Fabrication/DIY

DIY : Je fais ma lessive et mon adoucissant

août 02, 2016

Depuis plusieurs mois, je fabrique moi-même ma lessive. Cela faisait des années que j'achetais de la lessive écologique, mais je me suis enfin tournée vers la lessive maison, et ce pour plusieurs raisons. La première n'a pas du tout été d'ordre économique, alors que pourtant, je peux vous dire qu'on fait de sacrées économies ! ^^ Non, l'élément déclencheur a été le fait que mon magasin bio n'offrait pas la possibilité de se procurer de la lessive en vrac. J'en avais marre de devoir toujours acheter de la lessive et le contenant qui va avec, sans pouvoir ramener mon contenant vide pour le re-remplir. C'est tellement plus écolo. J'en rêvais. J'avais même contacté l'enseigne pour savoir s'il était possible de mettre en place un coin vrac pour tout ce qui est liquides destinés à l'entretien de la maison (lessive, liquide vaisselle, produit ménager multi-usages...), mais malheureusement, la réponse avait été négative, faute de place dans le magasin, qui, il est vrai, est assez petit.

Aujourd'hui donc, je fais ma lessive... même si depuis quelques jours mon magasin bio est enfin équipé d'un coin vrac pour les produits susmentionnés ! ^^ Comme quoi, tout arrive, et même si cela ne m'est plus utile car je fabrique moi-même mes produits (il ne me reste plus que le produit vaisselle à fabriquer, mais j'attends d'abord de terminer l'actuel), je suis vraiment ravie de cette évolution.



Outre l'aspect « zéro déchet » que l'on peut parvenir à atteindre en achetant sa lessive en vrac, cette dernière est chère et pas franchement bonne pour l'environnement, la peau et la santé. En effet, une lessive du commerce classique contient de nombreux produits chimiques qui sont néfastes pour l'environnement en général et les éco-systèmes, qui sont allergisants pour l'homme... Ces produits sont rejetés dans les rivières et comme la majeure partie d'entre eux n'est pas ou peu biodégradable, ils s'accumulent dans les eaux de surface, les sols, mais aussi dans les organismes vivants... dont nous faisons partie. Faire soi-même sa lessive permet ainsi de réaliser des économies substantielles, et de ne pas mettre de cochoncetés dedans pour le respect de la planète dans son ensemble !

C'est très simple en plus. Et surtout ça marche : elle lave tout aussi bien que la lessive bio que j'achetais avant. En revanche, il n'y a pas cette odeur « linge qui pue propre » que bon nombre de lessives conventionnelles apportent, et que je n'ai d'ailleurs jamais aimée. Je sais que beaucoup de personnes affectionnent le fait qu'une lessive puisse sentir « bon », mais moi, ces parfums forts et artificiels, ça n'a jamais été ma tasse de thé. Mon nez détecte d'ailleurs immédiatement les personnes portant des vêtements lavés avec des lessives chimiques ! ;) Les lessives que j'avais l'habitude d'acheter en magasin bio sont à base d'huiles essentielles, qui parfument très, très légèrement et de manière naturelle. D'ailleurs, la lessive maison que je vous propose peut également être parfumée avec des huiles essentielles. Choisissez celles qui vous plaisent mais vérifiez bien leurs effets : certaines peuvent être irritantes, allergisantes, déconseillées aux femmes enceintes, aux enfants, etc. J'utilise pour ma part de l'huile essentielle de lavande ou de lavandin.




Pour réaliser cette lessive, il vous faudra des copeaux de savon de Marseille. Vous pouvez en acheter tout prêts mais je vous conseille plutôt de râper vous-même un savon de Marseille (qu'une infime partie en fait) à l'aide d'un économe. C'est moins cher et plus écolo car bien souvent les savons de Marseille sont vendus sans emballage. Et puis, les copeaux, ou paillettes, j'ai tendance à me méfier de leur qualité. Surtout, achetez un savon sans  glycérine car cette dernière encrasse la machine, graisse le linge et peut rendre la lessive solide.




  La recette

Ingrédients :
30 g de savon de Marseille à l'huile d'olive et sans glycérine
1 L d'eau
2 cuil. à soupe de bicarbonate de soude (20 g)
Facultatif : 10 à 20 gouttes d'huiles essentielles


1. Râpez le savon à l'aide d'un économe.

2. Faites bouillir l'eau dans une casserole avec le savon et le bicarbonate de soude. Mélangez à l'aide d'un fouet pour que le savon se dissolve bien.

