Écologie

Ordinateur de bureau vs ordinateur portable : quel est le plus écologique ?

janvier 19, 2016

Tout est dit dans le titre : quel est l'ordinateur le moins impactant pour l'environnement entre l'ordinateur fixe et l'ordinateur portable ?

C'est là une question que je me pose depuis longtemps, et j'avais ainsi envie d'aborder le sujet avec vous.


L'ordinateur portable serait plus écologique...


Si vous regardez sur Internet, tout le monde vous dira qu'un ordinateur portable est plus écologique car nettement moins énergivore qu'un ordinateur de bureau (entre 50 % et 80 % de moins). Soit, c'est génial. Alors nous avons notre réponse et il ne nous reste plus qu'à acheter un ordinateur portable si nous n'en avions pas encore !



L'ordinateur portable, pratique et peu encombrant



Si c'était si facile...


Oui mais non : la chose est plus complexe. Je trouve en effet qu'il est également important de prendre en compte qu'un PC fixe est évolutif et facilement réparable pour qui s'y connaît un peu : si un composant est défaillant, vous pouvez le changer individuellement et conserver l'ordinateur. Vous pouvez également ajouter des composants à votre guise, pour avoir un ordinateur plus performant par exemple.

Avec un ordinateur portable, s'il y a une panne, ou - la société de (sur)consommation aidant - si vous vous lassez tout simplement de votre ordinateur, que vous voulez améliorer ses performances ou avoir un écran plus grand, il faut tout changer (à part quelques composants pouvant être éventuellement remplacés individuellement). Et rares sont les personnes qui envoient leur ordinateur portable en réparation. Elles préfèrent en acheter un tout neuf.

Enfin, les ordinateurs portables ont une durée de vie plus courte, en raison notamment de la batterie qui ne tient plus la charge, ce qui, là-aussi, implique un remplacement de l'ordinateur plus régulier... à moins de l'utiliser exactement comme un ordinateur de bureau, à savoir toujours branché au secteur.



L'ordinateur de bureau, évolutif


Je ne mentionne pas les ordinateurs de bureau sans tour, appelés « tout-en-un », avec composants intégrés à l'écran, car pour moi ils entrent dans la même catégorie que les portables vu qu'on ne peut guère changer leurs composants.



Et si on regardait en amont ?


Il faut aussi bien se rendre compte que la fabrication d'un ordinateur, quel qu'il soit, est excessivement énergivore et nécessite des centaines et des centaines de kilos de matériaux et ressources naturelles (autour de 1,8 tonne d'après ce que j'ai lu un peu partout), et notamment de substances très polluantes et nocives pour la nature et pour l'homme, telles que le plomb, le mercure, le baryum ou encore le cadmium, pour n'en citer que quelques-unes... sans oublier le plastique !

Les matières premières sont extraites de différents endroits du monde, et font de longs trajets pour arriver sur le lieu de fabrication des ordinateurs.

Des dizaines de millions de tonnes de déchets électroniques sont produits, s'entassant bien souvent dans les pays les plus pauvres de la planète.



Conclusion


Après ces réflexions, je penche davantage pour l'ordinateur de bureau, contrairement à ce qui se dit, car certes, il consomme plus d'énergie, mais il est moins fragile (pas de risque de coups par exemple), dure logiquement plus longtemps, est plus évolutif et a plus de chance de pouvoir être réparé sans en changer.



Un ordinateur de bureau nécessite en revanche plus de place...


Je pense qu'au final, le plus important est encore de faire durer son matériel informatique – et tout matériel d'ailleurs – le plus longtemps possible, d'en prendre soin et de ne pas succomber aux tentations de cette société qui nous pousse à la consommation.

Ceci n'est que mon avis personnel bien sûr, et je serais vraiment très intéressée de savoir ce que vous en pensez. N'hésitez donc pas à me faire part de vos opinions en commentaires !


Vous aimerez peut-être aussi...

4 commentaires

  1. Un bon article qui permet d'ouvrir la discussion.
    Pour ma part, je plussoie à l'ordinateur fixe moins polluant que le portable, car il ne faut pas oublier non plus d'ajouter la pollution générée par le lithium des batteries : http://twi-terre.net/index.php/infos-sourcees/55-batterie-lithium-ion-un-poids-plume-aux-lourds-impacts

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, en blogueuse écolo, je me dis qu'avec nos blogs et le stockage de données que cela implique, on n'agit pas pour le mieux, du moins pas dans la direction où l'on souhaiterait aller....Mais c'est un autre débat, je ne m'étais pas posée tes questions ayant un vieil ordinateur portable dont la batterie est usée et fonctionnant avec la prise en permanence (et pas les moyens et ni l'envie d'acheter un autre tant que celui-là fonctionne encore!!), mais quand le moment sera venu de le changer, je réfléchirai, merci :) :) :)

    RépondreSupprimer
  3. @Olivier : Oui, les batteries au lithium ! Je n'y avais pas pensé ! Ça aussi ça entre forcément en compte dans le débat...

    RépondreSupprimer
  4. @Cat : Ne m'en parle pas :-( En tant que blogueuse écolo également, c'est clair que c'est très compliqué de prôner l'écologie tout en sachant l'impact qu'a mon blog sur l'environnement... Mais je ne peux malheureusement pas me passer de mon blog et de tous ces articles que j'écris et qui me passionne, alors j'essaie d'œuvrer dans d'autres domaines, du mieux que je peux : compost, recyclage, achats d'occasion, récup', fait maison, tri de tous les déchets, orientation minimaliste, récupération de l'eau de lavage des légumes et de l'eau de la douche qui coule en attendant d'être chaude... pour ne citer que les gestes les plus "basiques"... Pour tout ce que je fais au quotidien, je me dis : "est-ce que ça tu ne pourrais pas le faire de manière plus écolo ?", et après je vois s'il y a des solutions. Si elles me conviennent, je les adopte ; si à l'inverse, j'estime qu'à cet instant T de ma vie, les solutions trouvées sont trop contraignantes pour X raisons, que je ne me sens pas prête à franchir le pas, alors je ne les adopte pas. Car je ne veux pas non plus me créer un monde trop "frustrant", il faut savoir trouver son équilibre, et y aller à son rythme :-)

    RépondreSupprimer