Trucs & astuces

Parce qu'il n'y a pas de petites économies et que je déteste le gaspillage ;)

novembre 19, 2014

Cela fait des mois que je veux vous faire part de mes petites astuces au quotidien dans ma cuisine. Des mois que je ne prends pas le temps de le faire, que je vous propose à la place des recettes car je ne voudrais pas que la saison des fruits et légumes utilisés passe avant d'avoir pu les publier, ou encore qu'il fait trop sombre chaque fois que je veux prendre des photos d'illustration pour cet article...

Bref, les excuses, bonnes ou mauvaises, se sont succédées. Mais ça y est ! Je vous dévoile enfin mes petits trucs anti-gaspi et qui font du bien au porte-monnaie. ;)


*****


Tout d'abord, sachez que je n'utilise plus du tout de levure chimique. Je l'ai remplacée par du bicarbonate de soude alimentaire, dans les mêmes proportions. J'ai d'ailleurs été très amusée lorsque dernièrement, quelqu'un s'est étonné de lire dans une de mes recettes que j'avais utilisé du bicarbonate de soude. La personne m'a laissé un commentaire dont j'ai compris ceci : « Ouh, là, là, du bicarbonate de soude dans de la nourriture ? Ça me fait peur ! ».

Hi, hi ! J'ai été surprise de voir que pour certaines personnes, l'usage du bicarbonate de soude en cuisine, que ce soit pour remplacer la levure, pour réduire le temps de cuisson des légumes secs ou encore pour rendre un aliment plus digeste, était peu commun, voire inconnu.


Il existe deux types de bicarbonate de soude : le bicarbonate de soude alimentaire et le bicarbonate de soude dit « technique ». Le bicarbonate alimentaire est plus pur que le second qui lui ne peut pas être ingéré mais sera utilisé comme produit de nettoyage (le bicarbonate alimentaire peut également l'être). Le bicarbonate alimentaire est donc légèrement plus cher.

En revanche, il est bien moins cher que la levure chimique et tout aussi efficace. Prenons par exemple la célèbre levure alsacienne au packaging rose avec police d'écriture bleue : elle coûte en moyenne entre 0,80 euro et 1,20 euro les 7 sachets de 11 g, soit 77 g. Le prix minimum au kilo (en se basant sur 0,80 euro) se situe donc aux alentours de 10 euros. Et si votre levure coûte 1,20 euro, on arrive à plus de 15 euros le kilo !

Pour ce qui est du bicarbonate de soude alimentaire, on va dire que son prix varie entre 5 et 7 euros le kilo, selon son conditionnement et les magasins. Ça fait une sacrée différence, non ?

En outre, le bicarbonate permet de générer moins de déchets que la levure en sachets individuels.

Enfin, si vous n'êtes toujours pas convaincu, sachez que la levure chimique est un mélange composé d'un agent acide tel que de l'acide tartrique ou du pyrophosphate de sodium, d'un agent stabilisant comme de l'amidon, sous forme de fécule ou de farine de blé, et principalement, je vous le donne en mille, d'un agent basique, généralement du bicarbonate de soude, et oui ! J'imagine que les divers agents ajoutés sont utiles (quoi que...), mais sans, ça marche aussi très bien !


*****


Mes deuxième, troisième et dernière astuces concernent... les légumes !

Tout d'abord, les carottes : j'ai réalisé il y a peu que, achetant des carottes bio, je pouvais peut-être essayer de les manger avec la peau, riche en vitamines et minéraux. Je ne sais pas pourquoi je n'y ai pas pensé avant ! Des fois, le chemin vers le cerveau est long. ;) J'avoue que j'avais un a priori quant à la texture en bouche, car ce n'est pas la même peau que celle de la courgette ou de l'aubergine par exemple, mais en fait, aucun problème. ^^ Du coup, je conserve désormais la peau en toutes circonstances - sauf en purée : râpées, bouillies, tranchées, entières, revenues à la poêle...



Au tour du persil maintenant : je le dis souvent dans mes recettes, les tiges du persil sont comestibles ! Il est ainsi vraiment dommage de les jeter. Il suffit de les émincer très finement, et elles viendront agrémenter et parfumer vos plats de la même manière que les feuilles de persil, en apportant une petite touche croquante.


Et enfin, lorsque vous faites bouillir des légumes, ou même lorsque vous les cuisez à la vapeur, gardez l'eau de cuisson, pleine d'oligo-éléments et de minéraux. C'est en effet une excellente source de nutriments pour votre corps. Buvez-la telle quelle, en bouillon nature (ou que vous parfumez d'herbes ou d'épices si vous le souhaitez), ou bien réutilisez-la pour réaliser une soupe, une béchamel (en remplacement de la moitié du lait par ex)... Si vous ne la « buvez » pas, vous pouvez toujours la réutiliser pour cuire des pâtes ou autres céréales dedans, ce sera toujours ça. ;) Et si vous avez peu d'eau de cuisson de vos légumes, ce n'est pas grave : il vous suffira de rajouter de l'eau pour compléter. Dernière possibilité : vous pouvez arroser vos plantes avec, qui apprécieront ce petit cocktail. ;)


Voilà. Vous en savez un peu plus sur mes astuces de cuisinière. ;)

Je ne sais pas si je vous l'ai déjà dit mais je n'aime pas gâcher. ^^


Vous aimerez peut-être aussi...

6 commentaires

  1. Ca fait un moment que je vois des recettes avec du bicarbonate de soude mais je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à sauter le pas ^^ le nom trop chimique, c'est psychologique je crois !! :D
    En plus ça m'empêche de faire certaines recettes car je ne sais jamais par quelle quantité de levure le remplacer...

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben alors, oublie le nom, ou appelle le "poudre magique", ça donne de suite plus envie ;) Et pour les quantités, j'en mets à peu près autant que de la levure chimique classique, jamais plus d'une cuillère à café, et parfois moins.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou et merci pour toutes ces astuces ! Je ne pense jamais à garder mon bouillon de légumes alors qu'il m'arrive souvent de faire des risotto...avec des cubes de bouillon de légumes ! :-/ Quant au bicarbonate je n'en ai jamais utilisé car ça m'a toujours laissée perplexe c'est vrai... mais tes explications précises m'ont convaincue, je vais sauter le pas ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Aah, super Florence ! Et tu vois, je n'avais même pas pensé à un bouillon pour risotto, c'est une très bonne idée :)

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'utilise souvent le bicarbonate pour l'entretien des surfaces, les lessives (à la place de l'adoucissant). A la place de la levure, je l'utilise pour certains gâteaux mais pas dans le cake au citron : le bicarbonate neutralise complètement l'acidité du citron, le gâteau perd donc tout son intérêt !
    Pour les carottes, je les ai toujours bien brossées et mangées avec la peau, on faisait comme ça chez mes parents !

    RépondreSupprimer
  6. Oui, je sais, on en avait parlé du cake au citron ;) Et pourtant, moi, j'adooore mon cake au citron fait avec du bicarbonate, comme quoi ! ^^

    RépondreSupprimer