Sorties

3 jours à la découverte de Lisbonne

octobre 22, 2018

 Olà ! Tudo bem ? 😃


Aaah, Lisbonne. Je ne sais par où commencer tant j'ai apprécié ce petit séjour en septembre dernier. Bon, j'ai malheureusement été malade (gros rhume avec grosse toux) tout le long mais je n'en garde pas moins un excellent souvenir. Et en trois jours (en fait quatre, mais nous en avons réservé un pour visiter la ville de Sintra, dont je vous parlerai dans un article à part), même si nous n'avons bien entendu pas pu tout visiter, on en a vu des choses !

La ville est un patchwork de couleurs et de quartiers (et sous-quartiers), ayant chacun ses spécificités, son histoire, son ambiance, ses attractions. Vous y trouverez forcément votre compte. 😏 Vous pourrez notamment découvrir :
    Le quartier populaire de l'Alfama à l'est, dominé par le château Sao Jorge, avec son dédale de ruelles pentues, ses escaliers et ses placettes, tel un village d'antan dans la ville. C'est en effet le quartier le plus ancien de Lisbonne, et aussi le seul à avoir survécu au tremblement de terre de 1755. Ce quartier est réputé pour ses bars et restaurants de fado, chant traditionnel portugais aux thèmes mélancoliques. J'ai beaucoup aimé visiter ce quartier typique, plein de charme, malgré les boutiques « attrape-touristes ». C'est un peu comme le Vieux-Nice en fait (mais en beaucoup plus raide) !  😉

    Vue depuis le castelo Sao Jorge Lisboa
    Vue imprenable de Lisbonne depuis le château Sao Jorge
      Alfama, Lisbonne
      Dans les rues de l'Alfama
      Baixa : ce quartier entièrement détruit lors du tremblement de terre de 1755, a été reconstruit selon un plan de rues en damier, les rues perpendiculaires les unes par rapport aux autres. Il est considéré comme le centre-ville de Lisbonne. C'est un quartier agréable et plat contrairement à d'autres (Lisbonne n'est pas appelée la ville aux sept collines pour rien 😉). Il comporte de jolis édifices du XVIIIe siècle et de nombreuses places qui valent le détour, notamment l'immense Place du Commerce (Praça do Comercio) qui marque l'entrée de la ville. Ce quartier est très vivant et touristique en journée – mais lequel ne l'est pas à Lisbonne, je me le demande ? ^^ –, toutefois, il devient quasi désert la nuit venue.

      Pràça do Comercio
      Praça do Comercio (Crédit Photo : clic)

        Le Chiado, juste à côté de la Baixa donc très central également, est un quartier chic, avec de nombreuses boutiques « in » et luxueuses (un peu comme notre zone piétonne à Nice), qui garde toutefois son charme d'antan avec la présence d'enseignes plus traditionnelles, des théâtres, des librairies, des monuments historiques et bâtiments anciens... Ce quartier combine ainsi sophistication et authenticité, présent et passé. C'est un lieu de forte activité culturelle, intellectuelle et artistique, et c'est le royaume du shopping pour ceux qui aiment ça. 😉

        L’elevador de Santa Justa, ascenseur (payant) de style néo-gothique qui permet de passer de la Baixa au Chiado/Bairro Alto sans effort... mais il ne faut pas être pressé car une longue file d'attente vous attend ! Au sommet vous pourrez accéder à une plate-forme offrant un panorama de la ville à 360°... pour 1,50 euro de plus. (En ce qui nous concerne, nous nous sommes contentés de voir l'ascenseur de l'extérieur 😋)
          Bairro Alto : situé sur les hauteurs de la ville, ce quartier vétuste à la population cosmopolite de tous âges (bien que majoritairement jeune) est considéré comme le quartier alternatif de Lisbonne, avec des salons de coiffure, des tatoueurs, des magasins d'art, mais aussi et surtout comme LE quartier des bars et restaurants branchés, des discothèques, de la vie nocturne par excellence : bref, le quartier des fêtards. Les pubs étant bien souvent trop petits pour accueillir tout le monde, il est très courant de voir les gens « déborder » dans la rue, pour ne pas dire l'envahir totalement, jusque très tard dans la nuit. Il vaut donc mieux ne pas avoir son hébergement là-bas si l'on veut parvenir à dormir ! En revanche, ce quartier est très calme en journée.
            Principe Real serait le quartier le plus trendy de Lisbonne. Personnellement, je ne m'en suis pas rendue compte ! ^^ C'est un petit quartier résidentiel assez calme et aisé, sur l'une des collines de la ville. Il possède de beaux jardins, dont le Jardim do Príncipe Real, avec un cèdre du Liban centenaire absolument magnifique, dont les longues branches tentaculaires servent de tonnelle. J'ai beaucoup aimé m'y poser sur un banc et rêvasser, en regardant la vie autour de moi, les gens, la ville. 😏 C'est un quartier bobo, assez onéreux, avec des magasins de design, des concept stores, des caves à vin, des restaurants et clubs tendance. Malgré cela, j'ai ressenti de la simplicité dans ce quartier plutôt reposant et très charmant, avec une vraie vie de quartier qui semble perdurer. Il fait vraiment bon y flâner, à l'écart du tumulte des coins plus touristiques. Et c'est d'ailleurs dans ce quartier (ou à proximité immédiate, les limites entre les quartiers n'étant pas toujours très claires) que j'ai mangé dans deux restaurants végétariens et que j'avais mon hébergement. 😊
              Estrela est un quartier plus bourgeois et moins visité, où résident des classes sociales plutôt nobles et élevées, avec de nombreuses anciennes et riches familles lisboètes. Dans l'ancien quartier de Lapa qui a fusionné avec Estrela, vous trouverez la plupart des ambassades des pays étrangers existant au Portugal, le parlement ainsi que de nombreux palais. À voir également : la jolie basilique d'Estrela.

