Chocolat

Rochers coco-choco

septembre 30, 2014

Bonjour,

Ne vous étonnez pas si je parle de Pâques ci-dessous, c'est juste que je me suis permis de remonter cette recette afin de participer à un petit concours. Donc pas d'inquiétude, je n'ai pas perdu la boule et sais très bien qu'on n'est pas en période pascale ;)


Voici une recette que j'ai sous le coude depuis un bon moment déjà, il était donc temps de la publier ! Et puis, maintenant que j'y pense, c'est bientôt Pâques, alors, pour changer des traditionnels chocolats de Pâques - lapins, cocottes et autres animaux de basse-cour -, que diriez-vous d'offrir ces délicieux rochers très simples à réaliser et qui en plus coûtent moins chers ? Heiiin ? ^^

Pour tout vous dire, c'est le péché mignon de mon père. Il adore ça. On peut bien sûr les réaliser sans chocolat, mais c'est tellement plus gourmand avec.^^ Et puis je trouve que le chocolat noir permet de casser un peu la douceur de la noix de coco, tout en se mariant très bien à elle et en donnant plus de caractère au rocher.


Pour 12 à 14 rochers :
  • 150 g de noix de coco râpée
  • 80 g de sucre
  • 1 gros œuf entier (ou 2 blancs d’œuf)
  • env. 40 g de chocolat noir
  • quelques gouttes d'huile neutre

Petite parenthèse avant de passer aux étapes de la recette : si comme moi vous achetez de la noix de coco râpée en vrac à Biocoop, pour ma part je la trouve très grossière. Ainsi, si dans d'autres recettes cela ne me dérange pas du tout, pour celle-ci je préfère lui donner un coup de mixeur pour la rendre plus fine. Voilà, parenthèse fermée. ^^


Mélangez le sucre et la noix de coco.

Ajoutez l’œuf ou les blancs d’œuf. Mélangez bien.

Formez des boules compactes dans vos mains et placez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.


Enfournez dans un four préchauffé à 180 °C pendant une dizaine de minutes.

Les rochers doivent prendre une jolie couleur légèrement dorée. Sachez qu'à la sortie du four, ils sont encore très mou mais durcissent par la suite, donc faites attention à ne pas les surcuire.

Laissez-les complètement refroidir.

Faites ensuite fondre le chocolat au bain-marie avec une ou deux gouttes d'huile neutre pour donner de la brillance au chocolat.

Trempez la base des rochers dans le chocolat et reposez-les à l'endroit sur le papier sulfurisé. Vous pouvez également décorer le dessus des rochers à l'aide d'un Décopen ou autre moyen.
Note : le fait de reposer les rochers à l'endroit n'empêche pas le chocolat de rester sur le rocher et vous permet de poursuivre immédiatement avec la décoration des rochers.

Laissez sécher avant de déguster... si vous arrivez à résister !^^


Astuces :
- Vous pouvez humidifier vos mains régulièrement lors du façonnage des rochers pour éviter que la préparation ne colle trop aux doigts, ou bien utiliser une poche à douille pour former les rochers.
- Si vous n'avez pas de Décopen pour décorer les rochers, vous pouvez couper juste un tout petit peu le coin d'un sac de congélation et vous en servir comme une poche dans laquelle vous allez mettre le chocolat fondu, qui coulera alors par le minuscule trou réalisé. Surtout ne coupez pas trop, cela ferait de gros pâtés. Pour preuve que cela fonctionne, c'est cette méthode que j'ai utilisée pour les rochers présents sur les photos de cet article, car je n'avais pas encore de stylo Décopen.


Avec cette recette, je participe au concours « Votre dessert préféré » organisé par le blog Popotes et Cocottes :



Vous aimerez peut-être aussi...

8 commentaires

  1. ils ont l'air super bons! je t'assure que je suis prête à prendre le train pour venir t'en chiper quelques-uns!! ;)
    bon week-end. bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ah, mais ils n'en ont pas que l'air ;) Miam !

    RépondreSupprimer
  3. Oh j'en veux ! Ils sont juste faits pour moi ...
    Ca me donne vraiment envie d'en faire.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  4. hi hi hi ! Ben alors tu n'as plus qu'à te lancer ;) Bonne soirée à toi aussi !

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ce duo! c'est très jolie en plus! bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Ils sont drôlement tentants, ces rochers!

    RépondreSupprimer