Divers

L'aloe vera : plante aux mille vertus

juin 18, 2018

Saviez-vous que pendant une bonne quinzaine d'années, j'ai voué une véritable passion aux cactus ? J'en étais gaga au point de vouloir en faire mon métier : « fabricante » et vendeuse de cactées et autres plantes grasses. 😊 C'était mon délire de l'adolescence jusqu'à pas loin de mes trente ans. Puis ça m'est passé. Ce qui est drôle c'est qu'à l'époque, je savais récupérer les graines des fleurs de cactus et les semer, j'avais même tenté des greffes de deux cactus différents, mais je ne savais par contre pas à quel point l'aloe vera – que je possédais alors en plusieurs exemplaires et que je vendais trois francs six sous pour me faire un peu d'argent de poche – était fabuleux. Petite note en passant : aloe vera est un nom masculin. Merci. 😉

Crédit photo : Birgit_H
Il a fallu attendre bien plus tard pour que je découvre les multiples vertus de cette succulente, qui est un important concentré de minéraux, oligo-éléments, vitamines, polysaccharides, acides aminés (apporte 7 des 8 acides aminés essentiels que le corps n'est pas capable de produire), acides gras, polyphénols antioxydants, etc. Elle est connue depuis l'Antiquité comme plante médicinale. Ses bienfaits se font ressentir tant au niveau externe qu'au niveau interne de notre corps.


« La plante appelée Aloe est une véritable pharmacie capable à elle seule de guérir de nombreuses maladies ». Paracelse (1493-1541)

Propriétés et bienfaits de l'aloe vera

L'aloe vera, ou plus précisément sa pulpe, a des propriétés hydratantes, cicatrisantes, réparatrices, adoucissantes, purifiantes, anti-âge, astringentes et j'en passe. En usage externe, elle permet de traiter les coups de soleil, les brûlures superficielles ; elle soulage les piqûres d'insectes, les démangeaisons, les irritations ; elle aide à soigner le psoriasis, l'eczéma, l'acné, les égratignures et gerçures (attention toutefois à ne pas en appliquer sur des plaies ouvertes/coupures profondes car, de ce que j'ai lu, elle pourrait empêcher leur bonne guérison). C'est ainsi un très bon soin pour la peau, que l'on peut utiliser pour le visage, le corps, les mains et les pieds. Elle peut également servir de shampoing, de masque capillaire ou de gel coiffant. Personnellement, j'apprécie énormément l'utiliser et m'en sers notamment en soin pour le visage quotidien et en après-soleil.

Le gel d'aloe vera, ou le jus (plus liquide), a également de nombreuses vertus en ingestion. C'est un anti-inflammatoire général qui améliore la digestion, renforce le système immunitaire, fortifie et détoxifie l'organisme (élimination des déchets), rééquilibre la flore intestinale, apaise les brûlures d'estomac et les remontées acides, lutte contre les mycoses, l'acné, la constipation (a des effets laxatifs, ne pas en consommer en trop grande quantité)... Le gel comme le jus ont les mêmes propriétés : il s'agit en effet du même produit (la pulpe d'aloe vera), l'un étant épaissi, généralement avec de la gomme xanthane, un gélifiant d'origine naturelle. Le gel ainsi obtenu permet de mieux tapisser les parois intestinales et autres muqueuses internes et est donc particulièrement adapté pour soulager les problèmes d’inflammations digestives, au niveau de l’œsophage, de l’estomac et des intestins. Sinon, les deux sont tout à fait interchangeables, il s'agit juste d'une question de densité et de texture, et peut-être préfèrerez-vous boire un jus plutôt qu'un gel, ou inversement. 😏 Attention toutefois si vous optez pour du jus, à le choisir de qualité, sans ajout d'eau sinon ses vertus seront diluées ! Bref, c'est ainsi pour plusieurs des bienfaits évoqués ci-dessus que j'ai commencé à en consommer à raison de 2 cuillères à soupe à jeun le matin pendant 3 mois, selon les conseils de mon médecin. Généralement, si l'on se lance dans une cure relativement longue, quel que soit le complément alimentaire, on préconise une prise pendant 3 semaines suivie d'une semaine d'arrêt, puis on reprend. Si l'on poursuit plus de 3 mois, il est conseillé de faire une pause de deux mois entre chaque cure, afin de ne pas créer d'accoutumance ou de problème quelconque. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de demander l'avis d'un spécialiste avant de se lancer, particulièrement sur une longue durée. Les compléments alimentaires ne sont pas sans danger !