              Le parlement
              À l'extrémité ouest de la ville, se trouve le quartier de Belém, endroit où Vasco de Gama a passé sa dernière nuit avant de partir pour les Indes.

              Belém

              Ce quartier a beau être excentré, les touristes n'en sont pas moins nombreux, entre autres pour découvrir la Tour de Bélem sur la rive du Tage, le Monastère des Hiéronymites ou encore pour goûter aux fameuses pastéis de Belém, dans la maison du même nom (84-92 rua de Belém). Indice pour trouver l'endroit : une grande devanture bleu foncé, et une queue interminable sur le trottoir... suite à quoi on se presse comme des sardines à l'intérieur pour passer commande si l'on veut prendre à emporter, autrement on choisit de se rendre directement dans l'une des salles de la pâtisserie où l'on peut, de ce que j'ai entendu, presque s'y perdre et parfois se voir oublier par les serveurs. 😕 Et si vous vous demandez la différence qu'il y a entre les pastéis de nata et les pastéis de Belém, eh bien il n'y en a aucune ! Pastel de nata (singulier de pastéis) veut tout simplement dire « tartelette à la crème », et les pastéis de Belém sont bien de petites tartes à la crème, exactement les mêmes que l'on peut trouver ailleurs à Lisbonne sous le simple nom de pastéis de nata ! C'est juste que les pasteis de nata tirent leur origine de Belém... d'où l'appellation pastéis de Belém. Bref, si vous ne voulez pas faire la queue et être bousculé, franchement, achetez vos pasteis de nata ailleurs, vous aurez tout loisir d'en trouver dans le reste de Lisbonne, tout aussi bonnes.

              Les célèbres pastéis de Belém, à déguster tièdes et saupoudrées de sucre glace et de cannelle
              Vous trouverez aussi de nombreux espaces verts dans le quartier de Belém, pour faire une pause bien méritée. 😏

              Sur le chemin de Belém, à Alcântara (rua Rodriguez Faria 103), je vous recommande de vous rendre à LX Factory, au pied du Pont du 25 Avril, ayant un petit air du célèbre pont de San Francisco.

              Au loin, le Pont du 25 Avril avec, à gauche, le Cristo Rei, monument de 110 mètres de haut dominant les eaux du Tage sur la commune d'Almada
              LX Factory Lisbonne/Lisboa

              LX Factory est une ancienne usine textile de grande envergure transformée en véritable petit village de créateurs, de boutiques, restaurants, coffee shops et bars branchés/bobos au look industriel, avec une super déco, mais aussi un petit marché extérieur (le dimanche, si mes souvenirs sont bons) mêlant vêtements, sacs, bijoux, etc., à des produits alimentaires portugais, des fruits et des légumes, le tout plus ou moins artisanal, plus ou moins attrape-touristes, neufs ou de seconde-main, il y a de tout. C'est agréable de s'y promener en tout cas. 😏 Le street art y tient une grande place. Certains diront que l'endroit a un petit air de Brooklyn. Bref, une véritable bulle de culture, d'art et de melting pot, qui vaut vraiment le détour. C'est très atypique comme lieu, et c'est ce qui m'a plu.

