Écologie

Est-ce possible d'être écolo et de consommer des produits d'origine animale ?

août 25, 2016

Cet article répond à des remarques que j'ai parfois, et qui me chagrinent un peu, je dois bien l'admettre. Il arrive en effet que je reçoive des commentaires sur le blog ou sur la page Facebook qui lui est dédiée, du style : « Pour être écolo, il faudrait d'abord arrêter de manger de la viande », ou encore « Tu dis que ton blog est écolo, tu prônes la green attitude, mais tu publies des recettes à base de produits animaux ».

Oui. Et alors ? Ce n'est pas parce que je consomme de temps à autre un peu de viande (tellement rarement !), de poisson ou de fromage que je ne peux pas me considérer comme quelqu'un d'écolo.

Être écolo, ça ne se résume pas uniquement à ne plus manger de produits d'origine animale. C'est bien plus que cela. J'ai un régime alimentaire très axé sur le végéta*isme, justement pour des raisons écologiques (mais aussi éthiques, sanitaires...), ceci étant, oui, il m'arrive parfois de consommer des produits animaux ET de publier des recettes en comportant.

Cela fait-il de moi quelqu'un de non légitime pour parler d'écologie ? Alors que je suis profondément soucieuse de protéger l'environnement, que je consomme le plus local et naturel possible, que je fais le plus de choses maison, y compris les cosmétiques, que je recycle, composte, achète en vide-greniers, que je consomme très peu de superflu, m'intéresse de près à toutes sortes de trucs et astuces pour vivre dans un monde plus vert, plus sain et plus simple, comme je le dis souvent, et que je souhaite partager tout cela avec vous pour vous sensibiliser à la protection de notre belle planète ?

La majeure partie de mes achats est réfléchie en ce sens ; la majorité de mes faits et gestes l'est également. Je ne suis pas parfaite (qui peut prétendre l'être ?), mais je fais ma part du colibri et c'est déjà pas mal !

Qui peut se permettre de juger une personne sans même la connaître ? Sous prétexte que je poste de temps en temps des recettes à base de produits animaux (plus de viande depuis des années ceci dit), parmi la foultitude d'autres recettes végétaliennes et des articles écolos toujours plus nombreux ?

Personne ne peut être parfait sur tous les plans, et chacun évolue à son rythme. Et encore, qu'est-ce que la perfection ? Ne plus consommer de viande ou des œufs qui seraient locaux, et préférer acheter des fruits exotiques ou des graines venus de loin ?!?

Je ne suis pas végétalienne, certes, mais j'ai toujours dit qu'il fallait fortement limiter la consommation de produits animaux. Le simple fait de réduire est un énorme pas sur le plan écologique. Rien ne sert d'être dans la démesure, l'interdit absolu ou la frustration. Chacun vit son écologie comme il se sent de la vivre. Le tout est d'avancer, de croire en ses actions, aussi petites soient-elles, et d'assumer ses choix. Mais la critique gratuite, je dis non. C'est bien trop facile.

Bref, oui, je me considère comme une personne écolo, à partir du moment ou j'essaie d'être la plus respectueuse possible de la nature et où j'œuvre en ce sens au quotidien.

Je le redis : je ne suis pas parfaite, mais nul ne l'est. Je partage mes recettes (bien souvent végétaliennes), mes expériences, et à chacun d'y trouver son compte... ou pas. Mais me laisser des commentaires pour me dire que je ferais mieux d'arrêter de manger de la viande (surtout que je n'en mange que quelques rares fois par an !), à la première visite de mon blog, sans avoir creusé un peu, c'est pas très chouette. Ça en est même risible à vrai dire.

Voilà, j'avais envie de m'exprimer à ce sujet, de faire le point. N'y voyez aucune amertume, colère ou autre (même si ça peut en avoir l'air ^^). Cela fait bien longtemps que cet article était prévu, je n'ai plus reçu ce type de réflexions depuis un bon moment également, donc j'ai eu le temps de tout bien digérer, ne vous inquiétez pas. ;) Mais je trouvais intéressant d'en discuter. D'ailleurs, pour que mon article ressemble plus à une discussion qu'à un simple monologue sur mes états d'âme, n'hésitez pas à réagir en commentaires surtout ! ^^




JE SUIS ÉCOLO ET FIÈRE DE L'ÊTRE...
 ...Et vous ? ^^


Vous aimerez peut-être aussi...

