Divers

La coutellerie Jean Dubost

octobre 24, 2016

La société Jean Dubost est une manufacture de coutellerie, fondée en 1920, dans laquelle quatre générations Dubost se sont succédées. Elle est installée à Viscomtat, un petit village de montagne près de Thiers, capitale de la coutellerie française.

En plus des couverts estampillés Jean Dubost, l'entreprise fabrique et commercialise des produits de marque Laguiole (premier fabricant français de couteaux et couverts Laguiole), Le Thiers, Pradel et Damas. Les couteaux de cette dernière marque s'apparentent pour moi à de véritables œuvres d'art, tant par leur superbe esthétique que par leur prix. La lame est forgée par un forgeron du village de Viscomtat  (Alain Dumousset) puis, les étapes suivantes de fabrication sont réalisées dans les ateliers de l'entreprise. Vous trouverez ainsi sur le site de Jean Dubost un vaste choix de couverts, couteaux et ustensiles de cuisine de grande qualité et pour tous les goûts.



La société est labellisée EPV (Entreprise du patrimoine vivant) : ce label est une marque de reconnaissance de l'État instaurée pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d'excellence

Membre de la Fédération Française de la Coutellerie, un grand nombre des produits fabriqués par Jean Dubost ont été sélectionnés par la marque Esprit de Thiers, dont le but est de mettre en exergue l’excellence de la coutellerie de la région.

Les couteaux possédant un manche en chêne sont certifiés PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification), c'est-à-dire que le bois provient d'arbres issus de forêts gérées durablement.




Si Jean Dubost se présente comme une entreprise de fabrication 100 % française, je tiens quand même à vous informer qu'en réalité, environ 80 % de la coutellerie est fabriquée à Viscomtat, le reste provenant d'usines chinoises. Mon interlocutrice a été tout à fait honnête et ne me l'a ainsi absolument pas caché (et elle tient à cette transparence) quand je lui ai posé la question, à laquelle elle m'a répondu de manière détaillée. C'est d'ailleurs indiqué sur le site lorsque le produit n'est pas fabriqué en France, même si la provenance précise n'est toutefois pas mentionnée (... mais il suffit de demander ! ^^). Je dois admettre que lorsque j'ai appris que ces produits importés venaient de Chine, j'ai un peu fait la grimace car niveau bilan carbone, ce n'est vraiment pas terrible ! Ceci étant, il faut savoir que ces usines chinoises sont labellisées ICS (Initiative Clause Sociale) ou BSCI (Business Social Compliance Initiative). Les deux labels militent à peu près pour les mêmes choses et devraient d'ailleurs fusionner en 2017. Pour résumer très brièvement, la BSCI est une certification pour des conditions de travail décentes, le paiement d'un salaire minimum, l'interdiction du travail des enfants... et l'ISC vise à améliorer durablement les conditions de travail de l'Homme et à accompagner de manière responsable les fournisseurs. Tout cela rattrape un peu le fait que la Chine, c'est pas très local ! Ouf ! ;)




Étant plutôt mal équipée en matière de couteaux de cuisine (c'est le comble pour une blogueuse culinaire n'est-ce pas ? ^^), et ne cessant de me dire qu'il faudrait qu'un jour je m'achète de bons couteaux, lorsque Jean Dubost m'a proposé de m'envoyer quelques ustensiles de mon choix, je me suis dit que ça tombait rudement bien ! Mais avant de me décider à accepter (vous le savez [ou non ?], je suis pointilleuse [et minimaliste] et n'accepte ainsi pas tout et n'importe quoi), j'ai fait un tour d'horizon de leur site. Comme il en est ressorti pas mal de points positifs (dont ceux cités précédemment) et au vu de la qualité des couteaux, j'ai dit banco ! ;)

J'ai ainsi opté pour un joli couteau à pain avec manche en chêne PEFC.




J'ai aussi choisi un couteau de cuisine multi-usages, pour découper les fruits et les légumes de petite à moyenne taille.




Le couteau Chef m'a également fait de l'œil ! Ce couteau me permettra de découper et trancher de plus gros fruits et légumes (ou autres aliments) que je ne pourrai pas découper avec le couteau multi-usages qui est nettement plus petit.


Le joli manche nacré du couteau


Pour terminer, un échantillon de couverts issus de la ménagère Jean Dubost « Monaco Acrylique naturel » vient compléter le tout. Je pourrai les utiliser dans mes mises en scène. ;)


Alors en fait, la couleur de ces couverts tire légèrement sur le saumon,
mais allez savoir pourquoi, sur la photo, elle tire sur le jaune ;)



 

Bref, voilà : il est toujours bon de savoir où se procurer des couteaux de bonne qualité, qui plus est made in France (je ne peux pas juger de la qualité des produits venant de Chine, mon choix ne s'étant porté que sur des couteaux français).

C'est pour cette raison que je rédige de temps à autre ce type d'articles : afin de vous informer de ce qui existe en fabrication locale et de qualité (et donc logiquement plus durable dans le temps), ou éventuellement provenant d'autres pays s'il s'agit notamment de concepts écologiques qui valent le détour mais que l'on ne trouve pas forcément en fabrication française, par exemple. ;)


Site Jean Dubost
Boutique en ligne


Vous aimerez peut-être aussi...

2 commentaires

  1. les couverts sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! (Enfin... je n'y suis pour rien tu me diras, ce n'est pas moi qui les ai fabriqués ^^)

      Supprimer