              LX Factory Lisboa/Lisbonne

              Personnellement, j'ai aimé découvrir chaque quartier de Lisbonne où j'ai pu me rendre, volontairement ou au gré du hasard, en fonction de là où me menai(en)t le métro, le bus ou encore mes pas... Certains quartiers sont un peu trop bruyants à mon goût (circulation), ou trop touristiques, mais ont tous un certain cachet, une ambiance, un petit quelque chose qui fait que l'on s'y sent bien, je trouve. 😏

              On peut y admirer les nombreux bâtiments carrelés de faïences (azulejos) qui font la renommée du Portugal et devant lesquels je ne manquais pas de m'extasier.

              azulejos lisbonne


              Azulejos, Lisbonne

              Les graffitis, véritables œuvres d'art comme rarement j'ai pu en voir, couvrent les murs de toute la ville. Cela m'a absolument fascinée. J'ai appris que la municipalité soutenait le street art depuis 2008, en donnant les moyens aux artistes de s'exprimer légalement tout en les dirigeant vers des lieux et espaces à réinvestir, qui nécessite de la couleur, de la gaieté ou autre. D'où tant de graffs un peu partout. Lisbonne est ainsi un vrai musée gratuit à ciel ouvert. Je dis un grand bravo. 👏

               Graffiti à Lisbonne


              graffiti à Lisbonne



              Nous avons gravi la côte raide du Parc Eduardo VII, le plus grand espace vert du centre-ville de Lisbonne, depuis la place Marques de Pombal (qui est une sorte d'immense rond-point situé entre le parc et la luxueuse et vaste Avenida da Liberdade, petite-sœur des Champs-Élysées), avec une très belle vue sur la ville et le Tage une fois arrivés au belvédère... le souffle coupé et en sueur, surtout en été. 😜 (Mais vous pouvez tout à fait faire le parc en sens inverse, cela dépend juste d'où vous arrivez 😉).

              Parque Eduardo VII, Lisboa


              Parc Eduardo VII

              Nous ne sommes pas montés dans le fameux tram 28, que tous les sites internet et guides sur Lisbonne vous diront de prendre au moins une fois, car offrant le circuit le plus pittoresque de la ville... mais c'est aussi le plus bondé de touristes, je n'ai jamais vu ça ! Du coup, on a dit non. 😉

              Sinon, j'ai été surprise du nombre incalculable de tuk-tuks proposant des visites de Lisbonne : il y en a partout, comme en Asie ! 😛

              Tram 28 Lisbonne/Lisboa

              Enfin, pour tout vous dire, nous n'avons quasiment rien visité de payant. Nous avons choisi de ne pas perdre de temps dans les longues files d'attente interminables, ni notre argent, hormis quelques rares exceptions, car bien souvent, nous trouvons – de manière générale, ce n'est pas propre à Lisbonne –, que la visite ne vaut pas le prix, et aimons aussi sortir des sentiers battus. Nous nous sommes donc souvent contentés de voir les édifices de l'extérieur. Sans débourser d'argent, vous serez déjà fasciné par les façades colorées de la ville, ses magnifiques points de vue, ses tramways vous plongeant dans une autre époque... 😏

              Petits conseils : La ville est connue pour ses pickpockets, faites donc bien attention à vos affaires. Évitez également de vous rendre à Lisbonne en plein été, en période de vacances scolaires ou autres périodes de prédilection pour les touristes. Déjà, en septembre, c'était limite... Et pensez à réserver votre séjour bien à l'avance. Nous avons rencontré un bémol qui a son importance pour nous, plus que le nombre de touristes : il nous a été très difficile de trouver des magasins d'alimentation bio ou avec au moins un choix pouvant paraître un peu sain. 😔 Autrement, je vous recommande vraiment de découvrir cette ville qui a beaucoup de cachet, et je compte bien y retourner un jour ! 😉

              En sortant du métro, direction l'Alfama

              Dans un prochain article, je vous parlerai des endroits où j'ai mangé et de mon hébergement... stay tuned ! 😉

                Vous aimerez peut-être aussi...

                3 commentaires

                1. Cet été, je suis allée en vacances à Porto puis dans le nord du Portugal mais pour la prochaine fois, je compte bien visiter la ville de Lisbonne alors je vais enregistrer tous tes articles pour mon prochain séjour ;-)
                  Et j'ai rencontré le même problème que toi avec les magasins bio !

                  RépondreSupprimer
                  Réponses
                  1. Hi hi hi ! Et Porto tu recommandes ? :-) J'avais hésité et puis apparemment, les avis étaient plus favorables pour Lisbonne (bon, en même temps, c'est la capitale, ça doit aider) ;-) Arf, les magasins bio, grosse galère...

                    Supprimer
                2. Un petit pour vous dire que votre blog est super!
                  voyance gratuite par mail

                  RépondreSupprimer

                Soyez alerté des nouveaux articles du blog !

                Archives

                Translation