Où trouver du gel et du jus d'aloe vera ?

Vous pouvez acheter ces produits prêts à l'emploi en magasins bio et sur des boutiques en ligne. Veillez cependant à bien lire leur composition, à les choisir de qualité – éviter les produits à base de poudre ou de concentré d'aloe au profit de produits à base de gel natif, non chauffé, non transformé afin de conserver toutes les propriétés originelles de la plante –, et avec un pourcentage d'aloe le plus élevé possible, afin de bénéficier des principes actifs de la plante au maximum.

Je me permets de vous conseiller la marque Pur Aloé, que j'achète moi-même et dont je suis très satisfaite. C'est celle qui réunit le plus de critères en rapport avec mes attentes . Pur Aloé est une marque française engagée, qui possède un site Internet transparent est très détaillé. Son installation de production à Mane, près de Forcalquier, en Provence, est écologique et a d'ailleurs reçu la Médaille d'Or du Bâtiment Durable Méditerranéen en 2017. Les produits sont de qualité, bio et à base d'aloe vera issu du commerce équitable. Fini les bouteilles en plastique afin d'éviter tout risque de migration du contenant vers le contenu : les bouteilles sont désormais en verre. Pur Aloé adhère à 1 % For The Planet, c'est-à-dire qu'elle s'engage à reverser 1 % de son chiffre d’affaires annuel à des organisations de protection de l'environnement.  De nombreuses informations supplémentaires sont disponibles sur le site de la marque, que je vous invite à aller consulter.

Crédit photo : Site Internet Pur Aloé

Vous trouverez le gel d'aloe vera 125 ml à usage externe sur cette page (existe aussi en 250 ml), le gel d'aloe vera 500 ml à boire ici et le jus d'aloe vera 500 ml à boire (tous les deux sont également disponibles en 1 litre). 😊

Réaliser son gel d'aloe vera soi-même

Il est possible de réaliser soi-même son gel d'aloe vera, en achetant des feuilles d'aloe vera en magasins bio (Biocoop Grimaldi pour les Niçois ^^) ou en coupant des feuilles d'aloe d'une plante en pot ou poussant dans votre jardin. Vous n'aurez pas plus pur et frais comme gel ! Aucun additif que vous ne voudriez pas. 😉 Cependant, je ne vous conseille pas vraiment la seconde option (plante en pot/jardin) car la coupe des feuilles doit se faire sur des plantes d'un certain âge, ces dernières mettant d'ailleurs plusieurs années avant d'arriver à maturité. Ne le faites donc qu'avec des plants assez gros et robustes, en prélevant de grosses feuilles charnues d'environ 20 cm de long au minimum, afin de ne pas nuire à la plante. Ne récoltez qu'une à trois feuilles par plants, en coupant à leur base, à l'aide d'un couteau aiguisé, les feuilles les plus extérieures, qui sont les plus matures. Si vous n'avez qu'un seul (petit) plant d'aloe vera, je serais vous, je ne m'amuserais pas à lui retirer ses feuilles plus d'une fois par an...

