Lectures

Simplement BIO, simplement BON : entretien avec Valérie Cupillard

décembre 08, 2017

Bonjour mes chouquettes ! J'espère que vous allez bien en cette veille de week-end. 😊

À l'occasion de la sortie du nouvel ouvrage de Valérie Cupillard en octobre dernier, « Simplement bio, simplement bon » que je souhaite vous faire découvrir aujourd'hui (il était temps, me direz-vous ! ^^), Valérie m'a fait la gentillesse de répondre à une petite interview, et je la remercie infiniment pour ça. 😌


https://clic.reussissonsensemble.fr/click.asp?ref=767971&site=14485&type=text&tnb=3&diurl=https%3A%2F%2Feultech.fnac.com%2Fdynclick%2Ffnac%2F%3Feseg-name%3DaffilieID%26eseg-item%3D%24ref%24%26eaf-publisher%3DAFFILINET%26eaf-name%3DGenerateur_liens%26eaf-creative%3D%24affmt%24%26eaf-creativetype%3D%24affmn%24%26eurl%3Dhttps%253A%252F%252Flivre.fnac.com%252Fa10866366%252FValerie-Cupillard-Simplement-bio-simplement-bon%253FOrigin%253Daffilinet%2524ref%2524 Personnellement, je connais Valérie depuis quelques années maintenant (quelle blogueuse culinaire ne connaît pas Valérie Cupillard ? ^^) mais si vous la découvrez, sachez que c'est un peu la papesse française de la cuisine bio, comme Béa Johnson est la papesse du zéro déchet ! 😉

Valérie a en effet écrit pas moins de 40 livres de cuisine bio (!), dont certains ont été traduits en plusieurs langues et primés aux Gourmand World Cookbook Awards. Suite à la publication de ses premiers livres, elle crée le blog biogourmand en 2006 pour répondre aux courriers de ses lecteurs. Enfin, elle est également créatrice culinaire pour plusieurs marques, entre autres.


Ce que j'apprécie énormément chez elle, c'est la simplicité de sa cuisine, qui est à la portée de tous, saine, gourmande et colorée. Elle propose également de très nombreuses recettes (pour ne pas dire la majorité) adaptées aux intolérances alimentaires et régimes particuliers : sans gluten, végétaliennes, sans œuf... Son dernier ouvrage « Simplement bio, simplement bon » ne déroge pas à la règle et je vous le conseille ainsi vivement, un vrai gros coup de cœur !

J'ai dévoré ce livre, je l'ai absolument rempli de marque-pages tant j'ai envie de réaliser toutes les recettes ou presque ! 😋



Pas de chichi avec Valérie : les recettes de ce livre ne nécessitent généralement que peu d'ingrédients, les étapes sont simples, rapides, et le résultat est au rendez-vous ! De quoi se lancer dans la cuisine bio et saine sans prise de tête si vous êtes débutant(e)s ! Et pour les plus aguerri(e)s, c'est une belle source d'inspiration que Valérie nous propose encore une fois. 😊

Je vous laisse à présent en sa compagnie... Bonne lecture !


Entretien avec Valérie Cupillard

Crédit photo : Valérie Cupillard

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Je cuisine bio depuis déjà 25 ans ! Je suis passionnée par la recherche d’un équilibre entre le plaisir de la gastronomie et l’alimentation saine. Auteur culinaire, je crée des recettes pour mes livres de cuisine et pour répondre de façon gourmande à mes lecteurs en recherche de recettes sans gluten, sans lait, végétariennes, hypotoxiques… En qualité de consultante, j’accompagne des entreprises de la bio dans l’élaboration de produits aussi variés que des soupes ou des sauces à salades (les assaisonnettes !) et des restaurants, des spas...


Comment est né votre vif intérêt pour la cuisine saine ?

J’ai toujours aimé cuisiner mais j’avais un peu plus de 20 ans quand j’ai découvert le bio lorsque mon mari s’est lancé dans un jardin. Notre potager nous a permis de nous rendre compte de la saisonnalité des légumes et des fruits et de leur vraie saveur, chose que nous avions un peu oublié pendant nos années d’étudiants !

Mon désir de développer la cuisine bio est très lié à mes rencontres avec des producteurs bio et avec Nature & Progrès, leur travail sur le terrain ne peut que donner envie d’aller avec eux dans le bon sens pour préserver à la fois notre santé mais aussi le monde qui nous entoure.

Tout a commencé grâce à un potager… créé par mon mari quand nous avions une vingtaine d’années. C’est d’abord grâce aux saveurs des variétés anciennes de légumes et fruits du jardin que j’ai commencé à écrire mes recettes. J’ai ensuite découvert les purées d’oléagineux, les laits végétaux, les céréales sous toutes leurs formes, le tofu… C’était un champ d’exploration passionnant au niveau des textures et des saveurs. D’autant plus qu’à l’époque j’étais sensible aux laitages et donc particulièrement attirée par les alternatives végétales.

Intéressée par la diététique et par tout ce qui concernait la nutrition, j’ai suivi plusieurs formations complétées, en fonction de mes affinités, par d’autres enseignements (énergétique chinoise, huiles essentielles…). J’ai suivi mes intuitions pour construire mon style de cuisine et j’ai été guidée par des rencontres, celle avec le Dr Seignalet sur l’alimentation hypotoxique a été déterminante, de même que ma formation en naturopathie familiale dispensée par Dominick Léaud Zachoval (co-fondateur de l’école de naturopathie Aesculape).

