Divers

Zoom sur la Compagnie des Sens

novembre 23, 2015

Il y a peu, j'ai découvert une jeune entreprise de vente d'huiles essentielles bio pour laquelle j'ai eu un coup de cœur : la Compagnie des Sens.

J'ai donc eu envie de partager cela avec vous. ;)

Il s'agit d'un site de vente en ligne extrêmement complet et documenté. Chaque huile essentielle, par exemple, possède une fiche signalétique claire et très détaillée : propriétés, risques, origine, précautions d'utilisation, y sont décrits. Mais ce n'est pas tout : ce site regorge vraiment d'informations de toutes sortes, de questions-réponses... de quoi nous éclairer sur de nombreux aspects liés aux huiles essentielles.

Vous y découvrirez également toute la genèse de la Compagnie des Sens (très intéressant !), mettant l'accent sur l'Humain et la Nature, ainsi que la présentation, photos à l'appui, de la joyeuse et jeune équipe qui se cache derrière cette société (tout en bas de la page d'accueil, rubriques « Découvrez notre histoire... » et « ... et notre équipe ! » ). J'ai ainsi pu y lire que l'entreprise reverse 30 % de son bénéfice à des œuvres sociales.

Bref, un site de qualité que je recommande. ^^

Mais qui mieux qu'une personne travaillant au sein même de la Compagnie des Sens pour vous en parler plus en détails ? C'est pourquoi j'ai proposé à Gwenaëlle, du pôle marketing, cette petite interview, rien que pour vous. ^^

Crédit Photo : La Compagnie des Sens


1) Racontez-nous votre histoire : quand et comment la Compagnie des Sens est-elle née ?


Pour le coup, la naissance de la Compagnie des Sens, c’est vraiment toute une histoire ! Notre startup lyonnaise est née… à Madagascar. Le fondateur, Théophane de la Charie, y a fait un voyage humanitaire de 2 ans, dans un foyer de personnes handicapés, où il a découvert l’utilisation des huiles essentielles.

Au début, il était, comme beaucoup, sceptique face à cette médecine à base de plantes… mais il n’a pu que constater leurs vertus et leur puissance, dans un pays où la médecine traditionnelle n’est pas forcément à la portée de tous. Les bienfaits de l'aromathérapie l’ont donc rapidement fasciné, et une idée à commencé à germer.



Crédit photo : La Compagnie des Sens

En rentrant en France, il a réalisé que ce domaine n’était pas du tout assez connu, et que l’on trouvait littéralement tout (et n’importe quoi, il faut bien le dire !), sur internet notamment. Il a donc décidé de démocratiser, de mettre à disposition du plus grand nombre, les connaissances et les utilisations des huiles essentielles. 

C'est ainsi que la Compagnie des Sens est née officiellement le 13 décembre 2013 ! Depuis, l’idée est de diffuser notre passion commune à des gens qui s’y intéressent et qui veulent en savoir plus, mais qui ne savent pas vraiment vers qui se tourner ou à quelles informations se fier. Aujourd’hui nous commercialisons 100 huiles essentielles bio, 17 huiles végétales bio, 14 diffuseurs, ainsi qu’une gamme d’accessoires pour compléter leur utilisation.


2) J'ai entendu dire que les huiles essentielles pouvaient être dangereuses pour la santé à forte dose/en usage trop répété ou trop long. Qu'en est-il ? L'utilisation d'une (ou de plusieurs) huile(s) essentielle(s) au quotidien peut-elle être nocive ? 


C’est sûr que, contrairement à ce que l’on entend souvent, l’aromathérapie n’est pas une médecine « douce » parce que naturelle. Les vertus des huiles essentielles sont véritablement puissantes, et leur utilisation ne doit pas être prise à la légère, comme pour tout médicament, d’ailleurs ! 

Néanmoins, pas la peine de tomber dans une psychose : si l’on suit les posologies conseillées, les dosages, et les modes d’application, inutile de paniquer. Il faut juste que chacun prenne la responsabilité de s’informer sur les huiles utilisées, dont l’utilisation va varier selon l’âge, la voie d’administration, l’état de santé (maladie, traitement médical, grossesse…). 

En ce qui concerne plus spécifiquement un usage d’huiles essentielles sur le long-terme, la réponse est sensiblement la même : comme pour tout traitement, naturel ou non, de trop fortes doses peuvent être nocives, tout comme un usage sur une longue durée. C'est pourquoi l'on préconise toujours de faire une pause d'une semaine après trois semaines d'utilisation, de n'utiliser qu'une seule synergie à la fois, et de bien respecter les doses et voies d'utilisation préconisées. 


Crédit photo : La Compagnie des Sens

On s’efforce d’être aussi clairs et précis que possible dans nos pages, et c’est aussi pourquoi chaque huile vendue s’accompagne de sa fiche technique individuelle, récapitulant les précautions d’utilisation, la composition et les utilisateurs autorisés ou non ! 


3) De même, toutes les huiles essentielles peuvent-elles être combinées sans aucun risque ? Ou existe-t-il des huiles qui ne « s'entendent » pas bien et dont l'association risquerait de nuire à notre santé ?


Il n’y a aucun cas connu où deux huiles mélangées ont créé un résultat dangereux à cause de leur contact l’une avec l’autre. En revanche, il est possible que deux huiles aux effets contraires s’annulent. Par exemple, si l’on mélange de l’Épinette Noire, aux vertus toniques, avec de la Marjolaine à Coquilles, aux vertus apaisantes, l’effet sera… rien du tout. Autant ne rien utiliser et économiser ses huiles ! 

