Écologie

Ma gestion de l'eau au quotidien

mars 30, 2016

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai horreur de gaspiller l'eau. Ce n'est pas que notre pays en manque et qu'il faut donc faire attention, nous sommes en effet plutôt bien lotis de ce côté-là. Mais j'ai toujours à l'esprit que dans d'autres pays, l'eau - qui plus est potable - est quelque chose de rare et précieux, que l'on va parfois chercher à des kilomètres de marche de chez soi, en l'extrayant d'un  puits, avant de faire le chemin inverse, chargé des jerricans et autres seaux remplis de ce trésor vital. C'est fou quand on y pense, de se dire qu'il y a encore à l'heure actuelle des gens dans le monde qui ne disposent pas d'un accès quotidien et aisé à l'eau potable. Dans nos sociétés riches et développées, il suffit de tourner un robinet chez soi pour que l'eau coule à flot, et on a vite fait d'oublier que ce n'est pas le cas partout. Ainsi, par respect pour ces personnes qui n'ont pas notre chance, je fais en sorte de gaspiller le moins d'eau possible.

Bien sûr, je suis loin d'être irréprochable et il m'arrive de temps en temps de faire moins attention ; toutefois, j'avais envie de partager avec vous ce que j'ai mis en place chez moi depuis plusieurs mois ou années pour pallier au gaspillage de l'eau.



Tout d'abord, quelques chiffres...


Aujourd'hui, chaque français utilise en moyenne 148 litres d'eau par jour. En 2004, la moyenne était estimée à 164 litres : nous avons donc diminué notre consommation et c'est tant mieux. ;)

Un foyer de 4 personnes consomme 150 m3 d'eau par an en moyenne : dans ce calcul, on considère que 55 m3 sont utilisés par adulte et 20 m3 par enfant.

À la maison, nous sommes 2 adultes (et plusieurs plantes ^^) et ne consommons que 40 m3 par an, soit 20 m3 par personne !

Alors, vous les voulez mes astuces pour consommer moins et ainsi faire des économies ? ^^ Et oui car qui dit moins d'eau qui coule, dit économies financières !



Mes trucs et astuces pour économiser l'eau... et les sousous ^^


L'eau de ma douche met beaucoup de temps à devenir chaude. Ce sont des litres d'eau qui étaient auparavant perdus, jusqu'à ce que je trouve une solution. J'ai ainsi installé un seau dans la salle de bains pour récupérer cette eau, qui me sert soit pour arroser mes plantes, soit pour les toilettes, à la place de tirer la chasse. Pour ce faire, je fais mes besoins, puis je relève la lunette pour éviter d'éventuelles éclaboussures sur cette dernière et je verse l'eau du seau d'un geste suffisamment vif pour faire « pression » et ainsi évacuer convenablement mes besoins, mais pas non plus trop fort pour ne pas que ça gicle. Une fois le geste bien dosé, ça marche très bien. ;)

Les toilettes consomment en moyenne 9 litres d'eau par chasse tirée. Si l'on y va 4 fois par jour, ce sont 36 litres d'eau potable qui partent « en fumée ». Et si le système de chasse d'eau est un vieux modèle, il pourra même aller jusqu'à consommer 18 litres d'eau par chasse tirée ! Pour y remédier, il existe des mécanismes de chasse à double commande, qui permettent de choisir de vider la totalité ou la moitié du réservoir, ce qui est une bonne solution. Ceci étant, ils ne s'adaptent pas forcément à tous les modèles de toilettes, surtout si vos toilettes sont anciennes. Avec des toilettes récentes, il ne devrait pas y avoir de problème, d'autant que je pense qu'elles en sont quasiment toutes équipées aujourd'hui. Personnellement, mes toilettes ne disposent pas de cette double commande mais j'ai une autre super astuce pour économiser l'eau : j'ai placé une grande bouteille de 1,5 litre ainsi qu'une plus petite de 50 cl, toutes deux remplies d'eau, dans le réservoir de la chasse. Elles prennent ainsi la place d'une partie de l'eau censée être présente dans le réservoir. Du coup, ce sont 2 litres d'eau en moins qui partent à chaque fois que la chasse est tirée. C'est un gain énorme sur une année. On peut également de temps en temps éviter de tirer la chasse pour un petit pipi ou même faire son pipi sous la douche ! ;)

J'ai installé des économiseurs d'eau, également appelés « mousseurs », sur les robinets. Il s'agit d'un embout que l'on visse sur le robinet à la place de l'embout classique, et qui va permettre de réduire le débit d'eau, en mélangeant l'eau à de l'air sous pression. D'un prix très abordable (entre 5 et 20 euros en moyenne selon les modèles), ils offrent un grand confort, on ne perd rien au change. Il faut savoir qu'un robinet non équipé laisse s'écouler 10 à 15 litres d'eau toutes les minutes. Avec un bon économiseur, vous pouvez réduire de moitié votre consommation. Et je remarque vraiment la différence quand je vais chez mes parents qui ne sont pas équipés d'économiseurs et que je vois toute l'eau qui coule quand j'ouvre un robinet : une vraie cascade d'eau bien lourde ! Alors qu'à la maison, l'eau mélangée à l'air est... aérienne. ^^

Lorsque je lave ma salade ou autres légumes, j'essaie aussi de penser à récupérer l'eau pour arroser les plantes. De même, quand on ne finit pas un verre d'eau, ou qu'il en reste dans une casserole ou autre et que je ne peux pas réutiliser cette eau, hop, dans les plantes ! ;)




Voilà, voilà, ce sont mes petits gestes et astuces du quotidien. Par contre, je n'ai pas de lave-vaisselle, réputé plus économique en termes de consommation d'eau que la vaisselle à la main... d'abord, parce que je suis locataire et qu'en plus il n'y a pas la place pour un lave-vaisselle, et ensuite parce que je ne suis pas convaincue que, globalement, sur les plans écologique et économique, ce soit mieux : entre l'électricité, les produits de lavage, de rinçage et le sel... Mais ce n'est que mon avis personnel et je veux bien connaître votre opinion sur le sujet !