Une fois les feuilles coupées, laissez le liquide jaunâtre s'écouler, plus ou moins longtemps selon la taille des feuilles, en plaçant ces dernières à la verticale, dans un bol par exemple. Vous pourrez également rincer la pulpe une fois celle-ci récupérée afin de vous débarrasser au mieux de ce liquide. Ce liquide, c'est la sève, ou latex, qui contient de l'aloïne, qu'il faut retirer car toxique et irritante. L'aloïne est un puissant composé laxatif très amer. Longtemps utilisée dans les médicaments laxatifs, elle l'est aujourd'hui de moins en moins, la Food and Drug Administration ayant cessé de reconnaître les laxatifs à base d'aloïne comme des produits sûrs depuis 2002. C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles je vous conseille d'acheter une feuille d'aloe vera en magasin plutôt que de la couper vous-même, car l'aloïne se sera normalement déjà bien écoulée (rincez quand même la pulpe au cas où 😉).

Bref, une fois cette étape réalisée, coupez les côtés épineux de la feuille et épluchez-la pour recueillir la partie gélatineuse qui se trouve entre les deux peaux. Mixez ce gel. Versez dans un petit pot bien propre. Ajoutez éventuellement un conservateur pour prolonger sa durée de vie (vitamine C, vitamine E, jus de citron, huile essentielle de tea tree, extrait de pépins de pamplemousse...). Conservez le gel au frais, de quelques jours sans conservateur à quelques mois avec conservateur, en fonction du type de conservateur. Le gel ainsi obtenu peut s'utiliser seul, ou additionné d'un peu d'huile végétale si vous l'utilisez en voie externe et que votre peau est sensible, le gel d'aloe vera faisant parfois ressentir un léger tiraillement dû à son effet tenseur.

______________________________________________
Notes : 
Avec de très grandes feuilles, telles que celles vendues en magasins bio, il est plus facile de les couper en petits morceaux avant de les peler pour en récupérer la pulpe.
En mixant, le gel va bien mousser, mais la mousse se dissipera au bout de quelques jours.
Vous pouvez congeler le surplus de gel obtenu dans des bacs à glaçons par exemple, et les sortir au fur et à mesure de vos besoins.
Vous pouvez également congeler des morceaux de feuilles entiers et les sortir chaque fois que vous voudrez refaire du gel, une seule tranche de feuille suffisant à faire une bonne quantité de gel.
______________________________________________

Crédit photo : Ole Husby

Réaliser son jus d'aloe vera

Pour réaliser vous-même votre jus d'aloe vera, il suffit de mixer la pulpe avec de l'eau, en ajoutant éventuellement un peu de jus de citron et un produit sucrant au choix. Vous pourrez en découvrir une recette sur le site Cuisine-saine.fr. Cependant, ce jus coupé à l'eau n'aura bien entendu pas l'efficacité d'un pur jus tel que celui de Pur Aloé.

Pour cette utilisation par voie interne, je vous conseille toutefois de vous fier à des professionnels, et d'acheter ainsi du gel ou du jus à boire tout prêt tels que ceux de chez Pur Aloé, plutôt que d'en préparer vous-même, afin d'être sûr de ne pas risquer d'ingurgiter trop d'aloïne, surtout si vous en consommez souvent. Veillez également bien à acheter un produit ne contenant que de la pulpe et non la feuille entière de l'aloe vera, la peau contenant cette substance toxique. Le gel/jus est à conserver dans le bas du frigo.

✿✿✿

Voilà, je crois que j'ai fait le tour de la question. Il est à noter que les produits à base d'aloe vera, notamment ceux à usage interne, seraient déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux enfants de moins de 12 ans et aux personnes sous traitement anti-coagulant ou diabétiques. Quelques rares personnes peuvent également y être allergiques, notamment les personnes allergiques aux plantes de la famille des liliacées : oignons, ail, échalote, asperge ou poireau. Autrement, je recommande ! 😉


Dans le cadre de cet article, j'ai contacté la marque Pur Aloé qui m'a gentiment offert quelques produits, MAIS je tiens à préciser que j'étais déjà cliente et que je n'ai ainsi aucunement été influencée : c'est un choix personnel que d'avoir voulu mettre la marque en avant car je l'apprécie vraiment et souhaitais ainsi vous la présenter. 😏

Vous aimerez peut-être aussi...

0 commentaires

Archives

Translation