Sorties

Les Rosées, à Mougins : une parenthèse qui fait du bien

mai 16, 2015

Il faut que je vous avoue quelque chose : le mois dernier, le Doudou et moi-même nous sommes offerts une petite escapade un peu huppée dans une maison d'hôtes, non loin de chez nous, à Mougins.

Ce type de séjour n'est pas du tout dans mes habitudes : au contraire, je privilégie généralement les petits gites sans prétention aucune et avec un confort minimum. C'est d'ailleurs la première fois que je tente l'expérience. Mais je dois dire qu'une fois de temps en temps, une parenthèse comme celle-ci, un peu luxueuse (tout en restant, vous allez le voir, dans le style campagnard et authentique cher à mon cœur ^^), change de mon mode de vie et fait beaucoup de bien. Je pense ainsi que je réitèrerai à l'occasion.

J'avais un peu peur de vous dévoiler cette escapade par rapport à mes « convictions » écolos et ce que je cherche à faire passer sur ce blog et ailleurs (simplicité, minimalisme...), mais j'avais malgré tout envie de partager cette expérience avec vous. Et à bien y réfléchir, je ne pense pas que ce type d'événement soit forcément incompatible avec un style de vie simple et écolo si cela reste très occasionnel : il s'agit simplement de créer un équilibre et de ne pas être dans la démesure. Il est certain que si je faisais tout un tas de choses à l'encontre de mes convictions au quotidien, cela n'aurait aucun sens. Là, je me suis rendue compte que cela m'avait permis de sortir un peu de ce monde écolo, anti-gaspillage et soucieux de l'environnement que je me suis construit, où mes moindres faits et gestes sont réfléchis, et de m'évader, au sens propre comme au figuré, sans trop penser à rien, le temps d'un instant. Une parenthèse pour souffler un peu et mieux repartir. Et puis, je suis quand même restée dans le campagnard et le bio, donc ce n'est pas si éloigné de moi ;)

Certaines personnes de notre entourage nous ont fait la remarque que nous aurions pu choisir une destination un peu plus éloignée de chez nous (nous habitons Nice). Il est vrai que j'ai eu moi-même une petite hésitation, la peur que cela ne me change guère du quotidien et de chez moi... mais l'offre était tentante - nous sommes passés par Groupon - et les photos et le descriptif des lieux donnaient vraiment envie. Eh bien, je peux vous dire aujourd'hui que je ne le regrette pas du tout et que le dépaysement était au rendez-vous. Comme quoi, il n'est pas utile de partir loin pour changer d'air ;)

Nous avons donc bénéficié d'un bon Groupon. Celui-ci nous a coûté 159 euros, pour une prestation valant 368 euros, incluant : une nuit en suite, un cocktail de bienvenue, un repas et un petit déjeuner, le tout pour deux personnes. Nous avons donc payé 79,50 euros par personne (sans compter les suppléments). Très honnêtement, sans l'offre Groupon, jamais de la vie on ne se serait offerts cette escapade. Mais là, on s'est fait plaisir. ^^

J'ai tant de choses à vous dire et surtout à vous montrer, que je m'excuse par avance pour la longueur de cet article ;)


************


Nous arrivons à 15 heures, mais nos micro-vacances ont déjà commencé dès le matin : promenade autour de l'étang de Fontmerle avec de nombreuses photos prises, suivi d'un pique-nique sur les lieux et d'une balade le long du canal de la Siagne pour terminer.




Étang de Fontmerle
Ce n'est pas le cas ici, mais en saison, l'étang est recouvert de magnifiques nénuphars

C'est-y pas chou ? ^^

************

Nous arrivons donc à la maison d'hôtes Les Rosées pour 15 heures. Je vous plante le décor : une vieille bastide de plus de 400 ans, arborant un style campagnard chic, dont la décoration mêle à la fois l'ancien et le moderne... J'ai juste adoré. Les propriétaires ont été soucieux du moindre détail : chaque recoin est décoré, réfléchi. Rien ne semble être laissé au hasard. Seul petit bémol : les objets religieux (croix, vierges...) sont un peu trop présents à mon goût.


