appelle ça des fantaisies.
    C'est dit, j'en fais ce week end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de partager ce joli souvenir ici. :-) Tiens, je savais qu'on les appelait dans certaines régions des merveilles, mais fantaisies, c'est la première fois que je l'entends ! ^^

      Supprimer
    2. Stéphanie dans la Nièvre1 mars 2016 à 17:47

      Et comme vos ganses, c'est délicieux !!!!

      Supprimer
  10. Bonjour,
    Etes-vous certaine des proportions. En suivant la recette à la lettre avec 2cs de lait, j'obtiens une pâte horriblement collante. Malgré l'ajout de 3 ou 4 cs de farine, elle reste impossible à étaler...
    Merci de votre avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Je ne sais que vous dire... Cela fait bien longtemps que je n'en ai fait, mais j'ai toujours suivi cette recette, sans problème... Je ne comprends pas d'où cela pourrait venir, vraiment désolée de ne pouvoir vous aider !

      Supprimer