Et vous, faites-vous attention à votre consommation d'eau ? Quelles sont vos astuces ?


Vous aimerez peut-être aussi...

10 commentaires

  1. J'aime beaucoup les articles comme celui-là. Je suis assez écolo et à la maison nous sommes 5. Nous consommons 70m3/an. Bien entendu, nous prenons une douche tous les jours ;-). Mais tout comme toi, je récupère l'eau de la douche avant qu'elle ne sorte chaude du robinet etc. Au jardin, nous avons un réservoir de récupération d'eau de pluie, car nous avons un potager.
    Je suis bien contente de voir que nous ne sommes pas les seuls à agir ainsi.
    Bien belle soirée à toi.
    (Et j'ai hâte de lire tes prochains articles)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 70 m3 à 5 ? Moi je dis bravo ! ^^ Ah oui, le réservoir de récupération de l'eau de pluie, c'est top. Moi je vis en appartement donc bon... ;) Merci beaucoup pour ton commentaire et à très bientôt j'espère !

      Supprimer
    2. Stéphanie dans la Nièvre4 avril 2016 à 18:44

      bonjour, bonsoir,

      moi aussi je fais pipi sous la douche ! et lorsque je bois des thé et tisanes de manière importante, et que je vais donc vider ma vessie toutes les demies heures, je ne tire la chasse d'eau qu'une fois sur 4 ! De toutes façon je fais du pipi aromatisé au romarin, à la fleur de sureau ou à l'hibiscus, alors.... Bon je plaisante, mais à peine !

      Je récupère aussi l'eau quand je lave mes légumes ou qu'il en reste non bue, pour arroser les plantes. Et l'eau de pluie autant que je peux. Et, c'est drôle, j'y pensais ces jours ci, j'envisage sérieusement d'équiper mes robinet de mousseurs ; je me demandais juste si c'était compliqué à installer car je n'ai pas de bricoleur à la maison ?

      Supprimer
    3. Hi hi hi hi ! J'ai trop ri en te lisant ! ^^ Ben oui, c'est bien connu, les buveuses d'infusions (dont je fais partie) font du pipi aromatisé ;) Pour ce qui est des mousseurs, pas de souci, c'est un jeu d'enfant et ça prend 10 secondes. Il faut juste que tu fasses attention à acheter le bon modèle pour tes robinets (certains ont besoin d'un embout "mâle" et d'autres "femelle").

      Supprimer
  2. Vous voulez économisé de l'eau? Pas besoin de trop se compliquer.
    Devenez Végan (ou du moins, réduisez votre consommation de produits de provenance animale). L'élevage intensif utilise un tiers des ressources en eau potable de la terre. Il faut environ 15'000 litres d'eau pour produire 1kg de viande rouge et environ 2'500 Litres d'eau pour 1kg de viande blanche.
    De plus l'élevage produit 51% de la pollution de la couche d'ozone (eh oui, les animaux ça pète et quand on élève des milliards d'animaux, le rendu de méthane est élevé.)

    Si vous voulez plus d'infos à ce propos, je vous propose de regarder le documentaire ''Cowspiracy''.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, je suis tout à fait d'accord avec ce que vous dites (je connais ces chiffres) - et je privilégie d'ailleurs une alimentation végéta*ienne la majeure partie du temps -, néanmoins je pense que ce n'est pas vraiment le sujet ici : je souhaitais aborder le thème de la gestion de l'eau sur un plan personnel, domestique (les gestes que l'on peut faire chez soi pour réduire sa facture et éviter le gaspillage) et non sur un plan plus vaste (ayant un impact non plus personnel mais mondial) qu'est celui de l'élevage et de la consommation d'animaux et produits d'origine animale. Je suis tout à fait consciente de cet impact, j'en ai d'ailleurs déjà parlé à plusieurs reprises, mais voilà, ce n'est pas le sujet de cet article. ;)

      Supprimer
    2. Oui, je sais que cet article visait plus les petits gestes à faire au quotidien (que je trouve très bien) que la pollution due à l'élevage mais je tenais quand même à préciser l'impact qu'a l'élevage sur l'environnement et sur les ressources en eau potable, car c'est quelque chose que les gens ignorent souvent et il me semblait bien de le dire car c'est quelque chose que les gens doivent savoir. Mais sinon, ces petits gestes à faire au quotidien sont quelque chose de très bien à faire, je disais juste au gens comment pouvoir faire encore mieux. :)

      Supprimer
    3. Je comprends, pas de problème ! ^^ Et c'est vrai que beaucoup de personnes ignorent cet impact...

      Supprimer
  3. Tout comme vous je déteste le gaspillage et même si la France ne manque pas d'eau certains pays eux ont de sévères problèmes d'approvisionnement et c'est donc pour cette raison que nous nous devons, comme vous l'exposez bien, être responsable et en évitant le gaspillage dans notre vie quotidienne. Merci à vous pour l'article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à vous pour votre commentaire Émilie ;)

      Supprimer