3. Laissez refroidir (la chaleur altère les propriétés des HE) et ajoutez éventuellement quelques gouttes d'huile(s) essentielle(s).

4. Transvasez dans un bidon ou une bouteille.

5. Secouez la lessive avant chaque utilisation. Dosez-la de la même manière que vous doseriez une lessive classique (perso, entre 60 et 75 ml).


Remarques : Le savon de Marseille est un super détergent qui fonctionne à froid comme à chaud. Il est bactéricide et hypoallergénique. Le bicarbonate de soude assouplit, détache et neutralise les odeurs.


Et enfin, je ne l'ai pas oublié : l'adoucissant maison ! 


Mon adoucissant n'est rien d'autre que du vinaigre blanc dilué dans de l'eau ! ;) Le vinaigre blanc permet en effet d'assouplir le linge, mais aussi de détartrer la machine et de raviver les couleurs. J'ai pu lire, cependant, que l'acidité du vinaigre pourrait abimer les élastiques des vêtements et les joints de la machine... mais j'ai également lu que cela ne risquait rien, qu'il faudrait vraiment une grande quantité de vinaigre, utilisée quotidiennement et sur le très long terme pour que cela arrive. Donc bon, à voir... Je n'ai pas (encore ?) été confrontée à ce problème, mais si tel est le cas dans le futur, je vous en ferai part.




  La recette

Ingrédients :
25 cl de vinaigre blanc
50 cl d'eau
Facultatif : 10 gouttes d'huiles essentielles


1. Mélangez les ingrédients ensemble.

2. Transvasez dans une bouteille.

J'en verse donc à chaque lavage ou presque dans le compartiment pour adoucissant de ma machine à laver, à hauteur de 30 à 40 ml environ, soit grosso modo moitié moins que la lessive.

✿✿✿

Il m'arrive aussi d'ajouter 1 grosse cuillère à soupe de percarbonate de soude directement dans le tambour de la machine quand je lave du linge blanc, des draps, serviettes et torchons car le percarbonate de soude a des effets blanchissants, détachants et désodorisants (actif à partir de 40 °).

✿✿✿

Pour terminer, je vous avoue ne pas être assidue concernant ce dernier point, mais il est conseillé, qu'elle que soit la lessive que vous utilisez, de nettoyer sa machine à laver environ tous les 2 mois, en la faisant tourner à vide à 60 ou 90 degrés avec 1 litre de vinaigre blanc, que vous viderez pour moitié dans le tiroir de l'adoucissant, et l'autre moitié dans le tambour.

✿✿✿

Voilà, je crois que j'ai fait le tour concernant ma routine spéciale machine à laver. J'en suis satisfaite pour le moment. On verra sur la durée si ma machine s'encrasse, si les élastiques de mes vêtements se détendent... tout ça, tout ça. ^^ Mais pour l'instant, je ne peux que vous conseiller de faire vous-même votre lessive et votre adoucissant. ;)


Note : Sur mes photos, vous pouvez voir un savon de Marseille de la marque Rampal Latour. Normalement, un savon de Marseille est soit verdâtre, à l'huile d'olive, soit blanc, à l'huile de palme. Or, après investigation, il semblerait que les savons de Marseille à l'huile d'olive Rampal Latour contiennent également de l'huile de palme... Donc dès que j'aurai terminé celui-ci, dans le doute, je n'en rachèterai plus et essaierai de trouver une alternative sans huile de palme.

Vous aimerez peut-être aussi...

28 commentaires

  1. J'ai la même recette que toi pour l'adoucissant, cependant, je viens de constater que mon savon contient de la glycérine. Pas bien ça !!! J'aimerai savoir où tu te procures le savon de Marseille, le vrai car je sais aussi qu'il y a bcp d'imitation, mais pas bonnes. Merci . Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie ! Oui, il y a beaucoup d'imitations du savon de Marseille ! J'achète le mien à Biocoop, il est très bien et naturel, mais comme dit dans l'article, il semblerait que mon savon contienne malgré tout de l'huile de palme, huile que je boycotte... :-(

      Supprimer
    2. Zut, je boycotte aussi l'huile de palme. Déforestation. J'ai un Biocoop par chez moi, j'irai voir. Merci pour l'info. Belle fin de journée

      Supprimer
  2. Bonjour! Parait il que l'huile de palme qui ce trouve dans le savon de Marseille vient des feuilles de celui ci pas de l'arbre en lui même donc beaucoup moins nocif ... Mais je n'en suis pas sûre honnêtement

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Comment être sûre que le savon ne contient pas de glycérine ? Il est absolument marqué dans l'INCI ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est en effet pas aisé de le savoir... de même que si le savon contient de l'huile de palme ou non, en particulier lorsque les savons sont vendus sans emballage. Le mieux est encore de demander directement aux marques en leur envoyant un mail ou en les appelant ! Mais normalement, s'il y a de la glycérine et que le savon comporte un emballage avec la liste des ingrédients, elle doit apparaître.

