Plat

Spaghettis de patate douce à la bolognaise végétale

janvier 10, 2019

Bonjour mes petites graines ! 😊

J'espère que vous vous portez bien et que vous ne faites pas d'excès de galette des rois. Moi, a priori, je ne compte pas en confectionner cette année : on en mange généralement déjà bien assez à droite à gauche pendant tout le mois, du coup, je ne ressens pas l'envie d'en réaliser une moi-même, car je n'aurai pas non plus le plaisir de la déguster. Je trouve que ce qui fait que l'on apprécie vraiment quelque chose, c'est sa rareté. Or, en janvier, la galette des rois est loiiiiin d'être rare ! J'ai déjà dégusté celle de ma copine Grenadine, version brioche-de-ouf-à-tomber-et-à-pas-pouvoir-se-relever, ainsi que celle de ma mère, version frangipane, et c'est très bien ainsi, je pourrais m'arrêter là sans problème. 😏 Bref, à moins que je sois prise d'une envie subite de tester une nouvelle recette de galette, ne vous attendez pas à en voir passer une sur le blog cette année, il faudra vous contenter de celles des années précédentes : Galette à la frangipane, Gâteau des rois agrumes-chocolatKringle de l'Épiphanie {crème et éclats de marrons}, Petites galettes des rois aux quatre oléagineux. 😉

Et j'en arrive donc à la recette du jour : des spaghettis de patate douce à la bolognaise végétale, réalisée avec des protéines de soja, dont la texture se rapproche beaucoup de la viande hachée de la bolognaise classique. Les protéines de soja n'ont pas vraiment de goût en soi, mais bien accommodées/assaisonnées, on obtient des plats savoureux. Elles sont vendues dans les magasins bio et constituent une bonne alternative pour les amateurs de bolognaise, de lasagnes traditionnelles, etc. En ce début d'année où un nouveau défi est lancé, invitant la population à manger moins de viande et de poisson (le lundi vert), les protéines de soja pourront peut-être en aider certains à passer le cap, qui sait ! 😊

Spaghettis de patate douce à la bologanise végétale / vegan


Ce plat est juste trop bon, et s'il y a bien un achat que je ne regrette pas, c'est mon spiraliseur qui me permet d'obtenir des spirales de légumes (ou de fruits), à manger aussi bien crues que cuites ! 😉 Pour info, je possède un spiraliseur en acier de la marque WellToBe, et j'en suis très satisfaite. Je ne voulais pas de plastique, et il m'a été difficile d'en trouver un sans. Donc je vous donne l'information, si ça vous intéresse. 😏 D'autant que, d'après les commentaires que j'ai pu lire, il est plus résistant, efficace et pratique que ceux en plastique ou même électriques. Par contre, je ne me souviens plus sur quel site je l'ai acheté à l'époque, mais j'ai l'impression qu'on ne peut le commander que sur Amazon... j'ai donc sans doute dû passer par là aussi, faute d'autres possibilités (si vous voulez savoir pourquoi je boycotte Amazon autant que faire se peut, c'est ici). Bref, le spiraliseur est en ce moment à 40 euros au lieu de 80 euros... Je ne sais pas si c'est du lard ou du cochon cette histoire de promo, car moi je l'avais payé 30 euros, et, j'ai pu peut-être avoir une petite remise dessus (je ne m'en souviens pas), mais je suis quasiment persuadée qu'il n'a jamais été à 80 euros... ou alors ma mémoire me fait défaut. Possible. 😐 Enfin bon, toujours est-il qu'à 40 euros, ça reste tout à fait abordable. Et, cerise sur le gâteau, ce spiraliseur est très peu encombrant : je le range dans un coin de placard. 😏



🍅 La recette 🍅

Pour 2 pers. :

- 500 g de patates douces épluchées

Sauce à la bolognaise végétale :

- 250 g de coulis de tomate
- 50 g de protéines de soja texturées (petites)
- 10 cl d'eau
- 1 carotte
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 40 g de champignons de Paris frais
- 1 bonne pincée d'herbes de Provence
- 1 pincée de curcuma
- 1 pincée de paprika fumé
- Sel, poivre
- Huile d'olive
- Facultatif : olives noires et/ou persil 


Réalisation de la sauce :

1. Émincez finement la carotte et l'oignon. Nettoyez les champignons et émincez-les également. Hachez l'ail.

2. Faites revenir à feu doux la carotte, l'oignon et les champignons dans de l'huile d'olive pendant 5 minutes. Ajoutez l'ail et poursuivez la cuisson 1 minute.

3. Ajoutez le coulis de tomate, l'eau et les protéines de soja. Salez, poivrez. Saupoudrez d'herbes de Provence, de curcuma et de parpika fumé.

4. Laissez ensuite mijoter à couvert pendant 15 à 20 minutes. Au besoin, ajoutez un peu d'eau en cours de cuisson si la sauce épaissit trop à votre goût. Si au contraire elle est trop liquide, faites-la réduire en prolongeant la cuisson.

5. Facultatif : en fin de cuisson, ajoutez quelques olives noires et/ou du persil ciselé pour encore plus de goût.


Réalisation des spaghettis :

1. Épluchez les patates douces et passez-les au spiraliseur.

2. Faites-les sauter à feu moyen à vif dans une grande poêle avec de l'huile d'olive, en mélangeant régulièrement. Les spaghettis doivent être légèrement dorés et al dente : ils doivent être souples sans s'écraser, partir en purée. Salez.

3. Servez sans attendre avec la sauce, saupoudré de noix de cajou finement mixées, qui remplaceront le fromage râpé classique !

Remarque : La quantité de spaghettis peut sembler importante à cru, mais elle va réduire à la cuisson.


Spaghettis de patate douce à la bologanise végétale / vegan


Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter ! 😊

Vous aimerez peut-être aussi...

0 commentaires

Soyez alerté des nouveaux articles du blog !

Archives

Translation