Bien-être & Bonheur

Le minimalisme : bienfaits & avantages // Partie 2/3

septembre 22, 2017

Dernièrement, je vous parlais de mon expérience personnelle du minimalisme, des origines du concept, de ce qu'il peut englober... Aujourd'hui, je souhaite vous expliquer les bienfaits et les avantages que l'on peut tirer à adopter ce mode de vie. Ou devrais-je dire cette philosophie, car c'est bien plus qu'une manière de vivre : c'est aussi une façon de penser, d'aborder les choses de la vie.

En effet, être minimaliste, c'est vivre plus simplement de manière générale. C'est tout un état d'esprit, un art de vivre, qui n'est pas uniquement axé sur les biens matériels, et qui procurent de nombreux bienfaits et avantages.


Moins de besoins = plus de temps et de liberté ! 😊 Le fait d'être minimaliste permet de se recentrer sur l'essentiel, de se détacher des biens matériels et de réduire les besoins au minimum. En gros, avoir un toit, de quoi manger, se vêtir, quelques amis sincères, un peu d'argent... voilà de quoi nous avons réellement besoin. Quelques extras, bien sûr, pour se faire plaisir de temps à autre, mais voilà, inutile de cumuler les « faux » besoins créés de toute pièces par les industriels et les publicitaires. Avec cette philosophie, vous aurez moins besoin de travailler pour vous acheter des choses non nécessaires à votre bonheur. Vous gagnerez ainsi plus de temps et de liberté pour enrichir votre vie d'expériences de toutes sortes [ou pour rêvasser, c'est bien aussi !], au lieu de trimer pour vous offrir la dernière console de jeux à la mode.

Le minimalisme commence toujours ou presque par un désencombrement de sa maison. L'avantage que vous en tirez est que, d'une, votre intérieur paraîtra plus grand, plus aéré, plus net et plus ordonné, et de deux, plus vous viderez votre maison, et plus vous, vous vous sentirez rempli(e). 😊 Désencombrer apporte vraiment un sentiment de bien-être accru, de zénitude. Votre maison, comme votre esprit, est moins embrouillée par tout un tas d'objets et d'informations, et vous vous sentez ainsi plus apaisé, l'esprit plus léger. Vous avez la sensation d'être davantage dans le présent, d'avoir les idées plus claires. Un environnement bien rangé, peu chargé, esthétiquement agréable, a en effet un impact positif sur l'état d'esprit. À l'inverse, un environnement bordélique nous influencera de manière négative. Avoir de l'ordre autour de moi, un espace peu encombré me permet personnellement de mieux canaliser mes pensées, de ne pas m'éparpiller.

Le fait de posséder peu facilite énormément votre choix lorsque vous devez en faire un parmi vos possessions ! Pas d'hésitation, c'est rapide : emballé c'est pesé ! 😉

Avoir moins d'objets, de vêtements, de chaussures, etc., c'est aussi perdre moins de temps à les chercher, les ranger, les nettoyer... Vous imaginez tout ce gain de temps que vous pouvez réaliser ? Du temps gagné pour VOUS, et non pas dépensé pour vos objets !

Parvenir à se détacher des biens matériels, c'est-à-dire ne pas leur donner une importance qu'ils n'ont pas, une trop grande valeur sentimentale, permet également de vivre les « coups durs » plus facilement : par exemple, si l'on vous vole quelque chose, vous parviendrez plus facilement à l'accepter [même si ça fait râler, on est bien d'accord], vous vous direz que ce n'est pas si grave et qu'il ne s'agit-là que d'objets. Vous parviendrez à relativiser les choses.

Être minimaliste permet de faire des économies ! 😉 On ne dépense plus dans des choses futiles, au profit, pourquoi pas, de voyages ou d'expériences qui nous font vraiment plaisir et du bien, qui pourront nous enrichir et nous construire. 😏

 Le minimalisme entraîne souvent un ralentissement du rythme de vie : le minimalisme est en effet un art de vivre, qui, je trouve, va souvent de pair avec une vie plus lente, la « slow life » comme on dit. 😊 On apprend à ralentir le rythme de nos vies effrénées, à prendre le temps et à profiter davantage des choses, à les faire en pleine conscience, en étant dans le présent. [Bon, le truc c'est que moi j'ai l'impression que plus je suis minimaliste et plus j'en fais ! ^^ Serait-ce parce que j'ai appris à m'octroyer du temps pour faire tout ce qui me fait plaisir... et qu'il se trouve que beaucoup d'activités me mettent en joie ? 😛]


Bref, vous l'aurez compris : les avantages à être minimaliste sont nombreux. Adopter cette philosophie de vie permet de ressentir un tel gain de liberté, de simplicité, de temps pour les choses essentielles, ainsi qu'un mieux-être aussi bien intérieur qu'extérieur, qu'on ne peut plus s'en passer ! ^^ Désencombrer devient addictif, comme un défi à sans cesse relever. 😊

Cela peut sembler difficile au début de se séparer de choses auxquelles on « pense » tenir, ça peut faire un peu peur, on se dit que ça va nous manquer, qu'on risque de le regretter... Mais au final, une fois qu'on s'est lancé(e), qu'on a pris l'habitude de désencombrer régulièrement et qu'on voit que les choses ne nous manquent pas, on en ressort plein(e) de satisfaction et on se dit qu'on aurait dû s'y mettre avant ! 😉

Dans le dernier article sur cette thématique, je vous proposerai des astuces pour réussir à désencombrer (sans trop de drame ^^) et garder une maison ordonnée. 😉


Et si tu veux voir comment on part faire le tour du monde en mode (très) minimaliste, je t'invite à visionner la vidéo de ma copine Lætitia de la chaîne Le Corps. La Maison. L'esprit. qui nous fait l'inventaire de son sac à dos. 😉

 


Retrouvez le premier et le troisième volets consacrés au minimalisme :

Vous aimerez peut-être aussi...

2 commentaires

  1. Bonjour Stéphanie. Comme tu as raison ! Suite à la "fermeture" d'une page de ma vie,j'ai déménagé pour un appartement (grand malgré tout ) et je le voulais à mon image c'est à dire très minimaliste. Quel gain de temps au niveau ménage et comme c'est facile à faire je le fais très régulièrement sur le principe une pièce par jour et un jour pour les sols : c'est toujours rangé sans avoir l'impression d'effectuer une corvée de plusieurs heures.
    En même temps, j'ai toujours été minimaliste sans le savoir (sauf pour les livres comme je te le disais précédemment).
    Et le lien avec l'esprit désencombré est évident ! Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Isabelle ! Moi mon appartement est tout petit (47 mètres carré), du coup, je n'ai pas d'autre choix que d'être minimaliste si je veux y voir clair. ;) Et encore, je ne suis pas une minimaliste "extrême", loin de là, mais je fais comme je peux : et puis, je ne peux pas me séparer de tout non plus, pour avoir l'impression d'avoir un appartement plus grand et mieux rangé. Je trouve qu'un grand chez soi permet davantage d'avoir la sensation d'un espace qui parait minimaliste, aéré, même s'il y a pas mal de meubles. Avec un petit appartement, c'est beaucoup moins évident, à moins de ne conserver qu'un lit et une table ! ^^

      Supprimer

Abonnez-vous pour recevoir les articles !

Archives

Translation