Desserts & gourmandises sucrées

Gâteau magique à la châtaigne et aux noix {sans gluten - sans lactose}

octobre 15, 2014

Mon partenaire Markal que je ne présente plus m'a mise au défi de réaliser le fameux gâteau magique qui fait sensation en ce moment, mais sans gluten.

Je le rappelle pour ceux et celles qui vivraient en ermites et qui n'en auraient pas entendu parler, le gâteau magique est un gâteau qui, avec une seule préparation, va former trois couches différentes : une couche de flan, une couche de crème au milieu et une couche de génoise sur le dessus.

Et pour aller plus loin, j'ai décidé de le réaliser sans lactose également.

Pour ce faire, je devais choisir 3 ingrédients Markal et j'ai ainsi opté pour de la farine de châtaigne, de la crème de marrons et des cerneaux de noix, que des produits de saison.

Et pour encore plus de gourmandise, j'ai remplacé le lait classique par du lait de soja au chocolat et j'ai ajouté une poire pour apporter une légère note fruitée.

J'ai en outre réduit les quantités de sucre et de matière grasse (j'ai d'ailleurs remplacé le beurre par de la margarine végétale) car la crème de marrons et le lait de soja au chocolat apportent déjà du sucre et je ne voudrais pas non plus prendre 500 grammes à chaque bouchée. ;)

Bref, un gâteau magique revisité à ma sauce, très gourmand et réconfortant, comme on les aime en cette saison souvent pluvieuse. ^^

 

Ingrédients :

    - 4 œufs
    - 70 g de sucre blond
    - 1 cuil. à soupe d'eau
    - 50 cl de boisson plaisir au soja et chocolat au cacao équitable SOY
    - 90 g de margarine végétale (sans huiles hydrogénées)
    - 115 g de farine de châtaigne Markal
    - 80 g de crème de marrons Markal
    - 20 g de cerneaux de noix Markal + un peu pour la déco
    - 1 poire
    - 1 pincée de sel






    Faites légèrement tiédir le lait s'il sort du frigo, sinon passez cette étape.

    Faites fondre la margarine et laissez-la tiédir.

    Séparez les blancs des jaunes.

    Fouettez les jaunes avec le sucre et l'eau jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

    Préchauffez le four à 150 °C, en convection naturelle (cuisson traditionnelle). Diminuez de 10 °C si votre four est à chaleur tournante.

    Incorporez la margarine à la préparation jaunes-sucre.

    Mélangez - au fouet manuel pour ma part - puis ajoutez la farine et le sel.

    Versez ensuite le lait en trois fois tout en continuant de fouetter.

    Ajoutez la crème de marrons.




    Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les à la préparation. Il faut surtout veiller à ne pas complètement intégrer les blancs, il doit rester des grumeaux flottant à la surface.

    Le choix du moule à présent : je trouve que la taille idéale est un moule de 20 cm de diamètre, à bords hauts. Mais il est possible de prendre un moule un peu plus grand, jusqu'à 24 cm de diamètre. Le gâteau sera simplement moins haut mais plus large, et les trois couches plus fines.

    Ensuite, vous pouvez prendre un moule en silicone ou non. S'il n'est pas en silicone, soit vous le tapissez de papier sulfurisé, soit vous le graissez et le farinez. Attention toutefois à ne pas prendre de moule à charnière, au risque que la pâte, très liquide, coule !

    Placez 20 g de noix concassées grossièrement et une poire pelée et coupée en cubes au fond du moule.

    Versez la pâte dessus. Vous pouvez éventuellement lisser la surface avec la lame d'un couteau.




    La recette originale prévoit une cuisson de 50 minutes à 150 °C. Pour ma part, j'ai dû laisser le gâteau plus d'une heure au four. Pour tout vous dire, mon premier essai s'est avéré être un échec car j'avais respecté à la lettre le temps indiqué et le gâteau n'était vraiment pas assez cuit, impossible à démouler et à couper correctement. Pour vous aider à définir la juste cuisson, sachez que le gâteau est cuit lorsque le dessus est doré et que le milieu de la surface est légèrement tremblotant. Il se figera par la suite au réfrigérateur. Et puis, planter une lame dans le gâteau aide également à sentir les différentes textures : si tout est trop liquide, vous le saurez de suite. Si vous sentez une légère résistance au fond et sur la couche en surface, celle de la génoise, c'est bon signe. ;)

    Bref, laissez alors le gâteau refroidir complètement à température ambiante puis placez-le au moins 2 h au réfrigérateur avant de le démouler.

    J'ai torréfié et caramélisé quelques noix pour décorer, et j'en ai également concassé quelques-unes pour les déposer au centre du gâteau.

    Ce gâteau se déguste frais.




    Recette inspirée du gâteau magique de Christelle Huet-Gomez.

    Vous aimerez peut-être aussi...

    8 commentaires

    1. magique!!j 'en voudrais bien 1 part !!et pas trop petite !!

      RépondreSupprimer
    2. Je suis sous le charme de ce gâteau généreux et si gourmand ! Sublimes photos pour illustrer ta délicieuse recette, certaine qu'elle fera des adeptes de ta version automnale ! Bravo et merci :))
      @ bientôt ! Sandy

      RépondreSupprimer
    3. @mamy06 : viens en cherche ;)
      @Sandy : merci beaucoup, ton commentaire me fait très plaisir !

      RépondreSupprimer
    4. Bravo à toi... je redécouvre ton blog grâce à cette recette! J'ai l'impression de parler le même langue que toi :)

      au plaisir de te relire!

      RépondreSupprimer
    5. Tu redécouvres mon blog ? Tu l'avais perdu de vue ? ^^ Eh bien en tout cas, ravie de voir que ce que je fais te plaît Manon :)

      RépondreSupprimer
    6. Bonjour, je passe sur votre blog par hasard!
      Il est très joli, avec de bonnes recettes, :)
      Je vous propose de venir faire un tour sur mon blog gastronomique gourmand: Les délices de Nafissa et d'y laisser quelques commentaires, vous pouvez même vous inscrire à la newsletter :)
      A bientôt et bonne continuation!

      RépondreSupprimer