J’ai ensuite rapidement partagé mon expérience autour de moi, notamment à travers des cours de cuisine. Tout en partageant mon enthousiasme pour le bio, je souhaitais faire des propositions culinaires nouvelles pour apporter du « mieux-être » et donner envie d’apporter une variété dans les habitudes alimentaires.

La cuisine qui était une passion est alors devenue mon activité à temps plein à partir du jour où mon premier manuscrit « L’assiette végétarienne, saison par saison » a été édité en 2000.

A travers mes livres, j’ai posé les bases de ma cuisine bio : adopter les laitages végétaux, utiliser les purées d’oléagineux comme des « beurres » végétaux, mettre les légumes et les variétés anciennes en valeur saison par saison, développer des recettes « sans blé » pour éviter le gluten omniprésent dans les recettes classiques, donner une vraie dimension à l’utilisation des graines germées et présenter les huiles essentielles et les eaux florales en cuisine… C’était des choix qui semblaient un peu originaux, ils sont devenus aujourd’hui très « tendance », ce qui est réjouissant !



Je suis admirative de votre parcours : comment trouvez-vous, encore et toujours, l'inspiration pour créer de nouvelles recettes après tant de livres publiés ? Qu'est-ce qui vous motive ?

Ma mère et mes grand-mères cuisinaient pour leurs proches avec beaucoup d’amour et avaient chacune leurs spécialités, elles n’utilisaient pas de livres et connaissaient leurs recettes par cœur. Toute petite, j’aimais déjà être spectatrice de leur expérience en cuisine, sans peser, sans calculer, elles savaient d’avance le résultat. C’est cette partie « magique » qui m’a séduite dans la cuisine, il y avait non seulement des « formules » avec la liste des ingrédients, mais aussi des choses plus subtiles à développer : de l’intuition, du ressenti. Mon plus grand plaisir était de composer avec les ingrédients du placard et de passer des heures hors du temps, complètement plongée dans la cuisine. J’ai toujours conservé cette façon de procéder ; pour garder l’envie de créer intacte, j’ai besoin de rester dans ma bulle pour suivre le fil de mon inspiration.

C’est l’ingrédient qui m’inspire ou le panier du jardin, les couleurs, les parfums ou les textures me donnent une idée de départ. L’inspiration vient toute seule, mais ensuite c’est l’expérience qui me permet de peaufiner une recette pour qu’elle devienne parfaitement cohérente avec mon idée de la cuisine bio, à la fois saine et gourmande.

En relisant chacune de mes recettes, je sais comment je l’ai construite, pourquoi et quel a été mon fil conducteur. Il y a une cohérence dans le choix des ingrédients et dans la façon dont ils sont cuisinés.

Ce qui me motive ? Proposer une cuisine bio de santé à mes lecteurs. Depuis que j’ai arrêté de donner des cours de cuisine, je consacre plusieurs jours par semaine à répondre à leurs mails de façon personnalisée. Je tente donc avec mes recettes de les accompagner du mieux possible dans leur démarche vers une alimentation plus saine et une cuisine douce, en pleine conscience. 


Quel est votre ingrédient/aliment préféré ?

J’aime beaucoup travailler la noix de cajou que je réhydrate au préalable ou que j’utilise sous forme de purée. Je n’ai pas d’aliment préféré si ce n’est toujours celui de la saison, en ce moment, j’aime la châtaigne et la courge, cet été je vais craquer pour le parfum du basilic et les framboises !


À l'inverse, y a-t-il quelque chose que vous n'aimez particulièrement pas manger/cuisiner ?

Je ne cuisine pas la viande et je n’aime pas l’odeur de la coriandre fraîche…


Avez-vous une anecdote à nous confier concernant l'élaboration de ce livre ? Des ratés peut-être (dites-moi que vous n'êtes pas parfaite et que vous ratez, vous aussi, parfois des recettes) ?

Je peux peut-être vous parler du fil rouge que j’ai suivi pour ce manuscrit : « le plus simple possible ». C’était la consigne que je gardais à l’esprit constamment en réutilisant les mêmes ingrédients du placard pour que les courses soient simples pour le lecteur ou en ajoutant des variantes pour que chacun adapte à sa façon.

J’ai construit les deux parties, printemps-été et automne-hiver en miroir, les recettes se répondent, on peut retrouver les mêmes tours de mains (ce qui permet de mieux les assimiler), le même style de recette de base avec des ingrédients différents (ce qui donne des idées pour se les approprier).

Chaque recette devait répondre à plusieurs critères pour que je puisse la conserver dans ce manuscrit, il fallait de la variété, de la couleur, des saveurs bien entendu, une simplicité de préparation, une efficacité de résultat… alors il est arrivé que j’en écarte certaines que je n’ai pas jugé suffisamment utiles !



Le mot de la fin ?

Merci ! Et cuisinons bio tout simplement…



Retrouvez Valérie Cupillard sur Instagram et sur Facebook.



Pensez aux cadeaux de Noël : je suis sûre que le magnifique ouvrage de Valérie ferait le bonheur de plus d'un(e) sous le sapin !  😉



Note : Les liens vers le livre présents dans cet article sont des liens affiliés ; si vous décidez de commander le livre via un de ces liens, je recevrai une mini commission, sans que cela ne vous coûte plus cher. 😏

Vous aimerez peut-être aussi...

2 commentaires

  1. Bonjour Stéphanie. Ça donne envie de craquer et de se faire un petit cadeau ! Merci pour ce joli partage. Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est super ce livre, je le recommande vraiment ! ^^

      Supprimer

Archives

Translation