De manière plus général, si l’on respecte les précautions d’emploi et que l’on prend soin de vérifier qu’il n’y a pas de contre-indication, il n’y a pas d’association d’huiles qui nuise à notre santé. En revanche, les mélanges à risques existent entre des huiles essentielles et des traitements médicamenteux : c’est pourquoi il faut toujours demander l’avis de son médecin si l’on prend des médicaments spécifiques dont les effets peuvent être annihilés ou modifiés par les molécules contenues dans les huiles essentielles. 


4) Que veulent dire les expressions « œstrogen-like » et « cortison-like » que l'on retrouve sur votre site ?


Lorsque l’on met un pictogramme cortison-like ou œstrogen-like, cela signifie que l’huile essentielle correspondante contient certains composés aux propriétés en lien avec les hormones d’œstrogène ou de cortisone. 

Un composé cortison-like mime l’action de la cortisone dans le corps, donc les effets ressentis se rapprocheront de ceux obtenus lors de la prise de cortisone. 
De la même façon, les composés œstrogen-like mimeront l’action des œstrogènes dans l’organisme. 

C’est pourquoi il faut faire attention à qui prend quoi (si l’on a des problèmes hormonaux-dépendants ou de diabète, par exemple), et ne jamais hésiter à demander l’avis de son médecin traitant en cas de doute.


5) Quelle huile ou synergie d'huiles nous recommanderiez-vous pour bien passer l'hiver ?


La première huile qui me vient en tête, sans hésitation, est bien évidemment l’huile essentielle de Ravintsara ! C’est l’HE de renforcement immunitaire par excellence : elle va booster les défenses naturelles de l’organisme, notamment en cure de 2 ou 3 semaines, et aider à passer au travers de toutes les maladies de l’hiver (gastro, grippe, rhume…). Et en plus, elle est utilisable par toute la famille, pour mettre tout le monde à l’abri des microbes ! C’est vraiment une de nos huiles fétiches à la Compagnie des Sens, donc on la recommande les yeux fermés, surtout qu’elle est originaire de Madagascar, héhé ! 

Une autre petite huile miracle que l’on a toujours dans la poche en hiver, c’est le Niaouli, qui est la reine des huiles pour les problèmes de nez bouché ou de nez qui coule ! Il suffit de mettre quelques gouttes sur un mouchoir et de le respirer régulièrement dans la journée. Facile et efficace ! 


Le Niaouli - Crédit photo : La Compagnie des Sens

Mais pour les personnes à l’organisme fragilisé, ou en contact avec un environnement à risque (lorsque l’on est institutrice, par exemple, c’est dur d’éviter les épidémies des bambins :D), mieux vaut renforcer l’immunité de notre organisme en mélangeant plusieurs huiles aux vertus protectrices. C’est pourquoi nous avons créé une synergie spécialement faite pour le renforcement immunitaire, à base de Ravintsara (le champion, encore et toujours), Tea Tree, Thym à Thymol, et Citron. Et pour qu’il n’y ait pas de jaloux, ce mélange a été adapté pour tous : les femmes enceintes, les bébés, les enfants, et les adultes !



6) Enfin, pouvez-vous nous citer quelques huiles essentielles parfaitement adaptées à la cuisine ? 


Alors là, il y a l’embarras du choix ! Et c’est vraiment l’occasion de rentabiliser à fond ses flacons d’huiles essentielles, qui ne servent pas qu’à soigner, mais aussi à chouchouter ses papilles ! 

Toutes les huiles essentielles d’agrumes se marient parfaitement dans les desserts en tous genres (gâteaux, tartes, cookies, yaourts, muffins…) : Bergamote, Citron, Orange Douce, Mandarine Verte, Petit Grain Bigarade, Pamplemousse, etc. 

On peut également citer la Cannelle, qui donne une saveur très forte mais agréablement épicée à la plupart des desserts. 


Crédit photo : La Compagnie des Sens

De même pour la Menthe Poivrée, l’Ylang Ylang ou le Géranium, qui sont peu connues en cuisine mais qui donnent vraiment des goûts fleuris et originaux aux recettes !

Pour les sauces, vinaigrettes et assaisonnements en tous genres, les huiles essentielles de plantes aromatiques permettent de donner du goût à une salade ou à un plat facilement et naturellement. Je pense notamment au Basilic, à la Coriandre, à l’Estragon ou encore au Romarin à Verbénone. En plus, la plupart de ces huiles ont des vertus digestives et antivirales reconnues : de quoi se mijoter un bon petit plat la conscience tranquille en mêlant l’utile à l’agréable. 


Le Citron est également un bon moyen d’accompagner une salade ou une assiette de poisson. 

Pour une petite recette originale, essayez la Lavande Vraie mélangée à de l’huile d’olive : un régal !

Par contre, ayez la main légère pour le dosage ! Les huiles essentielles, outre leurs puissantes vertus, ont aussi un goût et une odeur forts : en général, une ou deux gouttes suffisent pour de très grandes quantités, et mieux vaut sous-doser que d’avoir les papilles obnubilées par une seule saveur, pas vrai ? 



Encore merci, Gwenaëlle ! 


Et vous, avez-vous l'habitude d'utiliser des huiles essentielles ?
 Si oui, lesquelles ont votre préférence ?

Vous aimerez peut-être aussi...

0 commentaires