 


 


 

Le jardin, quant à lui, est plus petit que je ne le pensais mais très mignon et très agréable. Il recèle d'arbres, de fleurs et de plantes aromatiques. Il est possible de s'asseoir sur un transat, un banc ou autour d'une table à divers endroits : au bord de la piscine, devant la bastide, ou un peu plus à l'écart.


 


 


 


 




La maison d'hôtes dispose de 4 suites et d'une roulotte dans le jardin ;)


La roulotte

Nous avons séjourné dans la magnifique suite Serguey, au deuxième étage, avec vue sur la piscine (qui, soit dit en passant, est sans doute la meilleure suite avec Isadora, tant pour sa superficie que pour son emplacement à l'écart des regards ; il y a par exemple une suite en rez-de-chaussée dont les fenêtres donnent sur le jardin et l'on peut donc vous voir à l'intérieur).


Suite Serguey


THE fauteuil ultra confortable ^^

Comment vous dire, je crois que le lit King Size et surélevé (il fallait réellement grimper dedans) est juste fait pour moi ! J'ai A-DO-RÉ m'y noyer ! ^^



Bon, ce que j'ai moins aimé, c'est la tête de lit noire, ainsi que les coussins décoratifs et la couverture sombres , qui donnent un côté un peu austère à la chambre (mais peut-être est-ce l'effet recherché) ; j'aurais apprécié un peu de couleur, quelque chose de plus féminin ou romantique. En revanche, j'ai beaucoup aimé la couleur des murs et leur matière (chaux ? béton ciré ?), ainsi que le plafond en bois et ses superbes poutres.

Cette vaste suite au style sobre dispose d'une cheminée assez suspecte : celle-ci comporte en effet un fond transparent ! C'est en réalité une fenêtre donnant sur la salle de bains attenante. Je vous le donne en mille : on peut vous voir vous laver ou faire pipi ! Je dois vous avouer que cela m'a bien perturbée ! ^^ À chaque fois que j'y allais, je disais au Doudou : « Bon, je vais à la salle de bains, tu restes dans ce coin de la chambre et tu regardes pas hein ?!? ». Ça a beau être le Doudou, moi je tiens à mon intimité ;)


Fenêtre de la cheminée fermée (avec vue sur les toilettes sous cet angle)...

Fenêtre de la cheminée ouverte (avec vue sur la baignoire cette fois)...
dans les deux cas, on voit ce qu'il y a derrière !


La salle de bains est très belle ; elle est également très spacieuse et comporte une baignoire et une douche, ce qui n'est pas le cas de toutes les suites de la maison.




Toutefois, il aurait été pratique d'avoir une étagère à disposition pour poser la trousse de toilette, le rebord des lavabos étant un peu étroit. En outre, les serviettes de toilette et de bain sont trop fines ; elles ne sont pas en éponge mais en tissu, comme des torchons, et manquent de douceur : le contact avec la peau n'est pas des plus agréables et elles n'essuient pas très bien, elles sont vite mouillées.


Suite Sergey : salle de bains

Ensuite, je trouve que les deux porte-serviettes ou porte-vêtements sont situés trop loin de la douche et de la baignoire et sont vraiment trop près des toilettes, avec lesquelles les serviettes ou les vêtements risquent d'entrer en contact. Et pour conclure, je dirais qu'il aurait été fort agréable de trouver des huiles de bain ou autres produits de ce type au bord de la baignoire, le vaste espace l'entourant appelant à ce genre de choses. ;)




Ah oui, j'oubliais ! Dernier point non négligeable : la salle de bains ainsi que l'espace vestibule, comportent une verrière au plafond. Cela donne beaucoup de cachet et de luminosité à la suite, mais à mon avis, en été, c'est intenable, vu la chaleur qu'il y faisait déjà en avril. Alors oui, il y a la climatisation, mais ce n'est ni écologique, ni très bon pour la santé...




Et voici à présent quelques photos des parties communes.


Le salon



La cuisine ouverte...  la classe non ? ^^



************

Place au côté dégustation à présent.