      Supprimer
  4. J'ai la même recette que toi mais parfois il reste des taches sur mon linges et les cols de chemise de mon mari ne sont pas très propres non plus. Du coup je suis obligée de mettre du détachant pas écolo et ça ne me plait pas. As tu des conseils pour moi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, pour les cols de chemises, je les humidifie au préalable et je frotte bien du savon de Marseille dessus, pour former une pellicule. Je laisse agir un bon moment (1 h ?)et ensuite je mets en machine.

      Supprimer
  5. Bonjour. Bonnes petites recettes naturelles maison. Cependant le vrai savon de Marseille n'existe quasi plus. Sa composition par ci, par là, diffère énormément avec l'ajout d'ingrédients inutiles. Le Vrai savon de Marseille est composé uniquement de 2 ingrédients : 72% d'huile d'olive et 28% de soude.(Éventuellement un peu d'eau et de sel). Et il doit être vert de part l'huile d'olive, ce qui n'est pas le cas de la composition du savon Rampal Latour (Sodium Palmate , Aqua(Water) , Sodium Palm Kernelate , Sodium Chloride , Ci 77891 , Sodium Hydroxide)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis tout à fait d'accord avec vous ! Néanmoins, pour ce qui est des savons Rampal Latour, ils en ont plusieurs, et le mien comporte bien de l'huile d'olive.

      Supprimer
  6. Oui, certes, mais aussi d'autres ingrédients pas top top et c'est bien dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmmh, il me semble que le mien ne comporte malgré tout pas de "cochoncetés"... Comme dit, ils en ont toute une gamme, des blancs, des verts, des plus raffinés que d'autres, des parfumés...

      Supprimer
  7. Si quand même : sodium palmate (huile de palme saponifiée). Sodium Palm kernelate (Huile de palmiste saponifiée)
    Eviter tout ce qui contient du "palme"(déforestation et remplacement par plantation de palmiers nocifs pour la faune et la fore, ainsi que pour l'humain (sauf pour ceux qui produisent le palmier car revenus financiers importants). C'est tout `)). J'arrête là, sinon je vais me faire luncher ! Bonne continuation et super site que je regarde et lis avec plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bien sûr... Mais comme dit dans l'article, je ne compte plus acheter ce savon à l'avenir de toute façon. ;) Je suis bien consciente des problèmes qu'engendre l'huile de palme/palmiste, mais je ne savais pas lors de mon achat que ce savon pouvait en contenir. Du coup, bien évidemment, je vais chercher une autre alternative. Mais non, n'ayez pas peur de vous faire lyncher : en ce qui me concerne, je suis tout à fait ouverte à la discussion, du moment que cela reste dans le respect d'autrui et la courtoisie. Ça fait avancer les choses et c'est toujours intéressant d'avoir des points de vue différents... ou qui se recoupent ;)

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord avec vous, j'adore les discussions qui font avancer dans la courtoisie et la bonne humeur ! Personnellement, je n'utilise que des noix de lavage, du bicarbonate de sodium ou percarbonate (selon ce que je lave)et du vinaigre nature pour le rinçage.... lol -)

      Supprimer
    3. Alors, les noix de lavage, j'avais essayé il y a des années, mais cela ne m'avait pas convaincu... Et en discutant depuis avec d'autres personnes les ayant testé, il s'avère qu'elles n'ont pas été satisfaites également.

      Supprimer
    4. Etonnant ...... Cela fait plus de 8 années que je les utilise sans aucun souci. Il faut bien les choisir et bien les utiliser, avec quelques gouttes d'huiles essentielles sur le petit sac en coton bio. Je les achète chez "A..." Évidemment, les noix de lavage ne moussent pas !! Peut-être que cela ne convainc pas les gens habitués à voir mousser leur lessive. Très psychologique tout ça ...Après,, c'est chacun son truc. Le principal pour moi étant de ne pas polluer plusss !

      Supprimer
    5. Non, pour ma part, le côté non moussant ne me dérange pas du tout, j'ai l'habitude également. ;) Mais j'avais vraiment l'impression que ça ne lavait pas franchement, d'autant que, si je ne dis pas de bêtise, il me semble qu'elles ne sont vraiment efficaces qu'à partir de 40 degrés... Et je fais pas mal de lessive à 30.

