Chocolat

Crèmes végétaliennes au chocolat et au lait de coco

mai 31, 2016

Je reviens de nouveau aujourd'hui avec une recette sucrée : de délicieuses crèmes au chocolat maison qui n'ont rien à envier aux crèmes du commerce. ;)

Plus saines et générant moins de déchets que les petits pots que l'on achète, ces crèmes sont très onctueuses, avec le lait de coco qui vient parfumer et donner de la rondeur.

Crème chocolat et lait de coco végane

Selon le chocolat utilisé (plus ou moins sucré), il faudra adapter la quantité de sucre. Ici, j'ai choisi un chocolat à 55% de cacao et j'ai mis 20 g de sucre. Avec un chocolat à 70 ou 80 % de cacao par exemple, j'aurais augmenté la part de sucre à environ 25-30 g.

De même, selon le sucre utilisé, sa quantité sera différente : le sucre muscovado, ou complet, a un pouvoir sucrant plus fort que le sucre blond ou le sucre brun, par exemple.

Et puis, c'est une question de goût avant tout, donc faites des essais et voyez ce qui sied le plus à votre palais. ;)

Enfin, vous pouvez ajouter un peu de poudre de vanille, notamment si votre chocolat n'en contient pas.

Voilà, tout est dit, passons maintenant à la recette ! ^^

Crème chocolat et lait de coco végane


Pour 4 à 5 pots de crème :
30 g de fécule de maïs
40 cl de lait de millet (sans sucre ajouté)
10 cl de lait de coco
20 g de sucre muscovado
35 g de chocolat noir Vanille Bourbon à 55 % de cacao (marque Jardin Bio')



1. Dans une casserole, délayez la fécule dans le lait de millet en mélangeant énergiquement au fouet.

2. Ajoutez le lait de coco, le sucre et le chocolat en morceaux.

3. Mettez sur feu moyen et laissez épaissir la préparation plusieurs minutes tout en remuant régulièrement au fouet.

4. Versez dans les ramequins.

5. Laissez refroidir à température ambiante avant d'entreposer au frais 2 heures.

Remarque : comme pour toute crème, il est normal que ces crèmes soient encore relativement liquides lors de la mise en pot ; elles se raffermiront en refroidissant.


Crème chocolat et lait de coco végane

Vous aimerez peut-être aussi...

5 commentaires