Pour le cocktail, on nous propose du vin. Je m'excuse en disant que je ne bois pas d'alcool. On me répond qu'il n'y a pas de problème et on me propose d'autres choix. J'opte pour le jus de fruits rouges. Et, comme les mots prononcés et l'intonation de la voix de la personne semblaient indiquer une suite (« Je peux vous proposer du vin... » et non : « En guise de cocktail de bienvenue nous offrons du vin »), le Doudou demande quels types de cocktails ils ont et en choisis un. Sauf qu'au bout du compte, on apprendra en fin de séjour que les boissons ont été facturées ! Je me suis plainte poliment en expliquant la situation et nous ne les avons donc pas payées. De même, les boissons du mini-bar dans notre suite nous ont été proposées sur un ton : « N'hésitez pas à vous servir », et sans aucune affiche indiquant d'éventuels tarifs. Du coup, vu le prix du séjour, on a pensé que les boissons du mini-bar étaient incluses. D'autant que nous sommes dans une maison d'hôtes et non dans un hôtel, et souvent, dans ce type d'établissement, il y a de petites attentions pour les clients. Bon eh bien là, ce n'était pas le cas et on a payé notre citronnade artisanale bio ;). Ceci étant, on nous a servis de délicieux petits blinis de blettes et d'autres ressemblant à de minuscules soccas aux graines d'anis pour accompagner le cocktail de bienvenue. C'était très bon, et on va dire que ça rattrape un peu le coût, pardon le coup ! ^^

Vint alors l'heure du repas, à base de produits bio et du jardin. Le hasard a fait que nous avons eu la table pile à côté des fourneaux : j'étais ainsi aux premières loges pour assister à toute la préparation et au dressage !


 




Suite à une bouchée de polenta au gorgonzola très goûteuse et fondante en guise de mise en bouche, et à une entrée à base de crudités, simple mais bonne et rafraichissante, le plat est arrivé. Je n'avais pas connaissance du repas lors de ma réservation sur Groupon et par malchance, non seulement la viande était au menu (menu unique), mais en plus il s'agissait d'agneau et de chevreau, donc de tout jeunes animaux... Bref, je n'ai rien dit et j'ai essayé de faire bonne figure et de manger ce que l'on m'a servi. Je me suis dit qu'il ne fallait pas gaspiller, que ces animaux ne devaient pas avoir été tués pour rien. Seulement, entre la côtelette où il n'y avait que de l'os - peut-être 2 cm sur 2 de chair - et l'autre morceau de viande qui n'était en fait constitué que de gras, cette texture bien gélatineuse que je ne supporte pas, ben de la viande, j'en ai pas beaucoup mangé... et ça m'a en plus bien dégoûtée.


L'entrée : betterave, salade, graines germées, filaments de poivron jaune et poivron farci aux anchois

Le plat : agneau et chevreau, blette rouge crue et cuite, petits pois, demi-navet, petite carotte et demi- pomme de terre

Et enfin le dessert : une crème au caramel. Plutôt bonne, texture très agréable, mais le goût du caramel n'est pas assez présent, et la crème bien trop petite...




Nous avons terminé par une infusion (non comprise dans le menu), à choisir dans un grand coffret de thés et tisanes en vrac, bio ou de producteurs régionaux pour certaines, et aux mélanges peu communs et très tentants, que nous avons pu agrémenter de miel, ce qui a fort plu au Doudou, qui en est grand friand !



Quant à moi, j'ai beaucoup aimé la tisanière ci-dessus dont je ne connaissais pas le système : on met les herbes directement dans la tisanière et en versant, les éventuelles herbes qui seraient passées par le goulot restent dans la petite passoire ;)

Et après une bonne nuit dans le vaste lit douillet, bercés au début par le chant des grenouilles, nous avons pris le petit déjeuner. Il s'agit d'une formule buffet. Bizarrement, le café et le lait sont disponible, mais il faut demander si l'on veut du thé et on nous amène alors une petite théière avec le thé préalablement choisi... cette fois-ci en sachet et non bio, dommage...

Sinon, le petit déjeuner est très bon dans son ensemble : de délicieux jus de fruits (pomme et orange) en bouteille ; ils ne sont pas fraîchement pressés mais ils m'ont toutefois donné l'impression d'être assez « naturels » ; des confitures qui semblent maison, du beurre bio, une salade de fruits frais que j'ai beaucoup appréciée, du fromage fermier, du pain, des yaourts qui semblent eux aussi maison, de la charcuterie, des céréales... En revanche, il est dommage de n'avoir eu que deux mini viennoiseries par personne qui nous attendaient dans une corbeille sur notre table, sans pouvoir se resservir par la suite au niveau du buffet.... En outre, il n'y avait aucun contenant adapté pour y verser de la confiture dedans et revenir à sa table avec : faire ses tartines au buffet n'est pas des plus pratiques !





