Apéritif

Nombrils de Vénus Garnis {plante sauvage}

avril 03, 2018

Bonjour mes chouquettes ! Je ne sais pas vous mais moi, ce week-end pascal m'a fait le plus grand bien. Oh, non pas que je me sois gavée de chocolat – ce n'est pas du tout mon genre –, mais j'ai pu le passer dehors, au grand air, dans la nature que j'affectionne tant. 💗 Heureuse surprise : j'ai trouvé non seulement des asperges, mais aussi du thym, plus classique, et surtout des nombrils de Vénus ! 😃 Première fois que j'en ramasse ! Et je ne me suis pas trompée en plus, j'ai eu confirmation d'une amie experte en plantes sauvages comestibles qui a co-écrit avec son mari un livre sur le sujet, dont je vous donne toutes les infos plus loin. 😉

Le nombril de Vénus est une plante succulente dont les feuilles charnues et juteuses évoqueraient le nombril de la déesse de l'Amour, Vénus. C'est chou, non ? 😃 D'avril à août, la plante produit des hampes au bout desquelles se trouvent des grappes de fleurs en forme de clochettes qui peuvent être blanches, jaunâtres ou encore rosâtres. Les nombrils de Vénus que j'ai trouvés ne comportaient pas encore de fleurs, sans doute est-ce encore un peu tôt dans la saison. Les nombrils de Vénus se rencontrent souvent sur des murs en pierre et dans des fissures de rochers ombragées. En fait, je connaissais très bien cette plante, j'en ai toujours vu ; je ne savais juste pas jusqu'à récemment comment elle s'appelait et qu'elle était comestible ! ^^ Elle se cueille d'octobre à juin et se consomme de préférence cru, la cuisson lui conférant apparemment un goût amer. Crues, les feuilles sont vraiment très douces, c'est très bon ! 😊

Nombril de Vénus


Je vous propose une recette de nombrils de Vénus garnis de fromage de chèvre frais, de noix et de miel, pour un apéro super original qui épatera sans nul doute vos convives ! 

🍅 La recette 🍅

Ingrédients :

- 15 à 20 nombrils de Vénus, selon leur taille
- 50 g de fromage de chèvre frais
- 5 cl de crème soja
- 2 noix + une pour la déco
- Sel, poivre
- Miel


Nombrils de Vénus dans les interstices d'un mur en pierre


1. Lavez, équeutez et séchez délicatement les feuilles des nombrils de Vénus.

2. Écrasez à la fourchette ou mixez le fromage de chèvre frais avec la crème soja, du sel et du poivre.

3. Ajoutez deux noix concassées. Mélangez.

4. Déposez un peu de cette garniture au centre de chaque feuille. Parsemez par-dessus la noix restante préalablement concassées et ajoutez un soupçon de miel : pas trop pour ne pas que ça dégouline, juste ce qu'il faut pour donner du goût. ^^

5. Un ou deux tours de moulin à poivre pour terminer (oui, j'aime bien le poivre, ça relève ^^) et votre apéro est prêt !

Conseils :
Si votre miel est épais, faites-le chauffer au bain-marie pour le liquéfier.
Vous pouvez conserver les nombrils de Vénus un ou deux jours au réfrigérateur dans une boîte hermétique si vous ne les consommez pas de suite.


Nombril de Vénus


✿✿✿✿

Le livre de mon amie Marie-Christine Lemayeur et son mari Bernard Alunni 😏

http://www.memoires-millenaires.com/cote-d-azur/sauvages-et-gourmandes



Et vous, connaissez-vous les plantes sauvages ? Avez-vous l'habitude de les cuisiner ?

Vous aimerez peut-être aussi...

5 commentaires

  1. Stéphanie dans la Nièvre3 avril 2018 à 20:18

    coucou petite tomate du soleil,

    trop bien cette recette. J'ai moi-même fait un stage de deux jours de cueillette de plantes sauvages comestibles en Auvergne avec un homme qui a aussi écrit un livre sur le sujet ( je te retrouverai les références... j'ai un trou de mémoire et le bouquin doit encore être dans un de mes cartons ! ).

    Bref, je ne connaissais pas les Nombriles de Vénus. Sais-tu si cela pousse plus au Nord de la France ?

    Pour ma part, j'ai été trop contente il y a deux ans quand, tout à fait par hasard, alors que je visitais une amie en Savoie, j'ai eu la surprise de trouver un champ d'ail des ours !!! Et rebelote au printemps dernier pendant un pique nique improvisé près de la rivière la Cure, tout près de Vézelay, je m'aperçois que, non, ce n'est pas des feuilles de muguet, mais bel et bien de l'ail des ours !!! J'ai fait le plein, cuisiné du pesto que j'ai congelé. Impeccable à la décongélation.

    Lors de ce week end cueillette, nous n'avons mangé que ce que nous avons ramassé, agrémenté de farine et d'œuf pour faire des pates à frire ou omelette. Et c'était fameux.

    Depuis, dès que j'en ai l'occasion j'ajoute à mes menus des fleurs sauvages, des plantes des bois... à la condition de les reconnaître, bien sûr !! J'ai été épaté par des pettes fleurs jaunes qui pousses sur les chemins caillouteux ( ma mémoire me fait défaut là aussi... ) et qui ressemblent à des petites boules de 5 mns et qui sentent divinement l'ananas... infusées dans du lait épaissi à la fleur de maïs, cela fait une très bonne crème.

    Enfin, ce que j'ai compris, c'est que Dame Nature nous offre bien plus que nous ne lui donnons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, l'ail des ours, j'ai toujours rêvé d'en ramasser, mais j'ai du mal à en trouver par chez moi... Concernant les nombrils de Vénus, Wikipédia dit : "La plante se rencontre dans le sud et l'ouest de l'Europe". J'ai aussi trouvé ça : "Elle est présente en France à l’ouest, dans le sud et un peu le centre. On la retrouve en Europe occidentale et méridionale, en Asie Mineure et en Afrique septentrionale (source de répartition Tela Botanica)."
      J'aimerais trop moi aussi faire un stage pour apprendre à reconnaître les plantes sauvages et fleurs comestibles... J'en connais quelques-unes, mais si peu comparé à la vaste palette que nous offre la Nature. :-) Et je me rends compte que nous avons décidément beaucoup de points communs... en plus de notre prénom ! ^^

      Supprimer
  2. Stéphanie dans la Nièvre3 avril 2018 à 20:27

    Ah ! voilà, j'ai retrouvé. Le livre c'est :

    - Plantes comestibles, cueillette et recettes des saisons de Guy LALIERE

    Et le plante ananas c'est la Matricaire odorante....

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai déjà vu mais je ne savais pas qu'ils étaient comestibles. Merci pour cette découverte. Belle journée

    RépondreSupprimer

Archives

Translation