17 commentaires

  1. Je suis entièrement d'accord avec toi. Je prône le bio et l'écolo mais je cuisine avec des produits laitiers. Bon, je n'ai pas le choix étant donné que mon fils est allergique aux fruits à coque. Mais pour moi être écolo c'est être responsable: mes produits d'entretien sont faits maison, les petits déplacements se font en vélo ou à pied. Je cherche toujours à économiser la consommation d'eau et d'électricité. Mon potager ne reçoit aucun produit non biologique. Ma consommation de viande et de poisson est très limitée. Personne n'est parfait et la perfection n'existe pas. Il faut être large d'esprit et approuver déjà tous les efforts que l'on fait pour être "ecolo". Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que nous avons la même vision des choses Marie. ^^ Arf, pas de bol pour l'allergie aux fruits à coque par contre, ça limite vachement les alternatives aux produits animaux du coup (laits, fromages végétaux...). C'est ça, l'ouverture d'esprit, c'est important, et puis savoir se remettre en question, pour pouvoir évoluer vers toujours plus de gestes écolos... ;)

      Supprimer
  2. pour aller dans votre sens ; les végans et autres non consommateurs de viande sont de dangereux prédateurs des espèces animales d'élevage. Adieu veaux, vaches, cochons, couvées ...
    Je ne me considère pas comme écolo mais simplement respectueux de la nature qui m'entoure, j'aime voir une vache dans un champs, des poules et des lapins das ma basse-cour ; je n'imagine même pas la campagne française avec uniquement des champs de soja !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je n'irai pas jusque-là, et je respecte totalement le fait d'être végan, essayant moi-même de m'en rapprocher sur pas mal de points. MAIS, je ne pense pas que l'extrémisme soit la solution. ;) Selon moi, il faut simplement agir de manière raisonnée et responsable. ^^ Ce n'est pas parce que l'on va par exemple manger de la viande une ou deux fois dans le mois que l'on va "foutre en l'air" la planète. Bien au contraire, si tout le monde agissait de la sorte, la terre irait tellement mieux ! Pas besoin de se frustrer pour agir. ;) Si une personne aime la viande, mais qu'elle souhaite en réduire sa consommation pour le bien-être de la planète, sans s'en priver totalement, c'est très bien !

      Supprimer
  3. Que les gens regardent leurs nombrils et arrêtent de critiquer les choix de vie des uns et des autres. Nous sommes dans une société de plus en plus critique, où vivre à sa façon et selon ses choix et envies devient quasi impossible... La critique (non constructive) est trop permanente. Consommer peut rimer avec Respect :). Je suis comme toi : une amoureuse de la nature et de la vie qui nous entoure. Nous restons malgré tout une espèce animale et des carnivores. Qui donne à son chien de la salade agrémenté de quelques champignons et de radis? Nous avons des besoins nutritionnels et de bien être. Être responsable c'est aussi savoir trouver un équilibre entre ces besoins, nos envies et les limites "naturelles". Bref tu trouveras toujours dans la vie des individus en désaccord avec tes choix...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est clair ! Je ne suis vraiment pas contre la critique, à condition, comme tu dis, que ce soit constructif, et fait dans le respect. Sinon, cela ne sert strictement à rien... Remarque, si, grâce à ça, j'ai écrit cet article, donc ça m'a été utile finalement ! ^^ (Vaut mieux voir le bon côté de la chose ^^)

      Supprimer
  4. Il y avait un très joli billet d'Antigone je crois sur le sujet. De toute façon si tu étais végétarienne on viendrait te dire "quoi pas vegan ???" Et si tu étais vegan autre chose ("quoi tu as un sac ou des chaussures en cuir?") alors qu'effectivement on devrait focaliser sur ce qui est fait.
    Je suis végétarienne (par amour des animaux) et pas très écolo, comme quoi... Et je dis bien végétarienne alors que je mange du poisson, bouhou la vilaine. Ben oui, quand j'ai arrêté la viande il y a 27 ans bientôt (j'avais 12 ans) plein de végétariens mangeaient du poisson (il manque un mot dans le vocabulaire...) et on était pas légion... Maintenant je regarde un peu curieusement ce qui ressemble parfois à une mode bobo en me demandant combien de temps durera l'engagement de certains. Mais je m'égare...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison ! ^^ À chaque fois qu'on a une étiquette (végétarienne, végan, écolo...), on nous attend toujours au tournant pour dénoncer la "faute" commise ! ;) Au lieu, comme tu le dis, de se focaliser sur les efforts faits. Moi aussi je me considère malgré tout végétarienne, au vu de la très grande majorité de mes repas sans viande ni poisson... et même produits laitiers bien souvent ! C'est pour ça que ce genre de remarque, ça ne m'a pas plu du tout, la personne n'a pas vu le contenu de mon assiette au quotidien ! Pour les végé mangeant du poisson, on les appelle les pesco-végétariens ;) Pour ma part, il ne s'agit pas d'une mode en tous les cas, que ce soit au niveau de mon alimentation que de l'écologie de manière générale... mais je pense que tu l'auras compris. ;) Bises