      Supprimer
    6. Je lave à froid ! lol ! Mon linge est nickel, mais il faut ajouter soit du bicarbonate, soit du percarbonate. Toutes seules, je ne les ai jamais utilisées.

      Supprimer
    7. Ah d'accord ! Ben c'est peut-être pour ça alors : c'est le bicarbonate/percarbonate qui marche, pas les noix de lavage ! hi hi ! ^^

      Supprimer
  8. Merci pour ton super blog et tes infos toujours très utiles!! Je ne fais pas encore ma lessive, car à 5 il me faut des quantités importantes et je n'ai pas encore trouvé le temps de me pencher sur un procédé rapide et efficace, mais je pense que grâce à tes infos je vais y réfléchir sérieusement...Au passage ma lessive est bio en poudre et dans un carton recyclable.
    Mais je fais mon adoucissant depuis pas mal de temps quasiment la même recette que toi, juste une différence au niveau des proportions j'ai la même quantité de vinaigre blanc que d'eau.
    J'ai aussi trouvé une recette rapide et saine pour faire des blocs wc je vais très vite tester et quand j'aurai du temps, j'essayerai de tout mettre sur mon blog.
    Mille mercis pour ton blog, une mine d'infos pour moi , à tout bientôt :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo, mais merci à toi pour ce gentil commentaire et tous les compliments qui vont avec ! ^^ Tu peux essayer la lessive au savon de Marseille, c'est très simple et pour 5, il te suffira juste d'augmenter les quantités. ;) Moi je fais les quantités indiquées (soit environ 1 L de lessive) pour 2 personnes, à raison d'une à deux machines par semaine, et elle me dure de très nombreuses semaines ! Oui, les contenants recyclés ou recyclables, c'est déjà très bien... mais cela constitue quand même un déchet et demande beaucoup d'énergie pour être traité, donc quand on peut réduire ces déchets c'est toujours mieux. ^^ Bizzzz

      Supprimer
  9. Perso, j'achète mon savon de Marseille en ligne, directement chez les fabricants. De la sorte je sais qu'il est fait avec de l'huile d'olive (je l'utilise pour ma douche aussi, et depuis adieu les allergies et la peau sèche!)
    si vous voulez voici 2 ou 3 adresses web que je vous conseille =
    SAVONNERIE MARIUS FABRE
    BP 12- 13651 SALON DE PROVENCE Cedex - www.marius-fabre.fr

    SAVONNERIE RAMPAL LATOUR

    Fabriquant de

    savons authentiques

    MAGASIN D'USINE

    ET BUREAUX

    71 rue Félix Pyat

    13300 SALON DE PROVENCE

    serviceclients@rampal-latour.fr
    Sample image

    TEL. 00 33 (0)4 90 56 07 28

    et pour finir LA COMPAGNIE DE PROVENCE http://www.compagniedeprovence.com/fr/

    Bonne journée à tout le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Colette, et merci pour ces adresses.. que je connaissais déjà ! ^^ Mais ça pourra servir à d'autres. :-) Même en achetant en ligne chez le fabricant, la composition reste parfois floue, j'ai pu le constater... :/ Oui, il y a bien de l'huile d'olive dans les savons, mais il y a aussi la plupart du temps une ou plusieurs autres huiles ajoutées, et notamment de l'huile de palme... Certes, les savons ne sont pas chimiques et donc cela ne m'étonnes pas du tout que vos allergies aient disparu, néanmoins, pour ceux qui souhaitent boycotter l'huile de palme, cela ne suffit pas ;)

      Supprimer
  10. Effectivement, depuis quelques temps les fabricants ont le droit d'utiliser un peu d'huile de coprah ou de palme, à condition de respecter les 72% d'huile d'olive. Je réside en Tunisie à Sousse pour encore 9 mois, et ici les femmes fabriquent elles-mêmes leur savon ...de "Marseille" de base... Je vais demander à ma propriétaire sa recette et je vous la communiquerez.
    D'autre part, je suis abonnée à 2 sites web de conseils et astuces et chaque jour je reçois les astuces dans tous les domaines (hygiène perso, de la maison, bricolage, jardinage, santé, économies, etc... Je vous donne les adresses. Bien utile croyez moi !
    http://www.comment-economiser.fr
    et http://www.grands-meres.net
    Je fais des copier/coller des astuces qui m'intéressent et les groupe dans un dossier que je peux consulter quand je veux.
    A plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien, merci beaucoup Colette ! J'irai voir ces sites !

      Supprimer