Légumes

Spaghetti de courge, sauce bolognaise au tempeh et au curry {Vegan}

octobre 23, 2016

Je publie rarement le dimanche mais comme aujourd'hui il pleut et que je ne peux donc pas sortir gambader dans la nature, autant en profiter pour vous proposer une petite recette, entre deux tâches ménagères. ;)

La courge spaghetti, vous connaissez ? C'est une courge qui doit son nom à sa chair qui, une fois cuite, est très filamenteuse et se défait comme des spaghetti. ^^ Du coup, je la mange vraiment comme si je mangeais un plat de pâtes, agrémentée de diverses sauces, selon mes envies. Elle se cuit entière ou coupée en deux, avec la peau.

La recette du jour est à base de sauce tomate, de tempeh et de curry, une sorte de bolognaise végétalienne et épicée. Si vous ne connaissez pas, le tempeh est du soja lactofermenté, généralement présenté sous forme de blocs carrés ou de gros « saucisson », que vous pourrez trouver en magasins bio.

Cette recette et les photos qui vont avec datent de l'année dernière (il était temps que je publie !), mais j'ai remangé ce plat hier soir, ce qui m'a motivée à le publier aujourd'hui. ;) Par contre, je ne me rappelais plus à quel point la courge pouvait être dure à couper ! Et longue à cuire ! En fait, j'ai bien cru que la courge n'était carrément pas mûre tant elle était difficile à couper, mais après avoir cuit plus d'une heure (au lieu des 45 minutes indiquées dans la recette), elle était très bonne ! Ouf ! ^^ Je retenterai prochainement pour savoir si cette courge avait un « problème » ou si c'est comme ça pour toutes, car je n'avais pas ce souvenir. ;)

Allez hop, c'est parti ! ^^

Spaghetti de courge, sauce bolognaise végétalienne


 La recette


Pour 3 pers.

1 grosse courge spaghetti (env. 1,5 kg)
200 g de tempeh nature
50 cl de coulis de tomate acheté ou fait maison en saison
10 cl d'eau
1 carotte
1 oignon
Quelques champignons de Paris frais ou surgelés
2 gousses d'ail hachées
2 cuil. à café de curry 
1 pincée de sucre
Persil
Huile d'olive
Sel, poivre


1. Émiettez le tempeh à la fourchette. Émincez l'oignon, la carotte et les champignons (s'ils sont frais).

2. Dans une sauteuse, faites chauffer un peu d'huile d'olive et ajoutez l'ensemble des ingrédients précédents. Faites revenir 5 minutes. Ajoutez l'ail haché. Laissez encore une minute puis ajoutez le coulis de tomate, l'eau, le sucre, le curry, du sel et du poivre.

3. Laissez mijoter une bonne vingtaine de minutes à feu doux (ajoutez un peu d'eau en cours de cuisson au besoin).

4. À la fin de la cuisson, ajoutez un peu de persil ciselé. Réservez. Vous referez chauffer la sauce quelques instants à petit feu lorsque vous raclerez la chair de votre courge.

5. Coupez la courge spaghetti en deux dans le sens de la longueur. Retirez les graines à l'aide d'une cuillère. Placez les demi-courges sur une plaque de four, chair vers le haut. Salez, poivrez. Huilez leur surface pour éviter qu'elles se dessèchent.

6. Faites cuire dans un four préchauffé à 180 °C pendant au moins 45 minutes. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.

7. Raclez ensuite la chair de la courge : celle-ci se défait en filaments... ou spaghetti. ;)

8. Servez sans plus attendre avec la sauce.


La courge spaghetti


Astuce : la courge étant brûlante à la sortie du four, il est possible d'en racler la chair une fois qu'elle a un peu refroidi. Vous réchaufferez alors toute la chair récupérée dans une poêle huilée avant de servir, ou même, vous pourrez la réchauffer directement dans la sauce !

Remarque : salez généreusement la courge car celle-ci est naturellement fade, comme beaucoup de courges. Vous pouvez la saler avant cuisson, mais aussi après cuisson au besoin.


Spaghetti de courge, sauce bolognaise au tempeh et au curry


Vous aimerez peut-être aussi...

13 commentaires

  1. Cette assiette est bien appétissante...

    RépondreSupprimer
  2. pourquoi « Vegan » ?
    Vous ne devez pas savoir la signification : le génocide des animaux « familiers », abeilles, chevaux de trait, chien d’aveugle et d’avalanche … poney club, équitation …

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Oui, je sais très bien ce que veut dire vegan. On va dire qu'ici c'est un abus de langage (et en soit, dire que mon plat est vegan n'est pas faux puisqu'il n'y a aucun produit animal dedans) : dans la blogosphère culinaire, ce terme est en effet très souvent employé en synonyme de végétalien ! Désolée si cela vous a dérangé...

      Supprimer
  3. "dans la blogosphère culinaire" ! arrêtez de vous gargariser de vocabulaire et dite végétarien (ou végétalien) mais pas végan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours agréable de pouvoir discuter dans la convivialité... Pas la peine de prendre un ton agressif et d'être aussi négatif/ve !

      Supprimer
  4. je suis agressif parce que le mot et la mentalité "vegan" m'agresse !
    Mais ça fait peut être de la visite sur votre blog ...

    RépondreSupprimer
  5. Je connais cette courge de nom et pour l'avoir déjà goûtée, mais pas encore cuisinée ni goûtée de cette manière. Cet automne, je m'y attelle sans faute. A découvrir. ;-)
    Bises et belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi ! Je suis curieuse de savoir comment tu l'as goûtée ! Après, je l'imaginerais bien aussi en gratin, par exemple. ;) Merci pour ton message, passe une belle journée également !

      Supprimer
  6. elle me rend très curieuse cette recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien il fait tester pour assouvir ta curiosité alors ! ^^

      Supprimer
  7. Merci pour cette appellation "Vegan"... c'est grâce à ce petit mot que j'ai trouvé votre recette dans l'immensité du web, et j'en suis fort heureux car elle a l'air délicieuse. Miam miam

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL ... Au moins l'appellation plaît à quelqu'un ! ^^ (car je me suis faite un peu incendiée sans raison valable dans un commentaire précédent) Merci pour vos commentaires sur mes recettes et bienvenue sur mon blog ;-)

      Supprimer
  8. Ne vous en faite pas avec le mot VEGAN et oui elle l'est vegan. Quand on n'est frustré on l'est LOL. J'essaie la recette dès maintenant

    RépondreSupprimer