      Supprimer
  5. Très intéressant ton article et tous les commentaires; je viens apporter mes petits arguments à l'édifice...
    Primo tout le monde devrait être écolo, il en va de la survie de chacun et surtout de celles de nos enfants!!!
    2/Chacun fait de son mieux et comme il peut!!!
    3/Ici, on mange très peu de viande mais on mange que celle du petit producteur voisin (plus cher mais plus respectueuse de l'environnement..) et puis en tant que petit fille d'un petit agriculteur, j'ai passé mon enfance à la ferme et comme je vois certains agriculteurs galérer et perdre espoir, je trouve ça bien triste...mais c'est un autre débat: quoique... importer des fruits à coques (noix de cajou, noix de coco...) et autres produits exotiques pour remplacer la viande et autres produits laitiers, cela n'a rien d'écologique.
    4/Je ne mange pas de gibier non plus, mais je suis bien soulagée que les chasseurs en tuent un peu pour réguler, car quand on habite à la vraie campagne et que l'on croise des sangliers et des renards (parfois même des loups) à tout bout de champs et qui saccagent énormément les plantations, jardins et s'attaquent aux autres animaux et parfois pire.....Quand on habite la ville, c'est facile de dire certaines choses, il faut les vivre pour mieux comprendre!!!! Et pourtant à la base je déteste la chasse!!!!!!!!!
    5/ Manger aussi que des produits de saison...
    6/ Et puis un autre débat: c'est chouette de débattre et d'échanger mais on le fait d'une manière qui est loin d'être écologique.....
    7/ Pour conclure: c'est facile de juger et de critiquer, de vivre ensemble, de se respecter les uns et les autres et de faire au mieux pour la planète, on essaye toutes et tous et c'est cela qu'il faut garder en tête!!!
    Sur ce, je vais aller regarder les petites abeilles butinées mes feuilles de courges dans mon jardin 100% bio...Très belle journée à tous et toutes :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tes points sont très pertinents ! Et en effet, je sais parfaitement que discuter par le biais d'Internet, avoir un blog, Youtube, tout ça, tout ça, c'est loiiiin d'être écolo :-( En tant que blogueuse, écolo de surcroît, ça me pose un vrai problème... Mais je ne me sens malheureusement pas d'arrêter... Alors je fais des efforts sur d'autres pôles, où je me sens de les faire. Et puis, on me dit souvent de passer aux vidéos, que c'est ça qui marche maintenant, que les blogs c'est un peu has-been, mais comme les vidéos sont beaucoup plus polluantes/ont un plus gros impact environnemental, je me refuse à le faire, même si des fois j'y pense. Du coup, j'en publie de temps en temps (pas de moi pour l'instant ceci dit ^^), mais bien rarement, toujours de manière raisonnée quoi. ;)Mais je crois que peu de blogueurs/YouTubeurs sont conscients de ce problème. Sur ce, je te souhaite également une excellente journée, et passe le bonjour à tes abeilles, elles sont si précieuses ! ^^

      Supprimer
  6. UN GRAND OUI !!!!!!!!!!!!!!!! protéger la planète c'est ultra nécessaire, beaucoup de dégâts ont déjà été faits, ça suffit!
    De plus, je suis très très sensible à la condition animale. Donc je fais tout ce que je peux.

    RépondreSupprimer
  7. coucou! je pense exactement pareil! les gens qui critiquent directement sans chercher plus loin doivent être les mêmes qui, sous les articles de Mr Mondialisation en rapport avec l'écologie et le minimalisme, se permettent des commentaires du genre "untel est pas zéro déchet d'abord sinon il serait pas sur facebook" et autres âneries du genre :p :p et effectivement c'est presque risible :p
    je pense aussi que réduire fortement la consommation de viande et déjà une belle avancée écolo.
    bel article en tout cas ;) bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour ! Et oui, ce n'est pas facile d'être parfait... et même impossible ;) Mais en même temps, Internet et les réseaux sociaux sont quand même bien utiles pour informer... Très bon week-end à toi !

      Supprimer
  8. Autrefois, la religion contrôlait le bon peuple par la morale. Aujourd'hui, la morale se niche dans la diététique et ce sont les sectaires de l'alimentation qui donnent le ton…
    On peut bien faire du tort à autrui, ce n'est pas grave, pourvu qu'on soit vegan.
    L'essentiel, pour certains, semble être d'empêcher les gens de profiter des bonnes choses de la vie.
    Pour ma part, j'évolue du côté du végétarisme, mais il m'arrive, quoique de plus en plus rarement, de manger un peu de viande…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je ne cherchais aucunement à pointer du doigt qui que ce soit en écrivant cet article, vegans ou autres, je les respecte d'ailleurs énormément car je m'y retrouve beaucoup : leur "combat" est un peu le mien. Je voulais juste expliquer que je trouvais ça un peu facile et injuste de critiquer une personne sans même la connaître, et qu'être écolo ça ne se résume pas qu'à être végan, ça ne se résume pas à une seule et unique chose. Il y a des tas d'aspects qui entre en compte. ;) Mais merci de m'avoir fait part de votre ressenti Hélène !

      Supprimer
  9. Tout à fait. Et l'essentiel est de faire les choses pour soi et d'être en accord avec ses choix et convictions. A quoi bon se priver de tout pour le bien de la planète si ça nous rend malheureux ?

    RépondreSupprimer