J'ai par ailleurs trouvé l'ensemble de la vaisselle découverte lors de ce séjour très jolie : j'ai appris qu'elle était faite main et sur mesure pour la maison d'hôtes.

 ************

Et maintenant, venons-en aux conclusions finales.

Bien que l'endroit soit superbe et reposant, je trouve que le prix d'origine est bien trop élevé. À 368 euros, pour seulement une nuit, un repas et un petit déjeuner, on s'attend à la perfection ou presque.

Le repas, d'une valeur de 40 euros par personne d'ordinaire, ne les vaut pas : ce n'est pas du gastronomique, la présentation est simple, la viande a été un véritable raté (ou alors nous sommes vraiment mal tombés et avons eu droit tous les deux à de mauvais morceaux) et les portions ne sont pas énormes. Même si, de manière générale, je tiens à le souligner, tout était très bon (sauf la viande donc), fait maison et à partir de produits bio, cela ne vaut pas 40 euros selon moi.

Il a également été dommage de ne pas être bien avertis concernant ce qui était offert et ce qui était payant.

Autre bémol : en venant dans une maison d'hôtes, je pensais être reçue par les propriétaires, et partager un peu de leur quotidien, échanger avec eux. Ici, c'est plutôt comme à l'hôtel : plusieurs employés gèrent la maison et s'en vont le soir, pour revenir le lendemain matin. C'est même moins bien qu'à l'hôtel sur un point : on se retrouve seuls toute la nuit, sans nous laisser de numéro à appeler en cas de besoin. Heureusement que toutes les suites étaient occupées et que nous n'étions donc pas vraiment seuls mais bon...
J'aurais aimé avoir une certaine proximité avec les propriétaires en séjournant dans ce genre d'endroit (on aura cependant pu faire la connaissance de la propriétaire juste avant de partir, quand nous terminions notre petit déjeuner, mais seulement parce que nous discutions avec la cuisinière qui nous a appris être la sœur de la propriétaire et nous l'a ainsi présentée, car cette dernière venait d'arriver).

Ceci étant, j'ai fait beaucoup de critiques tout au long de cet article, car j'ai vraiment voulu être la plus objective possible et vous énumérer les points positifs comme les points négatifs, mais dans l'ensemble, ce fut vraiment une excellente expérience, avec un personnel aimable, attentionné et disponible, avec lequel il a été très agréable de discuter... faute d'échanger avec les propriétaires. ;) L'une des cuisinières s'est même proposée de nous prendre en photo car elle nous trouvait mignons. ^^



Sincèrement, j'ai adoré vivre cette parenthèse, comme j'aime à l'appeler. J'en garde un très bon souvenir et si c'était à refaire, je le referai. C'est bien simple, je ne voulais pas en repartir ! Je me suis sentie princesse : tout était grand, beau et confortable, les couverts étaient en argent, la décoration et le mobilier, sans doute chinés à droite à gauche, étaient de qualité et tout à fait à mon goût, le personnel souriant...

Nous ne pensions pas pouvoir être autant dépaysés, déconnectés du quotidien et de notre mode de vie en si peu de temps resté sur place et surtout à seulement une trentaine de kilomètres de Nice.




Bref, malgré les remarques que j'ai pu faire, je vous recommande vivement cette maison d'hôtes (mais uniquement au prix Groupon) pour la beauté des lieux, son charme... mais faites bien attention à tout ce qui vous est proposé car c'est rarement offert ! ;)

Maison d'Hôtes Les Rosées
238 Chemin de Font Neuve
06250 Mougins
Site Internet




Vous aimerez peut-être aussi...

1 commentaires

  1. trés joli endroit , mais je trouve la chambre austère , un peu de couleur égayerai !!et l 'assiette n 'est effectivement pas copieuse du tout pour le tarif .

    RépondreSupprimer